Accueil > Opinions > Brexit : Donnons la citoyenneté européenne aux Britanniques qui ont fait le (...)

Brexit : Donnons la citoyenneté européenne aux Britanniques qui ont fait le choix de l’Europe

, par Benjamin Fievet

Aujourd’hui, les Britanniques se prononcent sur leur futur au sein de l’Union européenne. Peut-être choisiront ils d’en sortir. Si cela devait être le cas les plus d’un million de Britanniques vivant dans un autre pays de l’Union européenne (et majoritairement favorables au maintien dans l’UE) pourraient bien en pâtir.

En perdant leur citoyenneté européenne, les fonctionnaires européens britanniques devront quitter leur poste ou demander la nationalité d’un autre Etat membre. Au Parlement, les 73 députés européens ne siégeront plus. - hpgruesen (DP/Pixabay)

Auteurs

  • Président des Jeunes Européens – Lille Métropole. Il est aussi Délégué Départemental de l’UDI Jeunes Nord et membre individuel de l’ALDE Party et du LYMEC.

    Twitter :

N’étant plus citoyens d’un État membre de l’UE, les expatriés britanniques pourraient, à moins de rentrer au Royaume-Uni, se retrouver obligés de demander un permis de travail, voire de résidence. L’avenir de leur couverture sociale serait, lui aussi, incertain. Des problèmes auxquels les citoyens européens ne sont plus confrontés en raison, précisément, de leur citoyenneté européenne.

Afin d’éviter de tels désagréments, nombreux sont ceux qui, parmi ces expatriés britanniques, cherchent à obtenir la citoyenneté de leur pays d’accueil. Mais la procédure peut parfois être longue et compliquée. Pour certains, cela peut même s’avérer impossible (notamment car ne résidant pas dans le pays depuis assez longtemps ou à cause de contraintes linguistiques).

Ces femmes et ces hommes qui ont fait le choix de l’Europe ne devraient pas avoir à subir les conséquences d’une sortie de l’UE décidée par leurs compatriotes qui, eux, ne seraient pas concernés. A fortiori quand une bonne partie d’entre eux n’auront pas leur mot à dire (en effet, les Britanniques résidant à l’étranger depuis plus de quinze ans ne pourront pas voter lors de ce référendum).

Aussi, dans le cas d’une sortie du Royaume-Uni de l’Union, donnons la citoyenneté européenne aux Britanniques résidant dans un autre État membre de l’Union qui le souhaitent. Et ce indépendamment de l’acquisition de la citoyenneté d’un État membre (l’un n’empêchant par ailleurs pas l’autre). Une telle mesure leur permettrait de conserver l’ensemble des droits conférés par la citoyenneté européenne (liberté de circulation et de séjour, droit de vote aux élections locales, etc.) et ce quelques soient les conditions de sorties et futurs accords négociés avec le Royaume-Uni. Elle se cumulerait avec la citoyenneté britannique mais, cette dernière n’entraînant plus la citoyenneté européenne, n’y serait plus liée.

Une telle mesure ne serait pas une première. Lors de la rétrocession de Hong-Kong à la Chine le Royaume-Uni avait créé une nouvelle catégorie de nationalité spécialement pour que les hongkongais n’étant pas citoyens britanniques conservent un lien avec le Royaume-Uni et bénéficient de certains droits.

Outre les conséquences pratiques qu’aurait une telle mesure pour les citoyens britanniques résidant sur le continent, le découplage de la citoyenneté européenne de la nationalité d’un État membre serait un symbole fort rappelant que le projet européen est post-national.

En cas de Brexit, ne sombrons pas dans la britanophobie et jouons-nous du nationalisme : permettons à ceux qui se sentent européens de continuer à l’être !

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Vos commentaires

  • Le 26 juin à 19:04, par Le Taulier En réponse à : Brexit : Donnons la citoyenneté européenne aux Britanniques qui ont fait le choix de l’Europe

    1/ Les Britaniques sont toujours citoyens d’un État membre de l’UE...et pour au moins 2 ans. 2/ La citoyenneté européenne, kezako ? Cela n’existe pas, il n’y a pas de passeports européens. 3/ Comment savoir ce qu’a voté un citoyen britanique résidant hors du Royaume Uni ?

    En résumé, dans un régime démocratique, les choix de la majorité s’imposent à tous même à ceux qui n’ont pas voté comme elle.

  • Le 27 juin à 13:25, par Alain En réponse à : Brexit : Donnons la citoyenneté européenne aux Britanniques qui ont fait le choix de l’Europe

    Pas de citoyenneté sans état, donc la citoyenneté européenne n’existe pas et ne pourrait être donnée aux Britanniques le souhaitant. L’UE ne possède aucune compétence et aucun service pour gérer l’état civil correspondant à la citoyenneté.

    Si le Bremain l’avait emporté, aurait-on proposé aux perdants la possibilité de s’exclure de l’UE ?

    Les partisans de l’UE sont systématiquement de mauvais perdants de la démocratie, comme d’habitude ils trouveront un truc pour contourner cette dernière : cfr nouveau référendum (Irlande, Danemark, ..) ou traité voté par la voie parlementaire copie conforme d’une constitution rejetée par la voie référendaire.

    Pour ne pas tomber dans la britannophobie et ne pas donner des arguments à ceux qui compare l’UE avec l’URSS prison des peuples, il faut refuser les discours de sanctions, négociations impitoyables, ... pour négocier un accord satisfaisant les parties et la bonne entente

  • Le 28 juillet à 11:53, par ella En réponse à : Brexit : Donnons la citoyenneté européenne aux Britanniques qui ont fait le choix de l’Europe

    Un peu facile quand même !! un vote est un vote !

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom