Cette semaine en Europe : Espagne, Italie, conflit frontalier, Ukraine...

, par Radu Dumitrescu, Traduit par Lorène Weber, Věra Dvořáková

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Cette semaine en Europe : Espagne, Italie, conflit frontalier, Ukraine...

Chaque semaine, l’équipe de The New Federalist, notre édition anglophone, passe en revue les principaux évènements européens et met en avant ceux qui ont pu être occultés par la presse. Quelque chose a été oublié ? Commentez l’article !

La police espagnole se retire de Catalogne

Le gouvernement espagnol a annoncé mardi que plusieurs milliers d’officiers de police seraient retirés de la Catalogne. Ils y stationnaient depuis le référendum sur l’indépendance, où l’usage de la force par la police pour stopper le référendum avait été jugé excessif par bien des observateurs. Le retrait fait suite aux élections régionales catalanes de la semaine dernière, gagnées par les partis indépendantistes.

Sondage : Schulz, perdant de l’année, Merkel en troisième position

Un sondage effectué auprès de plus de 1000 Allemands a révélé que la majorité d’entre eux (67%) voyait Schulz comme un perdant pour avoir mené son parti aux pires résultats électoraux de l’histoire de l’Allemagne après-guerre. 53% des répondants ont le même sentiment concernant Merkel et sa bataille pour former un gouvernement avec le parti libéral FDP. Schulz a battu Horst Seehofer (61%), chef de la CDU, avec « l’honneur » d’obtenir le titre de perdant de l’année.

Elections générales en Italie le 4 mars

Le président italien Sergio Mattarella a dissout le Parlement jeudi, en anticipation des prochaines élections générales, qui se dérouleront début mars. Avec un paysage politique très fragmenté, l’Italie se prépare à un autre gouvernement de coalition. Les sondages d’opinion montrent actuellement une avance du parti contestataire du Mouvement 5 Etoiles, suivi par le parti démocrate du Premier ministre actuel. Les scénarii possibles de coalition entre la Forza Italia de Silvio Berlusconi, le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue du nord sont encore débattus.

L’Italie envoie une mission militaire au Niger

Dans un effort de stopper les passeurs d’amener des migrants dans l’UE, le Premier ministre italien Paolo Gentiloni a annoncé que l’Italie enverrait une mission « non destinée au combat » au Niger. Dans l’ensemble, les traversées vers l’Europe ont diminué depuis que l’UE et les gardes-côtes libyens ont commencé à intercepter des bateaux.

Conflit frontalier entre la Slovénie et la Croatie

La Slovénie a demandé une intervention de l’UE au sujet de son conflit frontalier avec la Croatie, concernant une zone de la Baie de Piran. Il y a six mois, la Cour permanente d’arbitrage avait décidé que les deux tiers des eaux environnantes la Baie de Savudrija en Croatie appartenaient à la Slovénie. Dans le même temps, le jugement a établi que les soldats slovènes devaient partir du pic montagneux de la Sveta Gera, qui appartenait à la Croatie, et que les citoyens slovènes qui y possédaient des propriétés devaient les abandonner. La Croatie a cependant déclaré que le jugement n’était pas valide, dans la mesure où le jury du tribunal avait été « contaminé » en 2015 par un juge slovène.

Les députés européens demandent une copie du rapport de l’OLAF sur le Premier ministre tchèque

Les députés européens de la Commission des Budgets vont demander une copie du rapport de l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF) sur la fraude aux subventions présumée du Premier ministre Andrej Babiš. La requête serait classée la première semaine de janvier, à moins que la copie soit délivrée d’ici-là par la ministre des Finances tchèque, comme l’a déclaré l’eurodéputé tchèque Tomáš Zdechovský (démocrate chrétien). La ministre a jusque-là refusé de délivrer le document. La ministre des Finances Alena Schillerová issue du mouvement ANO de Babiš a commandé une expertise sur les parties qui pourraient être rendues publiques. Le Premier ministre Babiš est suspecté de fraude concernant une subvention européenne pour la ferme Stork Nest.

L’Espagne sortira de la procédure de déficit excessif de l’UE l’année prochaine, déclare Rajoy

Selon le Premier ministre Mariano Rajoy, l’Espagne sortira l’année prochaine de la liste rouge de l’UE concernant le déficit excessif. L’Espagne est actuellement l’un des deux pays soumis à une supervision spéciale de leur budget à cause de leurs déficits excessifs alors que l’UE impose une limite de 3% du PIB. Mais lors d’une conférence de presse, Rajoy a affirmé qu’en 2018, l’Espagne sortirait de la procédure de déficit excessif et pourrait se rapprocher d’un équilibre budgétaire d’ici 2020.

L’Ukraine et les séparatistes commencent le plus important échange de prisonniers du conflit

Le plus important échange de prisonniers depuis le début du conflit en 2014 a commencé entre l’Ukraine et les séparatistes appuyés par la Russie. L’Ukraine a remis 246 prisonniers en échange de 74 personnes retenues en captivité par les séparatistes. L’échange a eu lieu à un poste de contrôle près de Horlivka, à l’est de la région de Donetsk. Des journalistes, militants et blogueurs accusés d’espionnage ou de trahison faisaient partie des personnes libérées.

Commenter cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom