Accueil > Le Taurillon > Iran

Iran

mardi 23 février 2010

À l’issue du Conseil Affaires étrangères, lundi 22 février, Catherine Ashton a confirmé « le manque de confiance de l’UE » vis-à-vis de Téhéran. Néanmoins, les opinions au sein de l’UE sur la manière de faire face à la menace iranienne sont divisées. Certains, comme la Suède ou le Luxembourg, estiment qu’il faudra donner plus de temps à la diplomatie. En revanche, Pierre Lellouche, le secrétaire d’État français aux Affaires européennes, reste favorable à un « message de très grande fermeté » contre l’Iran.

Répondre à cette brève