Accueil > Associations > Plus de 4000 articles en ligne !!!

Plus de 4000 articles en ligne !!!

, par La Rédaction du Taurillon

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [English] [français] [italiano]

4 langues, plus d’un millier de contributeurs et 4 millions de visiteurs depuis le début, le Taurillon est une aventure dont les Jeunes Européens sont fiers. Entièrement bénévole, nous vous avons informé sur l’actualité, l’engagement européen et le fédéralisme depuis 2005. Revenons sur notre parcours.

2005 : La volonté de gagner la bataille du net.

Le Taurillon a un ancêtre. En pleine campagne du référendum pour le traité établissant une Constitution pour l’Europe les Jeunes européens désirent agir. Alors que les partisans du non étaient très présents sur internet, peu de sites visaient à expliquer les avantages du oui. Les Jeunes Européens-France ont donc décidé de combler ce vide en créant « Ensemble pour le Oui / Ensemble pour l’Europe ». C’était une plateforme ouverte aux contributions de plusieurs associations partenaires et notamment « Café Babel », la « Confédération étudiante », « Confrontations Europe », « Génération Europe 21 », « Nouvelle République ».

Après les NON français et hollandais, les contributeurs à EPLO, décident de continuer et de pérenniser cette belle expérience en créant un webzine. Occasion aussi de proposer une clé de lecture au public ni européiste de principe, ni anti-européen : nous voulons une Europe politique et fédérale. C’est ainsi qu’est né le Taurillon. Voulant continuer sur une forme participative et bénévole, il a réussi à se développer et à publier progressivement un article par jour.

Une envie d’Europe transnationale

Au vu du succès du Taurillon, d’autres sections nationales des Jeunes européens-fédéralistes ont voulu rejoindre le projet en créant de nouvelles versions. C’est ainsi que Treffpunkt Europa, The new federalist et Eurobull sont nées, amenant une diversité de points de vue et de rédacteurs au-delà du cadre franco-français.

Grâce au sérieux de nos articles et à la force de nos convictions, le Taurillon a pu gagner en aura et se faire connaître des milieux européens comme de nos adversaires eurosceptiques. Nous avons pu interviewer de nombreuses personnalités européennes, témoignant de l’importance de notre démarche.

En tant que média citoyen, le Taurillon a mené des combats d’importance pour la défense de la démocratie et du projet européen. Depuis plusieurs années nous rappelons à nos lecteurs la nécessité de soutenir les opposants à la dictature au Belarus. Nous avons aussi défendu les symboles d’une Europe unie telle que l’euro ou l’espace Schengen.

Avec plus de 4000 articles en ligne dans quatre langues, nous faisons notre maximum pour porter la voix de la jeunesse européenne et fédéraliste. Internet est un vecteur non négligeable qui compte de plus en plus dans l’information des citoyens. Le nombre de nos lecteurs ne cesse d’augmenter depuis le début de notre aventure, montrant l’intérêt pour l’UE.

Une présence pour encore de nombreuses années

Le Taurillon continuera encore des années et souhaite remercier l’ensemble des rédacteurs. Sans vous, ce projet ne continuerait pas à exister. Vous, lecteurs, contributeurs occasionnels ou réguliers, montrez la force de notre association des Jeunes Européens - France comme celle du projet européen. En sept ans d’existence, nous avons vu dans nos colonnes écrire de nouvelles générations d’auteurs faisant la promotion de cette Europe fédérale que nous souhaitons.

Le Taurillon témoigne de la vitalité de la jeunesse européenne et notre envie de construire une Europe unie, solidaire et citoyenne. Nous avons parfois l’impression que le rêve européen est en train de s’étioler ou qu’il ne verra jamais vraiment le jour. Mais des initiatives pérennes comme le Taurillon montrent que nous sommes en train de créer cette réalité. Nos contributeurs viennent de l’Europe entière et nous essayons de favoriser l’émergence d’autres versions linguistiques. Nous traitons de l’ensemble des Etats composant l’Union et même au-delà.

La réalité du rêve européen se vit au jour le jour et vous la faites vivre à travers le Taurillon. Nous pouvons être fiers de nous car même en ces temps où le nationalisme semble reprendre vie, nous sommes toujours présents pour rappeler ce qui nous unit. Car au-delà de quelques différences, nous avons plus en commun que d’oppositions.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Vos commentaires

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom