Accueil > Associations > Euradionantes un modèle d’information européenne en danger !

Euradionantes un modèle d’information européenne en danger !

, par Fabien Cazenave

Les résultats du programme « L’Europe pour les citoyens » ont été publiés : la Commission européenne retire son soutien financier à Euradionantes. Une très mauvaise nouvelle pour l’eurosphère et tous ceux qui téléchargent les podcasts de cette radio internet.

Logo d’Euradionantes

Auteurs

Mots-clés

« L’Europe pour les citoyens » est un programme de la Commission européenne dont l’objectif est notamment de soutenir les initiatives qui renforcent l’engagement démocratique et la participation civique à l’échelle de l’Union européenne. Dans le cadre du nouveau volet de ce programme (2014-2020), un appel à propositions a été lancé en 2013 auprès des organismes qui poursuivent un but d’intérêt général européen. Objet de l’appel : le « soutien structurel », c’est-à-dire l’attribution de subventions de fonctionnement pour une période de quatre ans (2014-2017).

Les résultats de cet appel ont été publiés le 12 juin 2014 : Euradionantes ne fait pas partie des organisations sélectionnées.

Euradionantes, un modèle en danger

Depuis sept ans, Euradionantes existe et offre une information de qualité sur l’Europe. En plus, il y a une démarche spécifique : les journalistes sont des étudiants européens, souvent non-nationaux. Pour tous ceux qui écoutent les émissions en podcast, il s’agit d’un choc : le journal ou l’interview de l’invité sont des séquences à ne pas manquer pour tous ceux qui sont accros à l’actualité européenne.

A titre personnel, j’écoute tous les jours « Le journal de l’Union européenne » et « Le dossier d’actualité » qui sont parmi mes émissions favorites. Elles sont souvent très complémentaires de ce que j’ai pu lire toute la journée sur des médias internet comme Euractiv, Touteleurope.eu, EUobserver (en plus du Taurillon, des Cabris, de Cafebabel, mais aussi les émissions radio spécialisée sur RFI, France Info etc). Surtout, Euradionantes vient combler un vide dans l’information sur l’actualité européenne. Alors que d’habitude à la radio, télévision ou presse écrite, on a des focus sur un dossier européen, cette radio démontre tous les jours qu’on peut faire un journal avec de « l’actu chaude » sur ce qu’il se passe à Bruxelles et Strasbourg. Non l’Europe n’est pas une question de spécialiste mais de choix de rédaction dans son traitement.

« Aujourd’hui, l’avenir d’Euradionantes est en danger. Sa survie est remise en cause par une décision de la Commission européenne qui pourrait condamner cette radio-école et la faire disparaître avant la fin de l’année. » est-il écrit dans le communiqué publié par la radio.

Après l’arrêt de PressEurop par la Commission européenne, voici un nouveau coup porté à l’actualité sur l’Europe. Cela pose la question de notre financement à tous. Le Taurillon est un magazine en ligne qui repose exclusivement sur le travail des bénévoles depuis neuf ans désormais. Ceci est un exploit tant le renouvellement des générations dans le milieu associatif est un défi permanent pour nous. Un projet qui demande de l’encadrement comme Euradionantes ne peut pas reposer sur une même dynamique.

Notre « économie » des médias européens repose beaucoup sur l’aide de l’Etat ou des fonds européens. Beaucoup trop apparemment. Pourtant un projet aussi intéressant qu’Euradionantes devrait susciter l’envie à des médias plus gros de l’intégrer en partie, à des entreprises pour acheter de la publicité sur l’antenne, à des fondations qui pensent que le projet européen est important.

Même si nous ne savons pas encore ce qu’il se passera dans l’avenir d’Euradionantes, il est d’ores et déjà grand temps de saluer le travail effectué jusqu’à présent, par Laurence Aubron et toutes les équipes qui se sont relayées jusqu’à présent à l’antenne.

Voir en ligne : Euradionantes.eu

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom