Live : Elections en Allemagne

, par treffpunkteuropa.de

Live : Elections en Allemagne
Le parlement fédéral à Berlin Photo : Flickr / CC BY-NC-ND 2.0-Lizenz

Les élections fédérales en Allemagne ont lieu aujourd’hui. Le Taurillon, soutenu par l’équipe de treffpunkteuropa.de, donne le plus important de l’actualité en temps réel.

+++ 19h52 : Manifestations contre AfD à Berlin+++

A Berlin, plusieurs centaines de personnes ont commencé à se rassembler pour manifester spontanément contre l’AfD, devant le bâtiment où le parti fête son résultat. (GW)

+++ 19h45 - deux heures après les premières estimations +++

La coalition Jamaika est à ce moment la coalition la plus probable. Néanmoins, les Verts et les Libéraux ont déjà signalisé qu’ils ne sont pas des partenaires "faciles". De plus, le parti CSU, branche de la CDU en Bavière, a annoncé qu’une coalition Jamaika serait "un défi" pour eux.

+++ 18h57 : Update+++

Angela Merkel annonce que les résultats sont pires que prévus, mais que le parti peut être content dans la mesure où il sera le grand partenaire dans chaque coalition qui est possible.

Par contre, Martin Schulz, le chef du SPD, a déclaré que le parti ne fera pas parti d’un nouveau gouvernement. Les socio-démocrats veulent être la première force de l’opposition. (GW)

+++ 18h10 : pire résultat pour SPD+++

Le socio-démocrate confirment qu’ils ne seront pas disponible pour une grande coalition. (GW)

+++ 18h04 : CDU en forte baisse +++

Pour le CDU, les résultats sont un désastre : Selon les derniers sondages publiés avant l’élection, la CDU avait une forte majorité ; or, le parti est tombé sous le seuil de 35%, ce qui représente un résultat décevant comparé à ce qu’on avait attendu. (GW)

+++ Estimations : seulement "Jamaika" und "Grande Coalition" possible+++

Selon les premières estimations, il y deux coalitions possibles : Jamaika, une coalition entre CDU, les verts et les libéraux, ainsi qu’une Grande Coalition, la coalition entre CDU et SPD, peuvent former une majorité stable. (GW)

+++CDU gagne les élections, AfD troisième+++

CDU/CSU (chrétien-démocrats) : 33,5 SPD (socio-démocrats) : 21 Grüne (Verts) : 9 Linke (Gauche) : 9 FDP (libéraux) : 10 AfD (extrême-droite) : 13

Résultats : Forschungsgruppe Wahlen

+++18h00 : Bureaux de vote fermés, premiers résultats attendus dans quelques instants +++

Les bureaux des vote sont fermés, les premiers résultats et notamment des estimations sont attendus dans quelques instants. (GW)

+++ 17h40 : Les dernières minutes+++

Les bureaux de vote ferment dans 20 minutes. (GW)

+++ 15h55 : Allemands à l’étranger+++

Cet ans, 100,000 Allemands sont inscrits pour participer aux élections à l’étranger ; ceci ce fait normalement par correspondance. Ce nombre a doublé depuis 2013. (GW)

+++ 15h42 : Participation moyenne+++

L’autorité des élections allemandes vient de publier les chiffres officielles pour la participation : Bien que celle-ci est en forte hausse dans les grandes villes comme Berlin, Munich ou Cologne, elle est 0,3% plus basse qu’en 2013. (GW)

+++ 15h38 : Revue de la presse européenne+++

En Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, les médias ne semblent pas avoir des doutes concernant la victoire du CDU, le parti de la Chancelière.

Les médias aux Pays-Bas présentent une perspective plutôt critique : Bien que le journal “Algemeen Dagblad” appelle Angela Merkel une Chancelière "indestructible", le journal de la gauche libérale “De Volkskrant” critique la position forte de la Chancelière. Selon les auteurs, c’est aussi elle qui est responsable de la montée de l’AfD, le parti de l’extrême-droite. La station publique de diffusion NOS présente les problèmes contemporaines de l’Allemagne sous le titre « C’est aussi l’Allemagne : l’internet lent, la pauvreté et des milliards en stock ». Les auteurs soulignent les inégalités croissantes de la croissance économique allemande.

La presse britannique est moins critique à l’égard de la croissance allemande, mais elle regard la montée de l’AfD avec des soucis. Le Guardian souligne que la campagne électorale, notamment dans les Länder de l’Est, à connu une âpreté sans précédent. Pour le Telegraph, la Grande Coalition avec les socio-democrats est la seule coalition possible après les élections. (GW)

+++14h45 : La participation en hausse+++

Jusqu’à maintenant, la participation est plus forte qu’en 2013. La participation peut jouer un rôle clé pour les résultats : Tout d’abord, une hausse de la participation signifie souvent la perte relative des voix pour des partis populistes. De plus, environ 30 %, selon quelques médias allemands même 40%, des citoyens n’ont pas encore décidé à quel parti ils veulent donner leur voix. Par conséquent, c’est notamment le parti social-démocrate qui espère profiter d’une forte participation. (GW)

+++ 12h24 : Le système de vote allemand+++

Le système de vote allemand suit une logique différente du système français. Bien que le chef de gouvernement, le Chancelier, soit le plus connu à l’étranger, il n’est pas élu à suffrage universel direct. Par contre, le Chancelier est élu par les membres du Parlement, dont la composition dépend de l’élection sur les listes. Voici une vidéo qui explique ce système :

(GW)

+++ 10h15 : Le Président fédéral encourage les citoyens d’aller voter+++

Le Président fédéral allemand, Frank-Walter Steinmeier, a encouragé les citoyens allemands à aller voter. Dans un article dans le journal BILD, le journal le plus important de l’Allemagne, il écrit : "Chaque vote compte - c’est aussi votre vote qui compte. Donc, je vous en prie : Allez voter aujourd’hui. Renforcez notre démocratie !" (GW)

+++ 8h00 : Bureaux de vote ouverts +++

Les bureaux de vote sont ouverts depuis 8h le matin. Ils resteront ouverts jusqu’à 18h, les premiers résultats sont attendu quelques minutes après. (GW)

Mots-clés

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom