« A Copenhague, l’Union européenne doit présenter un front unique » selon Jean-Pierre Raffin

, par Mathilde Marmier

« A Copenhague, l'Union européenne doit présenter un front unique » selon Jean-Pierre Raffin

Jean-Pierre Raffin est le président d’honneur de France Nature Environnement et ancien eurodéputé (Verts). A l’occasion d’un café-débat avec les Jeunes Européens Professionnels Ile-de-France, il revient sur les enjeux du sommet de Copenhague qui aura lieu du 7 au 18 décembre 2009.

Le Taurillon : Quels sont les enjeux de la conférence de Copenhague du 7 au 18 décembre 2009 ?

Jean-Pierre Raffin : Obtenir des différents pays des engagements concrets et précis (chiffres à atteindre et calendrier) sur la limitation de leurs émissions de gaz à effet de serre (gaz carbonique, méthane, protoxyde d’azote) pour diminuer l’ampleur du changement climatique.

Obtenir des pays les plus riches des engagements concrets et précis (chiffres à atteindre et calendrier) sur leur aide financière et technique à apporter aux pays en développement pour limiter les émissions de gaz à effet de serre

Le Taurillon : Quel rôle peut jouer l’Union européenne à cette occasion ?

Jean-Pierre Raffin : Tout d’abord présenter un front unique sur la limitation des émissions de gaz à effet de serre ensuite, ce qui n’est pas encore réalisé, se mettre d’accord sur l’aide à apporter aux pays en développement sans renvoyer la question à l’après Copenhague.

Le Taurillon : Vous êtes ancien eurodéputé. En quoi le Parlement européen a-t-il un rôle important sur les questions écologiques ?

Jean-Pierre Raffin : Depuis des décennies, le Parlement européen, et plus encore aujourd’hui (grâce à la procédure de co-décision), est devenu un acteur majeur dans le traitement de ces questions. Il est, en général, plus en avance que les gouvernements et les parlements nationaux. Voir par exemple le rôle qu’il a joué dans l’adoption de directives et le contrôle de leur bonne application (directives oiseux migrateurs de 1979 ; qualité de l’eau potable, 1980 ; nitrates, 1991 ; habitats, 1992 ; évaluation environnementale, 2001 ; Reach, 2006 ; etc)

Le Taurillon : Vous êtes aujourd’hui le président d’honneur de France Nature Environnement. La société civile peut-elle jouer un rôle important sur ces questions ?

Logo de France Nature EnvironnementJean-Pierre Raffin : Oui, comme acteur dans le domaine de la connaissance (par exemple le constat que l’essentiel des données naturalistes sur la diversité biologique recueillies en France est le fait du bénévolat associatif), de la sensibilisation et de l’information de l’opinion publique, de la mobilisation pour l’élaboration de lois (comme la loi de 1976 sur la protection de la nature) et leur application (ce sont les associations qui font du contentieux, au niveau national ou européen, lorsque les pouvoirs publics ne mettent pas en œuvre les lois votées, pour une meilleure « gouvernance » environnementale (cf. Grenelle de l’environnement, campagnes de signature lancée par exemple avant le sommet de Copenhague).

Illustration : photographie procurée par Jean-Pierre Raffin.

Cette interview a été réalisée dans le cadre d’un café-débat sur le thème « A l’occasion de la conférence de Copenhague : quel rôle peut jouer l’Union Européenne dans les négociations sur le climat ? »

Invité : M. Jean-Pierre Raffin, ancien Député européen (Verts), Président d’honneur de France Nature Environnement et Maître de conférence en écologie

RDV mercredi 2 décembre à 20h30 à la Horse’s Tavern, Carrefour de l’Odéon (6ème arrdt), Métro : Odéon. Les personnes qui souhaitent découvrir l’association sont invitées à rencontrer les responsables dès 20h.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom