Économie & Société

Faut-il abolir la Banque centrale européenne ?

L’actualité économique et monétaire européenne semble mouvementée. La Banque nationale suisse a décidé de déconnecter la monnaie helvétique de l’euro. Angela Merkel a joué au poker pour influencer, en vain, le cours des élections en Grèce. L’élection d’un parti qui refuse à juste titre de subir la politique d’un establishment corporatiste, conservateur et au service des élites financières était inéluctable bien que son programme étatiste ainsi que son association avec une formation conservatrice et nationaliste restent regrettables. Enfin les élites à la tête de la Banque centrale européenne (BCE) se décident à jouer les apprentis sorciers avec la monnaie unique au service de l’oligarchie financière qui, avec l’appui des puissances publiques, nous a plongé dans la crise que nous continuons à subir. Les caprices et autres coups bas des dépositaires de la puissance publique ne cessent décidément pas de mettre à mal le projet civil européen. Cela doit cesser.

vendredi 30 janvier 2015

Pages : 0 | ... | 48 | 60 | 72 | 84 | 96 | 108 | 120 | 132 | 144 | ... | 252