Accueil > Associations > Rendez-nous notre drapeau !

Symboles européens

Rendez-nous notre drapeau !

Action pan-européenne des Jeunes Européens Fédéralistes

, par Les Jeunes Européens - France

Les Jeunes Européens – France, aux côtés de la JEF Europe (Jeunes Européens Fédéralistes), veulent promouvoir les symboles de l’Union européenne qui n’ont pas été repris dans le traité modificatif. Ainsi, jeudi 13 décembre prochain, nous descendrons dans les rues pour faire flotter le drapeau européen et rappeler aux leaders européens et aux citoyens (lyonnais, parisiens, bordelais, nîmois…) que l’Europe a des symboles.

Cette action coïncidera avec la signature officielle du traité de Lisbonne dans lequel toute référence aux symboles de l’Union européenne a été supprimée. 16 pays ont toutefois adopté une déclaration - qui sera annexée au Traité – confirmant leur attachement aux symboles européens, comme l’hymne, la devise ou encore le drapeau. Nous appelons la France à rejoindre ses partenaires sur cette déclaration.

Notre action se déroulera dans plus de 40 villes à travers l’Europe, dans les Etats-membres de l’Union européenne mais également dans des Etats non membres. Les militants feront flotter haut le drapeau ce 13 décembre et porteront le message suivant « Rendez-nous notre drapeau ».

En France, les Jeunes Européens se mobilisent de Cabourg à Bordeaux, en passant par Lyon, Nancy, Nîmes, Paris ou encore Strasbourg…

« Les Jeunes Européens Fédéralistes (JEF-Europe) demandent aux chefs d’Etat et de gouvernement de ne pas considérer comme définitivement acquis ces symboles qui unissent les peuples et les nations de notre continent » pour Samuele Pii, Président de la JEF-Europe. « Les symboles européens sont fondamentaux pour s’identifier à l’idée d’Europe. Ils contribuent à valoriser l’union politique et apportent davantage de sens à la construction européenne » ajoute Nicolas Jean, nouveau président des Jeunes Européens – France.

L’action prendra la forme de manifestations et de stands d’information devant des lieux publics importants dans toute l’Europe. « Le but de notre action n’est pas seulement de promouvoir les symboles européens auprès de la société civile mais également d’envoyer un message fort aux leaders européens. L’Europe ne se fera pas uniquement par des traités juridiques » conclut Samuele Pii.

Plus d’informations :
- Des photos de l’action seront publiées dès le 13 décembre sur www.jef.eu
- Une présentation de l’action peut être téléchargée sur www.jef.eu.

A propos des Jeunes Européens - France www.jeunes-europeens.org / www.taurillon.org Créée en 1991, l’association Les Jeunes Européens – France est une association Loi 1901. Affiliée au Mouvement Européen France (3000 membres en France) et aux Jeunes Européens Fédéralistes (35 000 adhérents dans 30 pays européens), l’association les Jeunes Européens France est une association indépendante de tout parti politique, dont l’objet est la promotion de la construction européenne et la construction d’une union politique fédérale européenne.

Contact presse : Pauline Gessant, Vice Présidente des JE France relations-europeennes@jeunes-europeens.org / 06 83 11 60 09

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

P.-S.

Illustration : drapeau européen lors d’une action des Jeunes Européens France à Tours.

Vos commentaires

  • Le 12 décembre 2007 à 08:44, par Fabien En réponse à : Rendez-nous notre drapeau !

    Bravo à la JEF-Europe d’avoir organisé cette action. Bravo aux JE-France de suivre fortement cette démarche. Perso, demain, je suis en Reu-teu-teu : je sors mon drapeau européen au Raincy dans le 93 !

    Sur Facebook, le groupe : I want my flag back !

  • Le 12 décembre 2007 à 10:15, par fred En réponse à : Rendez-nous notre drapeau !

    Vous étes lamentables tout les pays dans le monde demande leurs indépendances et vous, vous aux contraire vous demandez detres sous tutelle de bruxelle et actuellement le pays qui et la belgique et en train de se disloqué comme l’europe dans quelques années mes c vous les jeunes que en paira les pots cassés. salutation.

  • Le 12 décembre 2007 à 10:36, par Ronan En réponse à : Rendez-nous notre drapeau !

    Sur son blog, le journaliste de « Libération » à Bruxelles Jean Quatremer s’est récemment fait l’écho d’une initiative de seize Etats-membres (dont la France n’est pas, pour l’instant tout du moins). Seize Etats-membres qui ont décidé, à l’initiative de l’Allemagne, d’adjoindre au futur Traité de Lisbonne une « déclaration » (la numéro 52e).

    Déclaration dans laquelle ils affirment « que le drapeau représentant un cercle de douze étoiles d’or sur fond bleu, l’hymne tiré de “l’Ode à la joie” de la Neuvième symphonie de Ludwig van Beethoven, la devise “Unie dans la diversité”, l’euro en tant que monnaie de l’Union européenne et la Journée de l’Europe le 9 mai continueront d’être, pour eux, les symboles de l’appartenance commune des citoyens à l’Union européenne et de leur lien avec celle-ci ».

    Voilà donc venu le temps de la ’’coopération renforcée’’ dans le champ du symbolique... (Et la France est en D2, une fois de plus...).

  • Le 12 décembre 2007 à 19:18, par Fabien Cazenave En réponse à : Rendez-nous notre drapeau !

    Ah bon ? Et le Poitou-Charentes demande l’indépendance ? Je sais bien qu"il y a un front de libération de l’île de Ré (si, si, ça existe).... mais quand même.

    Justement cher ami, être fédéraliste, c’est demandé des compétences communes et des compétences réservées aux Etats membres, ainsi que le principe de subisidiarité... Alors le coup de la tutelle de Bruxelles...

  • Le 12 décembre 2007 à 22:08, par Ronan En réponse à : Rendez-nous notre drapeau !

    D’abord on n’est indépendant que dans l’interdépendance (l’indépendance absolue n’est que fiction théorique : l’indépendance et la souveraineté absolues - ’’suspendues dans les airs’’ - ça n’existe pas).

    Ensuite, il n’y a pas de ’’tutelle’’ de Bruxelles : il y a un système ’’associatif’’ fondé par des traités duement signés (duement ratifiés) et basé sur le contrat (et sur la répartition concertée des compétences).

    D’ailleurs, il n’y a pas là à proprement parler de ’’Bruxelles’’ : il y a là bas vos représentants élus au suffrage universel direct (i. e : vos députés, vos gouvernants), tous désignés - par vous même - selon des modalités démocratiques, sur des règles fixées par avance que vous n’êtes pas censé ignorer et, donc, sur des mandats clairs.

    Enfin, je ne suis vraiment pas sûr que les futurs ’’post-Belges’’ et autres actuels ’’post-Yougoslaves’’ se féliciteront encore bien longtemps de leurs sécessions passées, présentes et à venir...

    ...et de leurs Etats séparatistes ’’homogènes’’ construits par des démagogues irresponsables et économiquement incompétents à coup d’atteintes aux libertés fondamentales et de reniement des principes démocratiques, à coup de xénophobie ’’limite’’ raciste et de persécution des minorités, à coup de violence politique (voire de coups tout courts, éventuellement coups de canons) et à coup de purification ethno-linguistique.

    Entre euro-fédéralistes ’’lamentables’’ (sic) et nationalistes criminels, fais ton choix, camarade !!!

  • Le 13 décembre 2007 à 15:26, par Olivier Rabache En réponse à : Rendez-nous notre drapeau !

    La mise sous tutelle d’un État souverain ? “Bruxelles” a, comme toujours, bon dos. Vous êtes, cher ami, complètement à côté de la plaque. Ce sont bien des États souverains qui in fine décident souverainement et en commun à Bruxelles, au Luxembourg et à Strasbourg. Quant aux transferts de souveraineté, ils sont et seront également négociés souverainement par toutes les parties. Votre interpellation vous évite sans doute de parler de notre dépendance économique vis-à-vis de la Chine, de la Russie et des États-Unis. Vous feriez oeuvre utile en soutenant la construction politique de l’Europe, afin qu’elle pèse enfin efficacement et assure à nos peuples un minimum d’indépendance, plutôt que d’anoner bêtement des contre-vérités d’un autre âge, qui auraient comme seuls résultats le maintien sous tutelle politico-militaire de l’Europe et l’hégémonie de la vision marchande du libre-échange contre celle, fédérale et continentale, de la souveraineté partagée.

  • Le 13 décembre 2007 à 16:29, par Fabien Cazenave En réponse à : Rendez-nous notre drapeau !

    Pour ceux qui veulent voir les photos de tout le monde : sur le site de la JEF Europe=113]

    Pour l’instant, pas mal de photos d’Istanbul et de Belgique... Mais je sais que pas mal de Français se sont mobilisés à Nancy, Strasbourg, Paris, Lyon, Cabourg... et Le Raincy (93) pour moi !

  • Le 18 décembre 2007 à 23:08, par RIERA membre ME-F et EDE En réponse à : Rendez-nous notre drapeau !

    Les Eurocrates sont bien des hypocrites et ne veulent en faire qu’à leur tête. Le large fossé qui s’était révélé au résultat de la proposition de Constitution ne cesse de s’approfondir. A force de creuser, je pense qu’ils nous mènent droit dans un gouffre dont nous aurons des difficultés à nous en sortir.

    Toutefois, même parmi les symboles il en manquait un qui est identitaire pour chacun de nous habitant d’un nouvel espace qui se veut démocratique. Il concerne l’outil de communication qui nous manque afin de participer comme tout bon citoyen à la construction européenne.

    Cet outil existe et a même été crée par un jeune européen, à l’époque vivant à Bialystok, sous le joug du tsar de Russie.

    Reinhard SELTEN, prix Nobel d’économie en a rappelé son nom et exprimé le vœu, devant les Députés européens au mois de mai dernier, pour que l’Europe se dote d’une langue neutre. Il s’agit de la langue auxiliaire ESPERANTO qui s’acquiert dix fois plus facilement que n’importe quelle autre langue.

    Alors, quand décidera-t-on de permettre à nos enfants européens de l’apprendre ? Nous pourrions voir enfin nos représentants à Bruxelles, communiquer directement sans intermédiaires, dans l’intérêt de tous et même pour notre budget consacré à la traduction et l’interprétariat. Bien sûr, nos privilégiés actuels ont des difficultés à se remettre en question et ne veulent pas en entendre parler n’est-ce pas ?

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom