Accueil > Le Taurillon > Energie

Energie

lundi 21 avril 2008

Le Sénat français s’est montré réservé quant au projet de la Commission européenne qui prévoit la désintégration des champions nationaux d’énergie. Le Sénat craint qu’une telle mesure pourrait ouvrir les portes à la concurrence deloyale avec les géants énergétiques étrangers. En outre, la différence des prix à l’électricité et des moyens de production de l’énergie vont rendre l’application de ce projet encore plus difficile.

Source : Euractiv.fr

Répondre à cette brève