Accueil > Élection Présidentielle 2017 > Alain Juppé, le plus européen d’entre eux ?

Alain Juppé, le plus européen d’entre eux ?

, par Geoffrey Besnier

L’anecdote est célèbre, Jacques Chirac aimait à appeler Alain Juppé « le meilleur d’entre nous ». Alors qu’il est sorti, avec François Fillon, vainqueur du premier tour de la primaire, il va lui falloir beaucoup de travail pour rattraper les presque 20 points d’écart avec son adversaire d’ici le vote final de dimanche. Faute de pouvoir vérifier l’affirmation de M. Chirac, nous avons taché de savoir si son ancien Premier ministre était au moins le plus européen des finalistes de la primaire.

CC Flickr / MEDEF

« On ne peut pas terminer ce débat sans parler un peu plus longuement de l’Europe » la phrase est assez rare pour être soulignée. C’est Alain Juppé qui l’a prononcée à l’occasion de l’ultime débat le 17 novembre, avant le premier tour des primaires de la droite et du centre. Il aura en effet fallu attendre 3 débats pour que l’Europe soit mentionnée. Alain Juppé en a profité pour clairement affirmer son attachement à l’Europe et sa conviction profonde que les Etats européens doivent être unis pour ne pas devenir des Etats vassaux des grandes puissances.

C’est partant de ce cadre qu’il faut analyser les positions européennes d’Alain Juppé. Alors qu’une grande partie de la classe politique française à tendance à traiter les sujets européens de façon binaire avec un argumentaire que l’on pourrait résumer de façon caricaturale en « pour ou contre l’Europe », Alain Juppé remet rarement en cause la légitimité de l’Union Européenne mais débat de la politique à mener dans le cadre européen. Au sortir du premier tour de la primaire dont il est sorti vainqueur avec François Fillon, voici un décryptage du projet européen d’Alain Juppé.

Brexit

Sur le Brexit, la position est claire. Alain Juppé privilégie le « hard Brexit ». Dans une interview accordée au journal Le Monde le 27 juin dernier il déclarait ainsi. «  Il faut que le retrait soit rapide et il n’est pas question de renégocier je ne sais quel arrangement complémentaire. » Le Brexit est aussi pour M. Juppé l’occasion de relancer le couple franco-allemand qu’il considère être toujours le véritable moteur de l’Europe.

Construction européenne et institutions

S’il soutient l’idée que les Etats membres ne peuvent peser seuls sur la scène internationale, M. Juppé est fermement opposé à tout élargissement notamment en faveur de la Turquie.

Concernant le fonctionnement institutionnel de l’Union, l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac est très critique, quitte à parfois énoncer des contre-vérités. Sa critique se structure en trois points liés entre eux : le fonctionnement de l’Union est trop complexe et bureaucratique, le principe de subsidiarité n’est pas respecté, l’Union produit trop de normes et de lois.

Si les deux premiers points sont défendables, l’affirmation selon laquelle l’Union Européenne « produit trop de norme et de lois » et qu’il faudrait que « Bruxelles se recentre sur l’essentiel », comme il l’a déclaré lors du troisième débat, est plus discutable.

Trop de normes et de lois par rapport à quoi ?

En 2015 l’Union Européenne - qui compte 510 millions de citoyens - a produit un total de 2112 textes normatifs et législatifs (règlements, directives et décisions). La même année, l’Etat français a produit 16663 normes et législations pour ses 66 millions d’habitants. (Décompte fait d’après les informations disponibles sur les sites Eurlex et Légifrance)

Qualitativement le constat est similaire. Bien que le droit de l’Union prime sur le droit national, le mythe selon lequel « 80% des lois viennent de Bruxelles » ne résiste pas à l’épreuve des faits. En 2014, un rapport de l’Institut Jacques Delors montrait ainsi que l’impact normatif de l’UE sur le droit français était plutôt de l’ordre de 20%.

Sécurité, contrôle des frontières et défense

C’est le thème qui revient systématiquement lorsqu’Alain Juppé parle d’Europe. Il souhaite renforcer le contrôle aux frontières extérieures de l’Europe et passer des accords entre l’Europe et les pays d’origine des migrants économiques pour rendre leur réadmission efficace.

Parallèlement, le maire de Bordeaux soutient l’initiative de création d’un corps de gardes-frontières européens lancée en octobre et souhaite doter l’Union de plus de moyens dans le domaine de la sécurité. Il propose ainsi de transformer Europol et Eurojust en une vraie police et justice criminelles européennes. Cependant, bien qu’il se dise favorable à « jeter les bases d’une Europe de la défense », celle-ci prendrait la forme d’une collaboration avant tout industrielle et non d’une armée européenne.

Plus de convergence en matière d’économie

Alain Juppé souhaite plus de coordination et de convergence en matières fiscale et sociale dans la zone euro. Il n’a néanmoins pas détaillé concrètement ces mesures.

Il défend par ailleurs une «  souveraineté économique européenne via la mise en place d’un Agenda de compétitivité numérique définissant les secteurs prioritaires (IoT, cybersécurité ...) ». Cette mesure ressemble fortement aux politiques lancées par la Commission dans le cadre du Marché Unique du Numérique.

Alain Juppé l’européen bon teint

Alain Juppé est probablement le candidat à la primaire qui parle le plus d’Europe en des termes positifs. Même s’il peut se montrer critique, parfois au prix d’inexactitudes, il s’inscrit dans la tradition pro-européenne du centre droit français. Son projet est très proche de la ligne politique de la Commission européenne de Jean-Claude Juncker depuis sa prise de fonction. Il ne contient cependant pas de véritables réformes de fond dont l’Europe aurait pourtant besoin.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom