Accueil > Opinions > 50 ans d’amitié franco-allemande

50 ans d’amitié franco-allemande

, par Claire Schreiber

Cinquante ans d’amitié franco-allemande, c’est beau(coup). Inutile de revenir sur les trois guerres qui ont mêlé les sangs allemand et français, d’autres le feront pour moi (cf : les communiqués du Ministère des Affaires étrangères) et tant mieux. En effet, nous ne sommes pas tous égaux face à la grande amitié franco-allemande.

Logo officiel des célébrations pour les 50 ans du traité de l'Elysée

Auteurs

Mots-clés

Pour une grande partie d’Allemands comme de Français, la célébration de cette amitié ne signifie rien car, ne nous voilons pas la face, certains Français pensent encore que l’Allemagne est peuplée de « sales Boches ». Et beaucoup d’Allemands ne savent pas que l’Alsace et la Lorraine ont été à plusieurs reprises allemandes.

Alors oui quand on est Français et qu’on habite en Alsace ou en Lorraine, que l’on parle allemand, que l’on a voyagé en Allemagne, que l’on s’intéresse à la diplomatie française ou à l’Europe, on est content de fêter aujourd’hui 50 ans d’amitié franco-allemande, et c’est mon cas. Mais qu’en est-il de ceux qui ne font pas partie de ce petit groupe de germanophiles, qui trouvent que c’est quand même beaucoup d’argent dépensé pour envoyer tous nos députés à Berlin alors que des SDF dorment dans la rue et alors qu’il neige en France ? Et qu’en est-il de tous les europhiles qui rêvent d’une Europe où la relation franco-allemande se retrouverait dans d’autres pays ?

Mon propos n’est pas ici de dénoncer l’usage qui est fait de l’argent public enfin si quand même un peu, mais d’appeler à plus d’amitié entre les pays européens. En effet, la construction européenne c’est ambitieux, c’est magnifique mais à quoi ça sert s’il y a de la défiance entre les membres de l’Union européenne. A quoi ça sert si les Roumains pensent qu’il faut expulser les Hongrois de Transylvanie et les Hongrois qu’il faut recréer une grande Hongrie ? A quoi ça sert si les Roumains pensent qu’il y a une amitié franco-roumaine jusqu’au jour où on les prend pour des Roms lors d’une visite en France ? A quoi ça sert si les Portugais vous font la gueule si vous leur parlez en espagnol ? Alors oui, c’est compliqué d’instaurer une relation d’amitié entre deux pays, il faut se faire confiance mutuellement et arrêter de ne penser qu’à ses intérêts. Il faut arrêter de regarder l’autre comme un danger potentiel mais le considérer comme un soutien. Mais n’est ce pas ça le rêve européen, une solidarité de fait comme le disait Robert Schuman en 1950 ?

L’Europe est en ce moment sur un chemin périlleux, une Europe à plusieurs vitesses se met en place où certains tirent leur épingle du jeu (France, Allemagne, Royaume-Uni…) alors que d’autres sont les nouveaux terrains de jeu des grandes compagnies d’Europe de l’Ouest (Roumanie, Bulgarie, République Tchèque…). Ce n’est pas l’Europe que je souhaite, ce n’est pas ma vision de l’union dans la diversité. Alors, réveillons nous et créons ces amitiés entre nos pays respectifs, imposons-les à nos responsables politiques. Créons cette Europe par le bas qui ne cédera pas à l’instabilité des marchés financiers !

Partagez cet article

Vos commentaires

  • Le 28 janvier 2013 à 17:56, par ? En réponse à : 50 ans d’amitié franco-allemande

    Je me suis engagée pendant une 15zaines d’année dans cette Europe de l’Education ,de la Formation, des jumelages..Mais elle vit et se construit cette Citoyenneté européene via les multiples partenariats que les différents programmes de la Commission favorise et soutient. Pourquoi n’en parle-t-on jamis ??? Bravo le Taurillon !

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom