Accueil > Associations > Initiative pour une Union politique et fédérale en Europe. Maintenant (...)

Initiative pour une Union politique et fédérale en Europe. Maintenant !

, par Europa Union Deutschland, Gioventù Federalista Europea, JEF Deutschland, Movimento Federalista Europeo

Toutes les versions de cet article : [français] [italiano]

Les fondations de l’unité et de la solidarité entre les peuples européens sont en péril. L’avenir de l’Europe est en jeu. Les politiques doivent trouver les bonnes options et les instruments pour agir rapidement.

Auteurs

L’actuelle approche intergouvernementale a échoué en essayant de s’attaquer à la crise à travers des mesures de court terme. Sans une impulsion européenne majeure, capable de susciter la croissance et le développement à l’échelle du continent, les sacrifices effectués au niveau national, nécessaires pour régler la crise de la dette, ne suffiront pas à regagner la confiance du peuple européen, des marchés et du reste du monde. Il n’est plus possible de continuer à évacuer la question cruciale de la légitimité démocratique européenne, ni celle des défis de la mondialisation.

C’est pour ces raisons que nous demandons :

• une nouvelle initiative politique de la part des pays de l’eurogroupe pour poser les fondations d’une fédération européenne à travers une méthode constituante et démocratique : il est nécessaire de démontrer que le projet politique européen peut continuer à avancer, et sa légitimité démocratique doit être renforcée tout en surmontant la crise de la dette et le manque de confiance ;

• un renforcement de l’unité politique démarrant par l’eurogroupe et tous les pays qui veulent une unité plus étroite ; tout en trouvant des moyens plus efficaces pour assurer un mode de décision démocratique et transparent sur le plan politique, économique et fiscal ;

• tout en gardant à l’esprit que la tendance actuelle à gérer la crise de manière intergouvernementale et à court terme s’accompagnait d’une montée des nationalismes ; nous n’avons pas seulement besoin de revigorer la méthode communautaire, nous devons aller au-delà en promouvant une union politique fédérale. La somme des intérêts nationaux n’est pas la meilleure approche pour l’Union européenne (UE) et reste contraire à la véritable essence de l’intégration européenne telle qu’elle a été imaginée par les pères fondateurs européens tels qu’Alcide de Gasperi et Konrad Adenauer ;

• un appel du Parlement européen aux gouvernements et aux parlements nationaux pour qu’ils convoquent une nouvelle Convention constituante ;

• la convocation d’une convention/assemblée constituante composée de représentants élus par les citoyens à la fois au niveau national et européen ainsi que des représentants des gouvernements et de la Commission européenne qui, en dépassant les vétos nationaux, aura pour mandat d’élaborer une constitution fédérale ;

• l’inclusion dans le nouveau Traité/Constitution d’une disposition pour une intégration différenciée qui donne aux pays un délai suffisant pour s’adapter aux différents stades d’une intégration européenne plus profonde et leur permettant de s’unir pour aller de l’avant ou de rester en arrière, pour mieux se préparer à une intégration future.

Les fédéralistes européens actifs en Allemagne et en Italie en appellent aux hommes et aux femmes des institutions nationales et européennes, aux partis, aux mouvements politiques et à la société civile pour qu’ils soutiennent cette initiative.

Partagez cet article

Vos commentaires

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom