Accueil > Associations > Les maires d’Europe pour un “New Deal for Europe”

Les maires d’Europe pour un “New Deal for Europe”

, par La Rédaction du Taurillon

La rédaction du Taurillon publie une déclaration conjointe des maires de Turin et de Lyon, respectivement Piero Fassino et Gérard Collomb, qui soutiennent l’initiative citoyenne NewDeal4Europe. Maires d’Europe, il n’en tient qu’à vous de leur emboîter le pas.

Les maires de Turin et de Lyon, respectivement Piero Fassino (à droite) et Gérard Collomb (à gauche), signataires de l’ICE New Deal 4 Europe, s’engagent pour ce plan de relance européen. - Philippe Grangeaud - Roberto Gimmi

Auteurs

Mots-clés

La vie sociale et économique de nos villes est profondément influencée par les choix effectués au niveau européen dans les secteurs des politiques monétaire et budgétaire. Les récentes politiques d’assainissement, bien que nécessaires, ne sont toutefois pas suffisantes pour remettre en marche un développement capable de relancer la croissance économique et l’emploi.

Avec une plus petite quantité de ressources financières à leur disposition, les pouvoirs locaux ont des difficultés à assurer les services publics à leurs concitoyens. Cela va au détriment du niveau de protection et de cohésion sociale, de l’instruction et de la formation des jeunes générations, de la défense de l’environnement et du territoire. Les politiques locales en faveur du développement de la petite et moyenne entreprise, de l’artisanat et du commerce en pâtissent également.

Il est nécessaire au niveau européen, là où il serait possible de définir une politique économique efficace, de faire démarrer un “Plan européen de développement” destiné à dépasser la phase de récession qui étouffe l’économie européenne.

C’est seulement au niveau continental que peuvent s’effectuer des investissements productifs, efficaces et massifs, dans les secteurs stratégiques dont dépend l’avenir de l’Europe (recherche et développement, énergies alternatives et protection de l’environnement, grandes infrastructures de réseaux matériels et immatériels, etc.), afin de lui rendre sa compétitivité dans le monde.

Seul un “Plan européen” destiné à mettre en place ces investissements peut fournir aux acteurs économiques et politiques l’indication des objectifs et la direction de la marche à suivre.

Seul un “Plan européen” alimenté par des “ressources propres” de l’Union européenne peut être crédible aux yeux des investisseurs.

Il faut une initiative forte dans cette direction : ”l’Initiative citoyenne européenne” pour un “Plan européen extraordinaire de développement durable et pour l’emploi”, qui vise à recueillir un million de signatures dans au moins sept pays de l’UE, va justement dans cette perspective.

Promue par le Movimento Federalista Europeo et par des dizaines d’associations de la société civile dans divers pays européens, elle est soutenue par l’Associazione Nazionale dei Comuni italiani.

Nous, Maires d’Europe, · exprimons notre soutien à une initiative qui voit nos concitoyens être les protagonistes de la demande d’une Europe orientée vers le “développement durable et l’emploi” ; · nous en partageons les finalités, convaincus que cette demande de participation constitue également un élément important pour le développement de la démocratie européenne, dans la perspective d’une Europe démocratique et fédérale ; · nous invitons les villes d’Europe à créer un “réseau” en soutien de l’ICE “New Deal 4 Europe” et à favoriser le recueil des signatures des citoyens, pour développer la participation civique autour de l’objectif d’une Union européenne, facteur de croissance, de développement et source de progrès principalement en faveur des jeunes générations.

Piero Fassino Maire de Turin

Gérard Collomb Maire de Lyon

Voir en ligne : New Deal 4 Europe

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Vos commentaires

  • Le 20 septembre 2014 à 04:52, par Xavier C. En réponse à : Les maires d’Europe pour un “New Deal for Europe”

    Mais quand va-t-on en finir avec ces élus qui veulent puiser dans NOS porte-monnaie pour se substituer à notre rôle économique ???

    Donnez le plein salaire au Français, laissez-le cotiser comme il le souhaite pour son chômage, sa retraite, son assurance maladie (et instaurez un impôt négatif pour remplacer toutes les aides sociales possibles et imaginables), supprimez toutes les subventions aux entreprises en contrepartie d’une réduction du fardeau fiscal. Ajoutez à cela une sensible simplification du droit du travail et de la fiscalité, et vous allez voir comment l’économie française va repartir !

    L’État prélève plus de la moitié de la richesse produite dans ce pays alors faudrait peut-être commencer à envisager de réduire les dépenses et les prélèvements plutôt que de sans cesse vouloir rajouter une couche à l’usine à gaz.

    Au demeurant le New Deal des années trente a prolongé la crise de 1929 plus qu’il ne l’a résolu... alors vous parlez d’une idée fumeuse !

    Nota Bene : l’article de Ferghane prend ici tout son sens : http://www.taurillon.org/le-federalisme-ne-signifie-pas-plus-d-europe Les JE ne doivent pas soutenir n’importe quoi sous-prétexte que c’est pro-européen où que ça « passe par plus d’Europe »....

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom