Accueil > Actualités > Europeanmeter mars 2015 : La droite en progression, la gauche en (...)

Europeanmeter mars 2015 : La droite en progression, la gauche en perte

, par Tobias Gerhard Schminke, übersetzt von Stéphanie-Fabienne Lacombe

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [français]

Le parti des non-inscrits (NI) au Parlement européen majoritairement dominé par des députés de la droite populiste atteint son taux record avec 8% des voix. Analyse des chiffres du mois de mars de l’Europeanmeter.

Auteurs

  • Stéphanie-F. Lacombe studiert Geographie und VWL in Berlin. Bei Praktika beim „Handelsblatt“ sowie „ParisBerlin“ entdeckte sie ihre Begeisterung für Journalismus. Im Sprachenmix fühlt sie sich zu Hause, daher ist sie seit April 2015 Koordinatorin der Übersetzungen bei treffpunkteuropa.de.

  • est le rédacteur en chef de treffpunkteuropa. Il est l’initiateur de Europeanmeter et de @EuropeElects. Il étudie le journalisme et les sciences politiques à l’université de Haifa. Il travaille en freelance pour le Rhein-Zeitung et pour l’institut de recherche sur l’opinion TeleMatrix.

    Twitter :

Après son succès au départementales françaises, où le parti de Marine Le Pen a emporté 24% des voix, le FN, parti non-inscrit (NI), s’est installé sur la scène politique. En Italie, la Lega Nord et le parti des « Frères de l’Italie » (FdI) séduisent environ 20% des électeurs avec un discours anti-immigration et en Hongrie, le parti d’extrême droite Jobbik atteint les 28% ce mois-ci. Autre raison du succès du NI : les pertes de la gauche en Grèce, où Tsipras perd ses soutiens, et en Espagne où Podemos et Gauche Unie (IU) perdent des électeurs potentiels. En conséquence, le parti de gauche européen GUE/NGL baisse d’un point pour atteindre les 9%. Avant les élections en Grèce, les partis de gauche européens atteignaient encore les 10%, chiffre record jusqu’à présent.

Le parti démocrate PPE reste stable avec 29% des voix, tout comme les sociaux-démocrates S&D qui atteignent les 27%. Les conservateurs de l’ECR se maintiennent à 10% et les libéraux de l’ALDE à 9%. Les verts persistent à 4%, tout comme les eurosceptiques de l’EFDD.

Voir en ligne : Europeanmeter

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

P.-S.

Face à des problèmes politiques communs comme le chômage ou la crise, l’Europe se soude. Les réactions face aux problèmes et les préférences politiques deviennent similaires. C’est pourquoi il est possible de créer un baromètre politique des intentions de vote de l’Union européenne des 28 tous les mois. Les résultats sont basés sur les sondages officiels effectués dans les États membres. Les erreurs statistiques sont possibles, car dans certains États membres, nous nous retrouvons face à un manque de données concernant les élections européennes et sommes contraints d’utiliser les sondages d’élections nationales.

Des informations supplémentaires peuvent vous être données par tschmink(at)students.uni-mainz.de

Tous les détails des analyses régulières sur : europeanmeter.wordpress.com

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom