Un drapeau pour tous, un drapeau pour nous

, par Pierre Le Mouel

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Un drapeau pour tous, un drapeau pour nous
Le drapeau étoilé n’est pas qu’un symbole d’une entité politique que l’on aime ou pas, c’est avant tout le symbole de l’Europe unie par des valeurs partagées. CC World Bank Photo Collection

Les députés France Insoumise ont proposé en commission parlementaire un amendement voulant retirer le drapeau européen de l’Assemblée Nationale. Au-delà du symbole de l’Union européenne, le drapeau bleu avec ses douze étoiles représente des valeurs, une identité commune.

Le groupe France Insoumise a fait polémique mercredi 4 octobre en déposant un amendement au règlement de l’Assemblée Nationale en commission des lois. Cet amendement visait à autoriser dans l’hémicycle du Palais Bourbon seulement le drapeau tricolore de la République Française et le drapeau des Nations Unies, considérant qu’il faut dépasser le régionalisme et que l’ONU représente le modèle idéal de coopération intergouvernementale. Cette proposition découle d’une logique souverainiste et nationaliste, voire europhobe. Le groupe Front National à l’Assemblée a d’ailleurs soutenu le texte. Toutefois, cette position aussi véhémente peut servir à nous pencher sur ce que représente les drapeaux que l’on voit flotter dans nos rues et sur les frontons de nos bâtiments publics.

Un symbole de l’Europe unie par des valeurs

Tout d’abord, s’en prendre à ce drapeau bleu perlé des douze étoiles jaunes est ambigu. S’il est, en effet, un symbole de l’Union européenne, c’est surtout le symbole de l’Europe, au sens large. Il a été dessiné et adopté en 1955 par le Conseil de l’Europe, organisation internationale de coopération regroupant 47 Etats européens et fonctionnant sur le même modèle que l’ONU. La Communauté Européenne adopte ce drapeau comme symbole en 1986 suite à l’invitation du Conseil de l’Europe. Malgré l’opposition fonctionnelle entre ces deux organisations (l’UE fonctionnant sur le principe de la fédération, le Conseil de l’Europe sur le principe de la coopération intergouvernementale), elles se rassemblent autour d’une identité et de valeurs européennes : des valeurs inscrites dans la Convention européenne des droits de l’Homme défendant les libertés fondamentales auxquelles adhère l’Union européenne. Le drapeau étoilé que l’on connaît bien maintenant n’est donc pas qu’un symbole d’une entité politique que l’on aime ou pas, c’est avant tout le symbole de l’Europe unie par des valeurs partagées. C’est à ces valeurs que s’oppose notamment le gouvernement polonais en retirant le drapeau européen de ses institutions et en adoptant des lois contraires aux libertés fondamentales.

Pourquoi nier l’appartenance de la France à l’UE ?

Tout drapeau est un symbole qui rassemble parce que visible et identifiable. Il sert à définir une appartenance : appartenance à l’Etat français, à une région ou à une organisation, par exemple. C’est la première raison pour maintenir le drapeau européen sur les bâtiments publics : la France, jusqu’à preuve du contraire, est un membre à part entière de l’Union européenne (et du Conseil de l’Europe) au même titre que les administrations régionales arborent un drapeau français puisqu’elles font partie de l’Etat français. Et rien ne les empêche de faire flotter leur propre drapeau à côté du tricolore. Les identités ne s’annulent pas. L’idéal européen visible dans les Balkans, à Chypre, en Irlande, à Gibraltar ou plus simplement entre la France et l’Allemagne est de montrer que malgré nos administrations divisées par des nations et tous les symboles qui les représentent, nous sommes tous des citoyens du même continent, partageant une Histoire commune et des cultures métissées depuis des millénaires. Le drapeau européen symbolise cela. Il symbolise le plus petit dénominateur commun qui nous rapproche de l’Atlantique à l’Oural, de l’Arctique à la Méditerranée.

Au-delà de la simple curiosité historique ou esthétique (le drapeau européen est élégant, il faut le reconnaître), les drapeaux servent à rendre évident notre rattachement à un groupe. A la grande surprise de mes invités, chez moi, un drapeau breton et un drapeau européen se côtoient. C’est à mes yeux le symbole de mon identité familiale mais aussi de mon adhésion aux idéaux européens, et même à la construction européenne qui selon moi est inédite. Elle a permis de redonner du sens aux identités régionales, locales, en reconnaissant que les fondements de ce que certains ont appelé Nation il y a un siècle, existent en Europe et nous rassemblent au-delà des traditions locales et familiales. Certains se sentaient fiers d’arborer le tout jeune drapeau tricolore représentant la république, la démocratie, la liberté, d’autres se sentent fiers de servir sous le drapeau tricolore. Pour ma part, je me sens fier de voir flotter dans les rues de Paris ou d’autres villes européennes le drapeau européen qui me rappelle, en Allemagne, à Chypre, en Croatie comme à Paris que je suis libre, citoyen et européen, où que j’aille tant que flotte ce drapeau.

Monsieur Mélenchon, vous vous présentez comme un internationaliste mais vous refusez le symbole du rapprochement entre peuples le plus tangible de l’Histoire. Vous considérez que l’Union européenne est votre principal ennemi, à tel point que vous voulez éliminer ses symboles, cela dénote soit votre manque de connaissances sur la symbolique du drapeau que vous vilipendez, soit que vous n’adhérez pas aux libertés fondamentales et aux valeurs humanistes qui s’inscrivent dans ce drapeau. Ce cercle d’étoiles d’or sur un bleu profond est mon drapeau, autant que celui de mes amis, de France et de Navarre. Le drapeau onusien symbolise une organisation où est représenté mon Etat ; le drapeau européen symbolise des institutions qui me représentent.

Commenter cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom