Accueil > Actualité > PEEP : « L’Europe est bien présente dans les programmes »

PEEP : « L’Europe est bien présente dans les programmes »

Interview de Cathy Soulès, Secrétaire générale de la Peep

, par Fabien Cazenave

Dans le cadre d’une semaine spéciale « Éducation Nationale et Europe », le Taurillon donne la parole à Cathy Soulès, secrétaire générale de la PEEP, une des deux grandes fédération de parents d’élèves.

Auteurs

Le Taurillon : Que pensez vous de la façon dont l’Europe est traitée dans le programme scolaire de l’éducation nationale ?

Cathy Soulès : L’Europe est bien présente dans les programmes, en particulier en 1ère mais à mon sens, sa présentation en cours est encore trop abstraite. Il n’est pas enthousiasmant pour les jeunes de débattre de la PAC (bien que ce soit indispensable de le faire) et de l’entrée de la Turquie en Europe.

Les jeunes ne retiennent souvent des cours sur l’Europe qu’une litanie de chiffres : poids du PIB, dette par habitant, taux de natalité, etc... Mais l’Europe ne peut et ne doit se résumer à des chiffres. L’Europe, c’est une mosaïque d’êtres humains avec une histoire et une culture commune, c’est un passé et un avenir commun.

Le Taurillon : Quelles seraient vos propositions pour amener plus d’Europe à l’école ?

Cathy Soulès : Il faut rendre l’Europe accessible, montrer aux jeunes qu’elle est un formidable espace de vie pour eux, leur démontrer combien les échanges linguistiques sont certes un vrai atout pour leur avenir professionnel mais bien plus encore qu’il s’agit là d’une richesse culturelle et humaine. Il faut qu’elle ait pour les élèves "visage humain".

Il faut multiplier les échanges par des séjours mais aussi de façon très régulière par internet. Pourquoi ne pas imaginer des travaux de groupe transnationaux lorsque les thèmes sont partagés dans le programme ? Les jeunes qui ont la chance de connaître d’autres pays européens et donc des jeunes de leur âge sont enthousiastes et perçoivent concrètement ce que cette ouverture leur apporte.

Le Taurillon : Que pensez vous de l’enseignement des langues dans les écoles françaises ?

Il faut rendre l’Europe accessible, montrer aux jeunes qu’elle est un formidable espace de vie pour eux...

Cathy Soulès : Là aussi, il suffit d’écouter les élèves et leur perception de la façon dont les langues leur sont enseignées pour comprendre... Il serait profitable qu’ils puissent bénéficier régulièrement de l’intervention de locuteurs natifs car il y a en matière de prononciation encore beaucoup à faire.

L’enseignement théorique d’une langue ne peut suffire, cela est certes le socle indispensable mais il faut que les élèves trouvent l’amour de la langue, qu’ils aient envie de la parler, qu’ils ne soient pas inhibés, que l’oral soit facilité...

Le Taurillon : Présentez un peu votre organisation.

Cathy Soulès : La PEEP est une fédération d’assocations de parents d’élèves de l’enseignement public. Créée en 1906 au lycée Carnot à Paris, « par des parents, pour des parents » elle fait vite « boule de neige dans les autres établissements ! » et ses associations se regroupent en fédération en 1926.

Reconnue d’utilité publique en 1962, la Fédération PEEP est aujourd’hui présente dans tout le système éducatif de la maternelle à l’université, dans l’enseignement agricole et à l’étranger.

Nos valeurs :

- Responsabilité première de la famille dans l’éducation des enfants
- Attachement à l’école publique et laïque
- Indépendance à l’égard des partis politiques et des syndicats et des groupes de pression
- Neutralité idéologique et religieuse

Acteur et interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, de l’échelon local à l’échelon national, la PEEP regroupe sur le terrain 5 187 associations affiliées qui défendent les intérêts des élèves (toujours au coeur des débats) et des parents (reconnus comme premiers éducateurs de leurs enfants), dans toutes les instances de concertation où ils ont une place.

Voir en ligne : Le site de la Peep

Partagez cet article

P.-S.

Illustration : logo de la Peep.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom