Accueil > Associations > Pas touche au Parlement européen !

Pas touche au Parlement européen !

, par La coordination Europe without border

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [English] [français]

Nous, citoyens européens, nous révoltons contre la décision arbitraire, unanime et déplorable du Conseil de l’Union d’exclure le Parlement européen de la co-décision sur la suspension possible du traité Schengen, le réduisant à un rôle d’observateur muet et foulant au pied ses prérogatives. De cette manière, le Conseil tend à humilier l’institution qui représente le peuple européen dans son ensemble, le Conseil s’arroge le pouvoir de restreindre les droits considérés par beaucoup d’Européens comme les plus importants : le droit de circuler librement par-delà les frontières sans devoir montrer son passeport, le droit de se sentir chez soi partout en Europe.

Nous dénonçons non seulement la décision arrogante et unilatérale du Conseil poussant l’Union vers l’intergouvernementalisme, mais nous dénonçons aussi la pression qui a été exercée sur les « plus petits » ou les « plus faibles » des États membres afin d’atteindre l’unanimité. Ceci constitue une nouvelle preuve que l’Europe intergouvernementale, loin de préserver la souveraineté des peuples, ressemble de plus en plus à l’Europe de Metternich.

Nous soutenons le Parlement européen dans sa lutte pour regagner ses prérogatives et dans sa demande de revenir sur la décision du Conseil.

Non loin des endroits où les Européens se sont battus les uns les autres il y a moins d’un siècle, et où des centaines de rangées de croix blanches sont maintenant alignées, le traité de Schengen a aboli les contrôles aux frontières. En se souvenant que ce terrible gaspillage de vies humaines a été causé par des gouvernements nationaux, nous disons : « Gardons ces frontières libres ! »

Toutefois, nous invitons les députés européens non seulement à se battre contre les abus des Conseils intergouvernementaux qui ont toujours tendance à retenir les pouvoirs loin du Parlement ; mais aussi à promouvoir une initiative constituante pour préparer un projet de constitution fédérale qui pourra transformer l‘Union en une réelle démocratie, comme l’a fait Altiero Spinelli en 1984.

Partagez cet article

P.-S.

Suivez-nous sur Facebook : Europe withoutBorders

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom