Jeunesse

Les rencontres de la jeunesse – Un simple show ou réelle chance de participer ?

, par Traduit par Aurélie Agnès, Anna von Krshiwoblozki

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [français]

Les rencontres de la jeunesse – Un simple show ou réelle chance de participer ?

Depuis quelques années, chaque présidence du Conseil de l’Europe organise ce qu’on appelle les rencontres de la jeunesse. Plus exactement, c’est sous la présidence de la Finlande en 1999 que furent organisées les premières rencontres de la jeunesse. A cette occasion, se rencontrent des jeunes venus de toute l’Europe pour discuter et débattre sur des thèmes concernant la politique de la jeunesse.

Parfois a lieu au même moment une rencontre des directeurs de la jeunesse des Etats membres de l’UE, et c’est l’occasion d’échanger ses impressions ou, plus exactement, de présenter les résultats de la rencontre et de faire des revendications. Ces rencontres ont pour objectif de permettre aux jeunes de participer directement aux débats liés à la politique de la jeunesse sur le plan européen.

La plupart du temps, la présidence du Conseil détermine le thème principal, mais de plus en plus elle essaye de relier les thèmes et d’établir ainsi une continuité, afin d’inviter surtout les jeunes qui sont actifs dans les structures nationales de la jeunesse.

Depuis le mois de janvier, l’Allemagne assume la présidence du Conseil et, au mois d’avril, auront lieu à Cologne les rencontres de la jeunesse, dont le thème sera « L’égalité des chances et la participation sociale des jeunes ». En même temps, aura lieu également une rencontre des directeurs de la jeunesse. L’objectif de cette rencontre sera de mettre au point un plan d’action sur le thème « Chances égales, intégration sociale ». Environ 150 jeunes sont attendus.

Malheureusement, les participants ont aussi parfois le sentiment que l’événement n’est perçu que comme une manifestation de profilage

Le sens et l’objectif de ces rencontres sont discutables, notamment parce que chaque rencontre est très différente. Les représentants de la jeunesse de chaque pays ne sont pas tous associés de la même manière à la préparation des rencontres, et ce point est très critiqué. Ils devraient être impliqués dès le début dans la programmation aussi bien que dans le choix des sujets et des thèmes principaux. Globalement, plus de temps et d’énergie devraient également être consacrés à la préparation des participants pour qu’ils aient une meilleure connaissance du contenu. De même, un travail de synthèse à la fin de la manifestation est tout aussi important.

Malheureusement, les participants ont aussi parfois le sentiment que l’événement n’est perçu par la présidence du Conseil que comme une manifestation de profilage, et le véritable travail qui y est accompli est à peine reconnu. On ne peut toutefois pas nier que ces rencontres contribuent à intéresser les jeunes aux thèmes liés à la politique de la jeunesse et les incitent à avoir un point de vue critique sur eux-mêmes.

A chaque rencontre a lieu un échange d’informations important, des contacts sont noués, et des exemples de « best practice » sont imaginés et ont ainsi une plus grande portée.

Illustration : visuel du programme européen jeunesse

Commenter cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom