Lingoo : une plateforme d’échanges linguistiques

Interview d’Anne Goldstein, directrice du projet

, par Pierre-Jean Verrando

Lingoo : une plateforme d'échanges linguistiques

Pour vivre l’Europe le mieux possible, l’idéal est de voyager, notamment lorsqu’on est jeune. Lingoo est une plateforme de rencontres destinée aux familles qui veulent organiser directement entre elles des séjours linguistiques pour leurs enfants. Le Taurillon a interrogé Anne Goldstein, directrice du projet.

Le Taurillon : Lingoo a pour but de permettre l’échange linguistique. Pourriez-vous nous présenter votre service ?

Anne Goldstein : Lingoo est une plateforme de rencontres destinée aux familles qui veulent organiser directement entre elles des séjours linguistiques pour leurs enfants sous forme d’échange ou d’accueil payant. Sur Lingoo, les parents peuvent trouver des familles à l’étranger ayant des enfants d’âge compatible, les mêmes centres d’intérêt et des valeurs et croyances communes.

Notre idée de départ était de profiter des formidables potentialités d’Internet pour ne plus avoir à déléguer à une agence l’organisation du séjour de son enfant. Sur Lingoo, les familles inscrites en « Familles Recherche » (inscription payante) se cherchent, se rencontrent, font connaissance et si elles se sentent en sympathie, organisent directement entre elles l’accueil des enfants concernés. Au résultat : des séjours linguistiques sans intermédiaire et faits sur mesure par les parents pour leurs enfants. Le site ne met en relation que des familles ayant suivi un protocole d’identification et de vérification, ce qui fait que le contact peut s’établir dans la confiance mutuelle.

Lingoo s’adresse aussi aux familles qui veulent accueillir des jeunes étrangers contre rétribution. Ce familles peuvent s’inscrire en « Familles Accueil » ( inscription gratuite). En devenant Famille Accueil sur Lingoo, vous pouvez recevoir des jeunes étrangers que vous avez tout loisir de mieux connaître avant leur arrivée. Votre rôle est de les encourager dans l’apprentissage de votre langue et de les guider dans la découverte de votre culture. Une activité agréable, culturellement enrichissante et bien adaptée aux rythmes familiaux.

Lingoo offre également un annuaire spécialisé, le Guide Lingoo, rassemblant des adresses utiles pour encourager enfants et adolescents à améliorer leurs langues étrangères.

Le Taurillon : Pourquoi l’échange linguistique est-il si important pour les jeunes ?

Anne Goldstein : La formule de l’échange linguistique est fondée sur l’hospitalité réciproque alternée. Par exemple, votre enfant ira passer 15 jours dans une famille anglophone ayant un enfant du même âge que lui. En échange, l’enfant de la famille partenaire viendra ensuite passer 15 jours chez vous. Pendant son séjour, l’enfant hébergé, parce qu’il participe à la vie quotidienne de la famille bénéficie d’une immersion culturelle et linguistique dans les meilleures conditions possibles.

L’échange linguistique est une excellente façon d’organiser un séjour linguistique pour un enfant en raison même du principe de réciprocité qui le fonde, car la réciprocité favorise la dynamique de création de liens. L’enfant, seul, mais « entouré » psychologiquement par sa famille, va à la rencontre d’une autre langue et d’une autre culture qui s’incarnent dans une autre famille et dans un autre enfant de son âge. Dans cette situation interculturelle l’enfant se met à l’écoute du milieu qui l’accueille et à travers les multiples situations de la vie quotidienne - jeux, conversations, lectures, spectacles - il devient moteur actif de ses propres progrès linguistiques.

L’échange linguistique permet aux enfants dès qu’ils sont prêts à les vivre seuls - si le projet est bien préparé, avant « le seuil fatidique de la onzième année » établi par Claude Hagège - de vraies rencontres, de celles qui ouvrent tôt les portes de l’expérience linguistique et culturelle, créent les motivations d’apprendre et laissent des attachements qui se prolongent.

Le Taurillon : Quelles sont les principales difficultés rencontrées par les familles ?

Anne Goldstein : Quand elles commencent à utiliser le site, les familles ont souvent un peu de mal à accepter l’idée que Lingoo n’intervienne pas du tout comme agent. C’est un concept neuf et donc forcément un peu déstabilisant au départ. L’idée de recevoir un enfant étranger, et plus encore celle d’envoyer son enfant chez des étrangers, hors de l’espace conventionnel d’un organisme peut inquiéter. Nous avons donc choisi de mettre à disposition de nos membres toute une série d’outils pour faciliter la communication : informations pratiques, liens Internet utiles, modèles de lettres et d’engagements écrits… Car dans la réalité des choses, dès que la communication s’établit entre familles, les liens se créent… et rapidement plus personne n’est étranger.

Le Taurillon : Pour l’instant, votre site n’est qu’en anglais et en français... est-ce que vous allez développer d’autres versions ?

Anne Goldstein : Mais oui ! Nous voulons faire de Lingoo un site multilingue à vocation européenne. Et nous sommes déjà en train d’intégrer l’espagnol et l’allemand et préparons pour bientôt les versions en italien et portugais.

Illustration :
- logo de Lingoo.
- image du site.

Vos commentaires

  • Le 18 octobre 2008 à 09:50, par Krokodilo En réponse à : Lingoo : une plateforme d’échanges linguistiques

    Idée intéressante, calquée sur l’échange, pour les vacances, de logements de standard équivalent. Mais la motivation compte autant que l’âge, contrairement à la notion « établie » d’âge fatidique, qui n’existe pas. Les cas d’adultes parvenus à un haut niveau dans une langue en ayant débuté au-delà de 11 ans ne sont pas rares. de même que les enfants ayant débuté tôt mais peu motivés ou ayant interrompu plus ou moins cette langue (remarque d’ailleurs présente dans divers rapports ofifciels). Dans l’apprentissage précoce, seule une plus grande aptitude musicale, l’oreille, a été confirmée, mais la motivation est au moins aussi importante dans les progrès ou l’absence de progrès. Les choses sont moins simples qu’une simple relation linéaire âge/progrès.

    Par ailleurs, je vais moi-même créér un site d’échanges de séjours linguistiques, mais pour les parents : Les familles pourront échanger soit le mari soit la femme, durant quinze jours et quinze nuits, car l’apprentissage des langues par immersion ne doit pas être réservé aux enfants. Des photos permettront aux parents de vérifier que le conjoint candidat est de même qualité que le sien, et des cours de langue en nocturne seront conseillés pour respecter la chronobiologie, dont les avancées ont confirmé que le cerveau est davantage disponible à certaines heures.

  • Le 18 octobre 2008 à 19:49, par ? En réponse à : Lingoo : une plateforme d’échanges linguistiques

    Bravo pour la mise en place de ce site qui s’appuie sur le concept de l’apprentissage naturel des langues chez les jeunes enfants. Mere de trois enfants trilingues, je sais par experience que l’immersion ligusitique est un outil facile et efficace.

    Lingoo devrait constituer une plateforme ideale pour les familles desireuses de developper le gout et les capacites linguistiques chez leurs enfants.

  • Le 22 mars 2009 à 14:01, par Natabou En réponse à : Lingoo : une plateforme d’échanges linguistiques

    Bonjour, je suis intéressée par votre point de vue car mariée et mère de deux adolescents âgés de 13 et 16 ans je recherhe une solution pour effectuer des échanges familiaux. A savoir, échanger mon logement avec celui d’une famille anglophone dont les caractéristiques et les valeurs morales correspondent aux miennes. J’aimerais que chaque membre de la famille puisse également suivre des cours d’anglais avec un professeur à domicile en plus de la simple immersion dans le pays. La motivation de chacun est un facteur extrêment important. J’ai testé les séjours linguistiques « classiques » pour mes enfants et moi-même, mais je ne trouve pas les résultats suffisants. J’ai également testé les échanges à titre privé ; ce type d’échange permet d’établir des liens forts avec les deux familles mais seuls les correspondants tirent profit de ces échanges. En effet, avoir la possibilité de voyager en famille et d’apprendre ensemble contribuera à renforcer les liens familiaux et à s’ouvrir au monde extérieur. Si vous, lecteur de ce message, connaissez des organismes proposant ce type d’échange, merci de m’en transférer les coordonnées. Cordialement.

  • Le 3 juillet 2009 à 16:56, par Apone En réponse à : Lingoo : une plateforme d’échanges linguistiques

    je souhaite avoir des informationsrelatif aux matériel médical surtout un document ou un lexique en français / anglais ou anglais/français

  • Le 24 décembre 2009 à 10:57, par griotte En réponse à : Lingoo : une plateforme d’échanges linguistiques

    Bonjour,

    je viens juste de commencer les démarches pour m’inscrire sur Lingoo. Je suis également inscrite sur Homelink International qui propose des échanges de maison avec ou sans la présence des propriétaires. Avec Homelink nous avons eu 3 expériences magnifiques. Des canadiens sont venus chez nous quand nous sommes allés chez eux. Des américains nous ont prêté oui prêté leur maison alors qu’ils étaient en vacances ailleurs aux USA. Enfin des américains ont accueilli notre fille de 9 ans et demi pour 5 semaines et nous accueillerons la petite américaine l’an prochain. Je pense que Homelink peut répondre à votre attente. Je crois aussi que vous pouvez rédiger votre annonce sur Lingoo en précisant vos souhaits.
    Il y aura sûrement une famille qui correspondra. Bonne chance ! Griotte

  • Le 2 avril 2015 à 16:45, par Lalou En réponse à : Lingoo : une plateforme d’échanges linguistiques

    Bonjour, je m’appelle Lalou et j’ai 16 ans. L’année passée je voulais partir un mois aux USA par l’intermédiaire de Lingoo. Au départ,ce site à l’air génial. J’était vraiment très impassiante de me créer un compte ; mais il faut savoir que ça coûte de l’argent, ce que je comprends parfaitement. Pour être certaine que ce site était fiable, j’ai regardé des commentaires concerant lingoo sur des forums. Je dois dire que j’ai été très étonné par le nombre de témoignages très négatifs. Apparemment, le site ne vérifiait pas si les familles d’acceuil était vraiment qui elles disaient être. Ce qui veut dire qu’on pourrait trèsd bien tomber chez des gens mal honnête. Cette idée ne m’a pas du tout rassurée et j’ai donc décidé de laisser tomber, et à la place j’ai fait un stage de langue à Intaco. Donc au final, avec lingoo, on peut vivre une expérience géniale tout comme on peut en vivre une nulle. Il faut savoir choisir la bonne famille et personnellement je n’aivais pas envie de prendre ce risque.

  • Le 30 janvier 2016 à 09:03, par VARIN En réponse à : Lingoo : une plateforme d’échanges linguistiques

    Bonjour, Je viens de m’inscrire sur le site de Lingoo. J’ai donc contacté déjà quelques familles dans un message groupé dans lequel je précisais que ma fille viendrait avec sa cousine (non inscrite au moment de l’envoi du message mais que bien sûr c’était dans notre intention de la faire si la famille acceptait les deux enfants). Lingoo a aussitôt bloqué mon compte. Je ne peux plus échanger et je crois donc qu’ils m’ont volé de 70 euros alors que sa cousine s’est inscrite 24 H00 après. Je ne crois malheureusement pas possible de faire confiance à un tel site que l’on ne peut pas joindre par téléphone.

Commenter cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom