Accueil > Associations > Lettre ouverte aux membres du Parlement européen

Lettre ouverte aux membres du Parlement européen

, par Jean-Francis Billion, Jean-Luc Prevel

Le Taurillon publie aujourd’hui une lettre ouverte aux eurodéputés en faveur d’un New Deal européen. La crise économique et sociale, profonde et durable, que connaît notre continent appelle une réponse européenne de taille. Cette réponse, c’est l’ICE New Deal 4 Europe.

Nous appelons les nouveaux députés européens à signer notre ICE pour une relance économique européenne. - European Parliament

Auteurs

Mots-clés

Turin, Lyon, le 19 juillet 2014

Les élections européennes de mai 2014 ont sans aucun doute marqué un tournant dans les relations entre le Parlement européen et le Conseil européen à cause de la décision prise par les principaux partis européens de proposer leurs propres candidats pour la Présidence de la Commission européenne.

Avec la nomination de Jean-Claude Juncker, le Conseil européen a de facto admis le rôle primordial du Parlement européen dans le choix du Président de la Commission européenne. Ce changement aura des conséquences profondes pour l’avenir de l’Union européenne. En effet, il ne s’agit pas uniquement d’un pas crucial vers une démocratie européenne véritable, mais cette volonté contribue, dans le même temps à une implication plus profonde du Parlement européen dans les décisions qui seront prises au niveau européen dans le domaine économique.

En effet, un tel Parlement européen, sera capable de demander à la Commission européenne un « Plan pour le développement durable et l’emploi » que nous considérons comme nécessaire pour que l’Europe sorte de la crise actuelle.

Un Plan consistant en des investissements pour la recherche dans les domaines des sciences et de la technologie, pour des ressources renouvelables et la protection de l’environnement et du territoire européen, pour les infrastructures et l’énergie, et pour la création de nouveaux emplois décents pour la jeune génération.

Cette proposition n’est en effet pas issue seulement d’une volonté politique (cf. le discours d’ouverture de la Présidence italienne de l’Union européenne ainsi que l’intervention du gouvernement français et d’autres dirigeants européens) mais elle manifeste en même temps la volonté de la société civile européenne.

L’Initiative citoyenne européenne (ICE), NewDeal4Europe, a été lancée en mars 2014 avec comme objectif l’accomplissement de ce nouveau Plan, vital pour une reconstruction européenne et pour demander à la nouvelle Commission, après avoir récolté un million de signatures de citoyen(ne)s d’au moins sept Etats membres de l’Union européenne, un « Plan européen pour le développement durable et pour l’emploi », financé par des ressources propres supplémentaire de l’UE.

Il s’agit d’un vrai “New Deal for Europe” avec comme résultats potentiels : rendre les industries européennes à nouveau compétitives, réduire la dépendance énergétique de notre continent à l’égard des ressources importées de l’extérieur de l’Europe (une nouvelle Union européenne de l’énergie pour mettre nos ressources en commun), créer des centres d’excellence pour la recherche et l’innovation, protéger notre héritage culturel immense et unique et créer un fonds spécial pour l’emploi des jeunes.

A ce jour, quelques dizaines d’associations issues de la société civile sont impliquées dans toute l’Europe pour collecter le million de signatures nécessaire d’ici mars 2015. Notre conviction, c’est que le rôle des nouveaux membres du Parlement européen peut être décisif pour garantir le succès de cette Initiative citoyenne européenne et l’aider à atteindre un meilleur résultat que le minimum requis.

La réussite du New Deal européen représenterait un succès pour le Parlement européen qui pourrait aussi : · stimuler l’action de la Commission européenne en esquissant les lignes directrices de ce Plan européen et son contenu (par des calculs quantitatifs et des évaluations qualitatives des ressources nécessaires et de leur répartition) et de cette façon d’anticiper toute autre décision dans le domaine des politiques européennes de l’économie, monopole, jusqu’à présent, des gouvernements nationaux ; · créer un débat européen au sujet de ce Plan européen en y impliquant l’opinion publique, et en encourageant la démocratie participative.

Le Parlement européen serait alors placé au cœur de la politique européenne en réduisant la désaffection des citoyens européens à l’égard des institutions européennes et en dépassant l’euroscepticisme répandu. Enfin, cela rendrait la perspective de réformes des institutions européennes, plus viable et susceptible de réussir.

Nous vous remercions de votre attention et vous demandons de considérer avec bienveillance les actions que nous proposons ci-joint pour soutenir la campagne du New Deal 4 Europe. Nous demeurons, par ailleurs à votre disposition pour toute question ou clarification supplémentaire.

Recevez, Madame, Monsieur, le Parlementaire européen, l’expression de notre meilleure considération.

Voir en ligne : New Deal 4 Europe

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

titre documents joints

Vos commentaires

  • Le 17 septembre 2014 à 16:12, par melchior En réponse à : Lettre ouverte aux membres du Parlement européen

    3 articles en 3 jours sur le même sujet ! Le Taurillon n’a rien d’autre à publier que ceux d’une bande d’illuminés qui pensent avoir trouvé la martingale pour sauver l’économie européenne par des ressources aussi fumeuses que la TTF et la taxe carbone (voir mon commentaire concernant l’article d’il y a 2 jours sur « les limites du plan Juncker »). Lecteur depuis quelques mois du Taurillon, je m’attendais à lire des articles de fond et intéressants comme vous en publiez quasi quotidiennement. Pourquoi vous fourvoyez vous dans une campagne publicitaire d’un niveau d’analyse aussi bas ?

  • Le 18 septembre 2014 à 08:59, par Hervé Moritz En réponse à : Lettre ouverte aux membres du Parlement européen

    Le Taurillon s’associe à la campagne pour un New Deal for Europe. C’est une position de notre association et de la rédaction. Le Taurillon mène une action de sensibilisation sur cette ICE cette semaine. Nous n’avons jamais caché notre avis sur les ressources propres. Vous pouvez critiquer cette lettre, qui n’est qu’une lettre ouverte, mais sa publication sur le Taurillon est tout à fait justifié. Pour le fond , je vous conseille de vous reporter aux propositions de cette ICE sur le site : www.newdeal4europe.eu

  • Le 18 septembre 2014 à 11:48, par Fabien Cazenave En réponse à : Lettre ouverte aux membres du Parlement européen

    @melchior : la bande d’illuminés a de sacrés noms comme signataires de cette ICE... On devine une réaction personnelle vis-à-vis des auteurs. Appelez-les directement (vous les connaissez bien apparemment), ce sera plus simple plutôt que d’insulter des gens dans un commentaire. Le Taurillon a déjà produit dans le passé ce type de semaine spécial et publie de nombreux articles cette semaine, vous trouverez probablement votre bonheur...

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom