Accueil > Culture > Essen, capitale européenne de la culture 2010

Essen, capitale européenne de la culture 2010

Avec la région de la Ruhr

, par Samuel Faure

Essen en Allemagne est capitale européenne de la culture en 2010 aux côtés d’Istanbul et de Pécs. Après Vilnus (Lituanie) et Linz (Autriche) en 2009, c’est au tour de cette cité située dans la région de la Ruhr de représenter la culture, les cultures en 2010.

Auteurs

Essen se situe pas loin de Dortmund et Düsserldorf, pas bien loin non plus de la frontière avec les Pays-Bas et de Maastricht. Côté, population ? Et bien, Essen c’est près de 600.000 habitants. Quatre fois Pécs ou une fois et demi Toulouse ou Lyon.

Ville minière au siècle dernier, la ville s’est restructurée autour du secteur tertiaire. Plus de 10% des sièges sociaux des plus grandes entreprises allemandes (13 sur 100) se trouvent à Essen. L’industriel ThyssenKrupp AG, le gazier Eon-Ruhrgas ou l’entreprise de construction Hochtief sont des résidents permanents. Côté éducation, la ville est réputée pour son université des Arts fondée dans l’entre-deux-guerres.

Mais alors pourquoi ce logo qui met en avant une région (partie d’un Land) la Ruhr et non une ville Essen ? Si Essen est l’épicentre allemand de la culture européenne cette année, c’est toute la région où la ville se situe, la Ruhr, qui portera et fera vivre les 2.500 manifestations culturelles prévues dans plus d’une cinquantaine de villes de la région.

Bassin des mines de charbon et de la production de l’acier ayant servi à alimenter en matières premières l’armée du IIIe Reich pendant la Deuxième Guerre mondiale, la Ruhr est devenue le terrain symbolique de l’amitié franco-allemande. Par une idée aussi ingénieuse qu’audacieuse, un certain Robert Schuman proposait le 9 mai 1950 de placer la production de charbon et de l’acier sous la responsabilité d’une Haute Autorité. S’en suivit le traité de Paris signé en 1951 instituant la Communauté européenne du charbon et de l’acier. La construction politique de l’Europe pouvait prendre son envol.

Géographie, histoire, économie, éducation, mais la culture dans tout ça ?

complexe industriel de ZollvereinEssen est réputée pour sa mine Zollverein qui rappelle son histoire minière et qui est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. On peut également citer la Villa Hügel, le Grugapark, le Baldeneysee et la Cathédrale. Découvrez le site officiel ici et le programme qui n’a rien à envier à son homologue hongroise. Pour les non germanophones, le programme du premier semestre 2010 est disponible ici en anglais. Musique, danse, chant. Du classique.

Mais de l’original aussi avec, entre autres, “Odyssey Europa” : L’Odyssée d’Homère revisitée en cinq acte et par six auteur(e)s - polonais, hongrois, autrichien, irlandais, allemand, turc. Quant aux amoureux de la peinture impressionniste, expressionniste et surréaliste, ils pourront découvrir le musée Folkwang qui a réouvert ses portes pour l’occasion le 30 janvier dernier après une rénovation complète du bâtiment réalisée par l’architecte britannique David Chipperfield.

Ayant pour slogan "Le changement par la culture - La culture par la changement", la région allemande proposera également un cycle musical consacré au compositeur Hans Werner Henze, l’interprétation des symphonies de Gustav Malher par les choeurs et orchestres de la Ruhr et un festival de piano lors duquel Bach, Schumann et Chopin seront à l’honneur.

Les passionnés d’histoire en prendront pleins les yeux lors d’une exposition consacrée au Moyen-Âge retraçant l’histoire méconnue du bassin minier. Et les amateurs de football ne seront pas laissés de côté avec moult activités autour du "sport du pays".

Voir en ligne : le site officielle de Essen 2010

Partagez cet article

P.-S.

Illustration :
- logo officiel pour Essen 2010
- photographie de la mine Zollverein, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco

Cet article est à l’origine publié sur le blog Sur le chemin de la construction européenne. Le Taurillon remercie Samuel Faure de nous avoir autorisé à reproduire ici cet présentation.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom