Accueil > Élections européennes 2014 > Opinions > Elsa Schalck : « Il faut une Europe qui parle aux Européens, qui soit visible (...)

Elsa Schalck : « Il faut une Europe qui parle aux Européens, qui soit visible sur les grands enjeux de demain »

, par La Rédaction du Taurillon, Elsa Schalck

Le Taurillon a le plaisir d’interviewer Elsa Schalck, responsable des Jeunes UMP du Bas-Rhin, membre du bureau national des Jeunes UMP, Conseillère municipale de Strasbourg et Conseillère régionale d’Alsace. Propos recueillis par Ferghane Azihari.

Elsa Schalk

Auteurs

Comment interprètes-tu ces résultats ?

Je pense que les résultats sont plus que préoccupants. Le Front national est le premier parti de France alors qu’il s’agit d’un parti non européen qui prône la fin de l’euro. En tant que jeune européenne convaincue, je suis un peu abasourdie. Je pense à tous ceux qui ont connu la guerre et pour qui l’Europe symbolise avant tout la paix. Mais c’est un résultat qui n’est pas étonnant au regard des retours que nous avons eu sur le terrain et du rejet en France de la politique nationale conduite par François Hollande. Ce n’est d’ailleurs que chez nous que l’on assiste à ce résultat cinglant : une montée considérable du FN et un effondrement du PS. Au plan local, je suis contente que Anne Sander passe et devienne députée européenne ce soir. C’est véritablement un symbole pour Strasbourg et pour l’Alsace. Au moment où nous parlons, il s’agirait de la seule députée alsacienne qà siéger au Parlement européen puisqu’au niveau du PS et des Verts, Catherine Trautmann et Sandrine Belier ne seraient pas réelues. Nous aurons besoin d’Anne pour défendre le siège du Parlement européen à Strasbourg.

Y a t-il une responsabilité du gouvernement socialiste ?

Il y a une responsabilité collective sur le message que nous faisons passer sur l’Europe : il ne suffit pas de faire campagne 1 mois avant les élections pour montrer l’importance de l’Europe dans notre vie quotidienne. En France, clairement, la politique de François Hollande conduit les électeurs à rejeter massivement ce qui est en train d’être fait (ou pas fait) au niveau national. Nous n’avons pas de pilote dans l’avion et il est grand temps d’agir, mais il est également important de ne pas confondre les élections et les enjeux. J’espère que la jeune génération arrivera à changer les choses en tenant un discours de vérité, un discours plus européen, et pas uniquement à quelques semaines des élections. L’Europe c’est l’avenir. C’est l’avenir pour les jeunes générations.

Penses-tu que cette campagne a avant tout été absorbée par les enjeux nationaux ?

C’est indéniable, mais c’est dommage. Chaque élection a ses enjeux et l’Europe mérite autre chose. Cela a été très dur de faire campagne sur l’Europe après les municipales. D’autres pays comme l’Allemagne ont réussi à impulser une dynamique dans la mesure où ils ont réussi à coupler les scrutins municipaux et européens. li y a une leçon à tirer pour faire en sorte de ramener les citoyens vers les urnes. C’est avant tout cela notre priorité : faire vivre la démocratie !

Qu’est-ce que tout cela t’inspire à l’échelle européenne ?

À l’échelle européenne, comme je vous l’ai dit, je suis strasbourgeoise et européenne convaincue. Pour moi, il faut plus d’Europe, une Europe qui protège mais également une Europe qui parle aux Européens, qui soit visible sur les grands enjeux de demain. Je pense que l’on a vraiment un devoir de pédagogie. On l’a peut-être encore plus à Strasbourg en raison de la présence des institutions européennes. Nous avons tous un devoir collectif : celui de faire vivre l’Europe. L’Europe c’est notre avenir, il ne faut jamais l’oublier.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom