Accueil > Culture > Europe : un continent de lumières et d’espoirs

Europe : un continent de lumières et d’espoirs

, par Riccardo Bodini, Traduit par Olivia Manna

Toutes les versions de cet article : [français] [italiano]

La situation est dramatique, comme le prouvent les cas de suicides dus à des licenciements, des dettes et des faillites qui nourrissent tous les jours l’actualité.

auteur : woodleywonderworks

Auteurs

Mots-clés

Des gros titres qui donnent des frissons à tout le monde. Il n’y a ni raccourci, ni magicien, ni ensorceleur. Nous ne pouvons qu’emprunter un chemin de terre pénible et semé d’embûches avec nos seules forces pour arme. Il ne faut toutefois pas perdre espoir. En d’autres termes, il faut garder un état d’esprit propice à la confiance. Nous y sommes contraints par l’Histoire et ses exemples de crises culturelles et politiques profondes, par la littérature via la plume des écrivains les plus célèbres, par la science en tant que phare de la raison humaine, mais surtout par la dignité qui ne doit jamais nous quitter. Les chemins disponibles ne sont pas nombreux, nous sommes face à un dilemme : le nationalisme ou la Fédération européenne.

Au début de notre parcours nous avons rencontré des événements et des erreurs trop souvent commises au cours de l’Histoire. L’exemple que je vous propose est celui du XVIe siècle italien. À l’époque, la péninsule était divisée en une dizaine de petits états incapables de progresser en matière d’économie et de politique et qui, au lieu de cela, favorisaient l’essor du pouvoir des plus forts et des aristocrates. Une seule personne fut capable de comprendre que ce système était inadéquat. Il s’agit du fantastique Niccolò Macchiavelli qui dut pourtant attendre presque trois siècles pour que l’Italie soit enfin soignée des pathologies qu’il avait si précisément diagnostiquées.

Lorsque l’on s’intéresse à notre passé récent, il est impossible de ne pas émettre un commentaire sur les régimes totalitaires du XXe siècle. Au cours des années 1920, l’Europe s’enfonça dans une crise économique, culturelle et politique profonde qui eut des conséquences particulièrement dramatiques en Allemagne où prit corps la dictature la plus féroce, inhumaine et terrible que l’Histoire ait jamais connue. Hitler fut élu par un peuple à bout de forces, épuisé et affamé. L’estomac eut raison de la Raison et nous ne connaissons que trop bien le résultat. Aujourd’hui nous devons éviter que la crise ne nous pousse à choisir le nationalisme et les solutions apparemment faciles. Au contraire, il est nécessaire d’être patriotes, d’aimer notre tradition, notre culture et de saisir les limites de notre pays.

La Raison doit nous amener à parcourir le chemin européen tracé par de célèbres hommes d’État dès la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’Histoire nous suggère d’achever le processus d’unification politique et d’aboutir à la formation des États-Unis d’Europe, une organisation politique jamais vue qui aurait des conséquences inédites et surprenantes. Par exemple, de cette façon l’euro ne pourrait plus être menacé par des spéculateurs externes puisqu’il serait défendu par un ministère, l’économie de l’Europe-Unie serait au centre de celle mondiale et le gouvernement unique pourrait adopter un plan de développement social que les États seuls ne peuvent absolument pas offrir. Malgré tout, certains facteurs freinent encore la réalisation de cette utopie si proche, surtout la présence de gouvernements nationaux qui ne veulent pas perdre leur souveraineté, c’est-à-dire leur pouvoir.

Pourtant, nous pouvons tous plonger et apporter notre aide dans ce long processus d’intégration. Unissons-nous dans cet océan de diversités, investissons dans nos traditions et apprenons à connaître et à apprécier celles des autres pays. Soutenons la naissance d’une Europe plus sociale et plus proche de l’individu. En effet, seul le citoyen peut favoriser, grâce à ses actions, le développement d’un climat plus uni, ouvert, européen et solidaire. L’Europe c’est aussi fermer les yeux dans la magie de la nuit, les rouvrir et voir un continent chargé de lumières, d’étoiles et d’espoirs.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Vos commentaires

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom