Accueil > Élections européennes 2014 > Opinions > Mathilde Karceles : « Il faut faire plus de pédagogie et expliquer aux (...)

Mathilde Karceles : « Il faut faire plus de pédagogie et expliquer aux citoyens que l’Europe est notre maison »

, par La Rédaction du Taurillon, Mathilde Karceles

À la suite des élections européennes, Le Taurillon a le plaisir d’interviewer Mathilde Karceles, membre du Bureau des jeunes Democrates d’Alsace. Propos recueillis par Ferghane Azihari.

Mathilde Karceles

Auteurs

Pourrais-tu brièvement te présenter s’il te plaît ?

J’ai 21 ans et ai grandi dans un environnement franco-allemand, ce qui constitue la base de mes convictions pro-européennes. Je suis militante au mouvement démocrate depuis 2010, ancien membre du bureau national et vice présidente des jeunes Democrates d’Alsace.

Comment interprètes tu les résultats du scrutin à l’échelle française ainsi qu’à l’échelle européenne ?

Je suis attristée par le score du front national et pense qu’on ne parle pas assez d’Europe dans notre pays. Il faut faire plus de pédagogie et expliquer aux citoyens que l’Europe est notre maison, qu’elle nous apporte beaucoup et que sans elle, nous coulerons. Les europeen-ne-s français -es doivent se lever ou l’Europe se fera sans la France. A l’échelle européenne, c’est différent. Il n’y a pas d’Europe de droite ou de gauche, il y a des europhiles et des eurosceptiques. Aux europhiles de travailler ensemble pour construire cette Europe qui constitue notre force.

Tu pointes le manque de pédagogie. Mais est-ce la réelle cause du rejet de l’UE quand l’État français ne subit pas le même rejet en dépit de l’impopularité de nos dirigeants nationaux ?

Ce n’est pas l’unique cause mais ça en fait partie. Il nous faut plus d’Europe à la télé et dans les médias en général, plus d’Europe à l’école et il faut que les citoyens comprennent ce que les élections européennes représentent. En ce qui concerne les élections nationales, les municipales ont montré la montée du FN.

Dirais-tu que les élections européennes ont été accaparées par les enjeux nationaux ? Si oui le Gouvernement socialiste serait-il le principal fautif ?

Je pense que dire que le gouvernement socialiste est responsable du score du FN est trop facile. C’est toujours plus simple de trouver un bouc émissaire. En revanche, ce que je regrette, c’est le caractère national de cette campagne européenne. Quand il s’agit de l’union européenne, il faut penser au-delà des partis nationaux et élire des candidats qui défendent notre vision de l’Europe.

Comment européaniser ces élections qui demeurent pour l’instant une mosaïque d’élections nationales ?

En parlant d’Europe et pas seulement pendant la campagne ! Quand on comprend ce que l’Europe représente, on ne peut que, si on est patriote, la défendre ! Nous avons besoin de plus d’Europe et de mieux d’Europe. Une fois qu’on comprend ça, on se précipite aux urnes et on vote pour un-e candidat-e qui a ce désir d’Europe, peu importe son parti politique !

Comment la classe politique doit-elle répondre à ce vote ultra-nationaliste ?

Nationaliste oui mais je n’irai pas jusqu’à dire ultra-nationaliste. Les voix se sont éparpillées sur beaucoup de listes et il y a eu près de 60% d’abstention.

Le FN veut défendre les intérêts de la France et veut avoir le monopole du patriotisme. C’est aussi cela que les électeurs d’extrême-droite comprennent. En communiquant autour de l’Europe, on véhiculera l’idée selon laquelle avoir la France pour patrie c’est avoir l’Europe pour frontière et le monde pour horizon.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Vos commentaires

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom