Accueil > Opinions > UDI : Europe fédérale, France réformée

UDI : Europe fédérale, France réformée 

, par Jean-Marie Cavada

Ce week-end a lieu le congrès fondateur de l’UDI regroupant le Parti Radical Valoisien, le Nouveau Centre et d’autres formations du centre. A cette occasion, le Taurillon donne la parole à l’eurodéputé Jean-Marie Cavada pour qu’il nous explique quelle doit être selon lui la vision de l’Europe de ce nouveau parti.

Logo de l'UDI

Auteurs

Deux idées importantes s’imposent aux formations politiques modernes : l’achèvement de la construction européenne, et un profond mouvement de réformes en France. S’agissant de l’un comme de l’autre, c’est aux portes de l’Histoire qu’il faut frapper. Nous sommes en effet dans une époque nouvelle, le temps des atermoiements est passé, et toute indécision pour l’Europe comme pour la France alourdit nos espoirs d’un périlleux risque de déclin.

La construction européenne fut de tout temps la grande affaire des gens du Centre qui n’ont souvent trouvé de convergences que sur cette question. Dans cette nouvelle étape de leur regroupement qu’est le projet de l’UDI, les « Centristes », d’où qu’ils viennent, savent qu’ils doivent énoncer clairement le projet d’intégration politique de l’Europe, le fédéralisme, et les moyens techniques d’y parvenir. Certes la crise financière, la crise économique, les crises sociales, l’insécurité bancaire, les disparités fiscales sont des piliers déterminants de la stabilité de notre Continent. Mais par dessus tout, ces outils ne font que concourir à quelque chose de plus important qui s’appelle la paix, l’équilibre démocratique, la justesse économique et la justice sociale. Ils forment ce projet politique inimitable qui s’appelle le « bien vivre en Europe ».

De la même manière, c’est un esprit européen qui doit présider aux nécessaires réformes de la France. Car l’achèvement de l’Europe et la modernisation de la France sont solidaires, gigognes. C’est le même élan qui doit pousser la classe politique à trouver le courage simple de parachever l’intégration politique de l’Europe et d’entamer le redressement français par quelques réformes de base indispensables : moderniser et responsabiliser les acteurs de la production de richesses, simplifier l’organisation des pouvoirs en France, prendre acte des avancées sociétales notamment.

Qu’on le veuille ou non, la France est avec l’Allemagne, le premier moteur de l’Europe. C’est dans l’Eurogroupe, puis à 27 si possible que cet élan doit être discuté, décidé. Si l’un de ces deux pays initiateurs est en mauvaise santé, c’est l’Europe tout entière qui souffrira d’une envolée solitaire de l’Allemagne. C’est pourquoi je prétends que la France doit s’engager dans la construction politique de l’Europe comme elle doit s’engager dans quelques réformes fondamentales afin de contribuer à la renaissance du Continent européen face à la mondialisation.

Voir en ligne : le site officiel de l’UDI

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Vos commentaires

  • Le 21 octobre 2012 à 22:32, par Lagneau En réponse à : UDI : Europe fédérale, France réformée 

    Bonjour,

    Sympathisant du Mouvement européen et de l’UDI, citoyen européen français et canadien, je souhaite exercer mon droit de pétition auprès du Parlement européen, conformément à l’article 227 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.

    Le Parlement européen ne dispose d’aucun pouvoir d’initiative sur la procédure législative. Celui-ci fait l’objet d’un monopole détenu par la Commission. Par conséquent, il est impossible aux députés européens d’exiger l’ouverture ou la révision d’une directive, comme pourraient le leur demander des citoyens. Pour davantage de démocratie en Europe n’est-il pas temps que les citoyens proposent à l’échelle européenne de donner le pouvoir d’initiative législatif aux députés européens ? (ou à le partager avec la Commission). Fraternellement, Hadrien Lagneau

  • Le 1er novembre 2012 à 03:13, par Olivier En réponse à : UDI : Europe fédérale, France réformée 

    Attention ! Si je ne m’abuse, le Mouvement Europeen - France, dont je viens de me faire membre, est une organisation pro-europeenne mais apolitique. Si c’est un piege a UDI parce que JM Cavada en est President, il faudrait le savoir tout de suite. Il faudra donc etre tres vigilant, a l’heure ou l’UDI declare faussement etre le seul parti pro-europeen, et faire en sorte que d’autres puissent s’exprimer.

  • Le 1er novembre 2012 à 09:33, par Jonathan Leveugle En réponse à : UDI : Europe fédérale, France réformée 

    @olivier Les Jeunes Européens-France est un mouvement trans-partisan comme le Taurillon. Cette question ne se pose même pas. Mais cela n’empêche pas le Taurillon de parler des partis se disant fédéraliste.

  • Le 2 novembre 2012 à 13:10, par Olivier En réponse à : UDI : Europe fédérale, France réformée 

    @Jonathan tout a fait d’accord, ma remarque ne concernait absolument pas le fait que le Taurillon parle de l’UDI, mais plutot que le signataire soit JMC, President du ME-F. En revanche, je me suis mal exprime en disant apolitique, trans-partisan est effectivement le terme le plus juste. C’est un point important et je ne vais pas jouer la vierge effarouchee alors que je suis moi-meme partisan. J’ai adhere recemment, et la presidence de JMC etait ma seule hesitation n’etant pas un adepte de sa politique. En lisant cet article, j’ai donc craint de voir le « piege se refermer » et je me permettrai donc de continuer a observer attentivement, esperant que le ME-F ne se fera pas instrumentaliser par l’UDI via JMC.

  • Le 5 novembre 2012 à 01:40, par AG du Nord En réponse à : UDI : Europe fédérale, France réformée 

    Je trouve regrettable que Monsieur Cavada réponde à cette question concernant l’UDI, vue son poste dans le mouvement Européen Français qui se dit au dessus des partis. Et je trouve qu’il y a un détournement de personnes qui associe ME-F et UDI ensemble comme si c’était une garantie comme si l’UDI était la lance politique du ME-F.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom