Sibiu, capitale culturelle européenne 2007

En 2007 : Cap à l’Est pour la culture européenne !

, par Adina Crisan-Revol

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Sibiu, capitale culturelle européenne 2007

En 2007 Sibiu, ville roumaine située dans la province historique de Transylvanie, deviendra le temps d’une année la Capitale Européenne de la Culture. Le symbole est important, car pour la première fois depuis la chute du Mur de Berlin une ville de l’ancienne Europe de l’Est est choisie pour porter un tel titre.

Elle partagera cet honneur avec Luxembourg, ville avec laquelle Sibiu entretient de forts liens historiques.

En effet, les pères fondateurs de Sibiu, les Saxons, sont originaires du territoire actuel du Grand Duché, ce qui explique le lien presque organique qui existe entre la ville roumaine et la capitale luxembourgeoise.

Ce n’est pas un hasard si cette ville du centre ouest de la Roumanie a été désignée capitale européenne de la culture l’année de l’adhésion de son pays à l’Union européenne.

En effet, Sibiu a un destin européen, du fait de sa situation géographique, à la confluence de deux cultures, occidentales et orientales, et de la composition ethnique de sa population.

Une ville melting-pot, un destin européen

Sibiu, l’Armbrusterturm

Sibiu est tout d’abord un véritable melting pot de Roumains, Allemands, Hongrois et Roms. En ceci, la ville représente un joli exemple d’unité et de réussite dans la diversité. Fondée sur des ruines romaines au XIIIe siècle par des colons allemands, originaires de la région Rhin-Moselle, Sibiu connaît un réel essor économique et politique au Moyen Age.

Ville de passage entre les routes de l’Orient et de l’Occident, elle devient au XVIIe siècle capitale de la Transylvanie austro-hongroise et centre politique des Allemands de la province.

Sibiu est aussi une ville de résistance, de lutte acerbe pour de causes nobles. A chaque époque son combat : au XIXe siècle, la cause nationale roumaine soutenue par les intellectuels de la ville, au XXe siècle, la lutte contre la dictature communiste, qui a mobilisé en décembre 1989 tous ses habitants.

Sibiu est enfin un haut lieu culturel roumain. Outre ses musées, son théâtre, ses nombreux festivals, la ville possède un ensemble architectural unique en Roumanie et dans l’Est de l’Europe, de par son étendue et son excellent état de conservation. Tous les styles y sont représentés, du baroque au gothique et à l’art moderne.

Sibiu, un haut lieu culturel roumain

Sibiu, la place du marché

À Sibiu, deux entités distinctes, deux ambiances différentes cohabitent dans le cadre de la même ville : il s’agit de la « ville supérieure » et de la « ville inférieure ». Véritable cœur de Sibiu, la « ville supérieure », fortifiée, englobe les trois principales places, chacune avec son style, son charme.

La place Huet, noyau initial de la ville, abrite l’église évangélique. Construite en style gothique entre 1371 et 1520, elle la domine et lui confère le rôle de ’’place religieuse’’.

La Petite Place, en forme de croissant de Lune, est dominée par le musée d’ethnographie universelle et la Maison du Luxembourg, symbole en pierre du lien entre les deux capitales européennes de la culture pour l’année 2007.

La Grande Place, devenue centre de la ville depuis le 16eme siècle, relève quant à elle du baroque. Elle abrite le palais Brukental, un des monuments baroques les plus importants de Roumanie, devenu musée d’art en 1817 et l’église catholique, ancienne résidence de jésuites à Sibiu. La tour du Conseil, construite au XVIe siècle relie la Petite Place et la Grande Place, comme pour donner une unité à cet ensemble.

L’architecture de la « ville inférieure » comprend essentiellement des maisons de style saxon, à deux étages, grand toit, et portes ouvrant sur des belles cours intérieures. Moins majestueuse que la « ville supérieure », cette partie de Sibiu est néanmoins tout aussi empreinte par l’héritage saxon des temps passées.

« Ville de la culture - Ville des cultures » (Slogan de « Sibiu 2007 »)

Sibiu, la cathédrale

Sibiu est aussi une ville des cultures, comme le témoignent le mélange de rigueur architecturale saxonne et de créativité populaire roumaine. Le Musée de la Civilisation populaire Astra qu’abrite la forêt voisine de Dumbrava expose des objets d’artisanat en provenance de tous les coins de la Roumanie. A travers l’art populaire, toute la civilisation roumaine faite de créativité, simplicité et raffinement se dévoile aux yeux des néophytes.

Pour cette année 2007 qui fera d’elle la ’’capitale européenne de la culture’’, Sibiu s’est fixé plusieurs objectifs. L’augmentation de sa visibilité internationale, son développement touristique à long terme, la promotion de la culture, de la cohésion sociale et de la coopération au niveau européen font partie de ces objectifs primordiaux.

Pour satisfaire ces objectifs, la ville a mis en place un programme culturel très riche, couvrant des domaines différents : tels la littérature, les arts du spectacle, la musique, le patrimoine et l’architecture sous forme de conférences, de débats, d’expositions thématiques et de spectacles de son et lumière. Les expositions sur le caractère européen de la ville et de ses habitants, les manifestations qui mettent en scène l’unicité du patrimoine saxon et celles qui mettent en valeur la créativité de l’art folklorique roumain ne sont que quelques exemples dans l’offre multiple du programme « Sibiu 2007 ».

Sibiu a aussi mis en place un programme commun avec la ville de Luxembourg dans le but de créer un véritable axe culturel « Est-Ouest ». Un ’’marathon européen de poésie’’ sera organisé sur trois jours dans des endroits insolites tant à Sibiu qu’à Luxembourg ; des concerts des orchestres philharmoniques de deux villes, ainsi que des films sur l’histoire de deux ’’capitales européennes de la culture’’ sont également envisagés dans le cadre de ce partenariat.

Le programme de « Sibiu 2007 » est très bien trouvé au vu de l’histoire de cette ville, véritable melting pot culturel aux frontières de l’Orient et de l’Occident.

- Illustration :

Le visuel d’ouverture de cet article est une photographie panoramique de la ville de Sibiu, document tiré de l’Encyclopédie en ligne wikipédia (de même que tous les documents utilisés pour illustrer cet article). L’auteur de la première photo s’appelle Camil Ghircoias (merci à Olahus de la précision).

- Sources :

- Le site internet de l’Office de tourisme de Roumanie : www.romaniatravel.org.

- Le site internet officiel de la municipalité de Sibiu : www.Sibiu.ro.

- Le site internet officiel des célébrations et événements « Sibiu 2007 » : www.sibiu2007.ro.

- La ville de Sibiu sur l’Encyclopédie en ligne Wikipédia www.wikipedia.org.

Portfolio

Sibiu, Cseh Domo

Vos commentaires

  • Le 6 janvier 2007 à 13:21, par Olahus En réponse à : l’auteur de la premiere photo s’apelle Camil Ghircoias

    L’auteur de la premiere photo s’apelle Camil Ghircoias, voir ici :

    Sibiu - Romania's Orthodox Cathedral

    La photo est inscrite sous licence attribution : on peut la publier, a condition de mentionner son auteur, ce que ne se voit pas sur votre page , malheureuxement !

    en esperant que cette probleme va se resoudre, je vous transmis mes meilleurs voeux pour 2007

    amicalement

    Olahus

  • Le 6 janvier 2007 à 13:41, par Fabien Cazenave En réponse à : l’auteur de la premiere photo s’apelle Camil Ghircoias

    Olahus,

    Nous essayons au mieux de respecter l’utilisation des copyrights. C’est dans ce but que nous avons indiqué la source utilisée pour cette photo sur wikipedia/wikicommons.

    Nous souhaitons être le plus transparent possible à ce sujet et nous vous remercions de la précision que vous nous avez apportée.

    Malheureusement, de temps en temps, malgré nos liens et la mention des sources, il est possible que cela arrive.

    Comme vous le voyez, c’est corrigé. Merci à vous et à très bientôt sur le Taurillon !

  • Le 7 janvier 2007 à 10:15, par Webmaster Eurobiker En réponse à : Sibiu, capitale culturelle européenne 2007

    Avis à tous les motards européens férus de capitale de la culture : un voyage en groupe est organisé du 25 mai au 2 juin reliant les deux capitales européennes de la culture, Luxembourg et Sibiu. Le 5e Eurobiker Charity-Tour fera également des dons pour les orphelins et enfants handicapés. Départ à Luxembourg le 25 mai. Tous les renseignements se trouvent sur le site des organisateurs

  • Le 7 janvier 2007 à 18:13, par Olahus En réponse à : l’auteur de la premiere photo s’apelle Camil Ghircoias

    Je vous remercie pour cette correction ! Bravo pour tout votre travail de faire decouvrir aux occidentaux les nouveaux membres

    amicalement

    Olahus

  • Le 8 janvier 2007 à 20:36, par Ronan En réponse à : l’auteur de la premiere photo s’apelle Camil Ghircoias

    Lors de la rédaction et de la mise en ligne de cet article, il avait été clairement indiqué les sources de cette photographie au moyen d’un lien internet volontairement bien mis en évidence et menant vers la page spécifique de l’Encyclopédie wikipédia (laquelle renvoyait expressément vers la page idoine du site Flickr).

    Il n’a jamais été envisagé une seule seconde de sciemment (ou inconsciemment) passer sous silence les sources originales de ces documents. Il suffisait de ’’cliquer’’ pour y accéder. Bref, si je puis me permettre : à l’heure d’internet, la transparence est dans le ’’click’’.

  • Le 16 janvier 2007 à 20:27, par muriel En réponse à : Sibiu, capitale culturelle européenne 2007

    Bonjour, je m’occupe d’une compagnie de jeunes de 17 ans, musiciens et circaciens, et nous avons l’intention de nous rendre en tournée en Roumanie cet été en juillet. Nous recherchons des contacts de festivals de musique ou théatre de rues sur cette période. Le spectacle proposé est sous la forme d’une fanfare de rue en déambulatoire, et nous avons l’habitude de fonctionner sous la forme d’échange : hebergement contre spectacle.Je n’arrive pas a en trouver, même par rapport à la programmation de Sibiu dans le cadre Capitale Eurpéenne ! Auriez vous des informations à me donner. Par avance merci, Muriel/ Cie MOSTARDA / NANCY-FRANCE. Contact : rumielc chez yahoo.fr

  • Le 21 janvier 2007 à 16:38, par ? En réponse à : Sibiu, capitale culturelle européenne 2007

    Sibiu est aussi, tout naturellement le lieu d’échanges et d’expérimentations universitaires en Espéranto : http://www.esperanto.org/Ondo/Novaj/Nov05-02.htm En particulier l’Université Lucian Blaga est sans doute la seule université en Europe où sont donné des cours EN Espéranto.

  • Le 22 janvier 2007 à 12:54, par yvonnick En réponse à : Sibiu, capitale culturelle européenne 2007

    Pour ce qui est de la programmation tout est bouclé depuis bien longtemps. Je m’y suis rendu en septembre dernier et toute la programmation des théatres était déjà prévu pour l’année. Le mieux reste encore de contacter le service communication de la mairie, ils sont en charge de la communication de Sibiu capitale européenne .... coodonnées sur le site Sibiu.ro. beaucoup de personnes parlent anglais ou français. Pour le logement, c’est un peu raide, les possibilités ne sont pas nombreuses et les prix risquent de flamber. Bon courage

Commenter cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom