Achtung : l’antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !

, par Le Bureau national des Jeunes Européens - France

Achtung : l'antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !
Jean-Luc Mélenchon lors d’une marche à Toulouse en juin 2013 - source : Wikiepdia / auteur : Pierre-Selim (CC)

Le Bureau National des Jeunes Européens - France réagit après les propos tenus par Jean-Luc Mélenchon sur France Inter le 9 juin. « Les Allemands, c’est un modèle pour ceux qui ne s’intéressent pas à la vie » y a-t-il déclaré.

Invité ce 9 juin sur France Inter dans l’émission « Tous politiques », le député européen a déroulé sa stratégie politique favorite : le coup de gueule permanent.

Cédant à une démagogie exaspérante, il a tenu à cette occasion des propos germanophobes inqualifiables. Critiquant le modèle économique allemand et la politique de rigueur d’Angela Merkel, il a défendu que « personne n’a envie d’être Allemand » aujourd’hui, estimant que « les Allemands, c’est un modèle pour ceux qui ne s’intéressent pas à la vie ».

L’Allemagne, ce n’est pas uniquement le gouvernement de Mme Merkel, et encore moins ses idées ! En énonçant de telles paroles, M. Mélenchon sème délibérément le trouble dans l’esprit des Français entre une politique bien spécifique et les citoyens de tout un pays. Il attise ainsi l’ancestrale « peur de l’Allemand » : c’est bien connu, en période de crise, il est de coutume d’agiter la menace de boucs émissaires pour mobiliser un électorat fragilisé socialement et économiquement.

Qu’on se le dise, l’antigermanisme, c’est un racisme comme un autre ! Tirer à boulets rouges sur nos partenaires allemands de façon si agressive et indistincte, quand on connait le passif de notre histoire commune, est d’une irresponsabilité notoire de la part du co-président du Front de gauche. Cela n’honore ni la liberté d’expression, ni les valeurs de tolérance, qui devraient pourtant fonder l’engagement politique de tout démocrate digne de ce nom.

Les Jeunes Européens-France condamnent dans les termes les plus fermes cette agression verbale de Jean-Luc Mélenchon, et en appellent à l’esprit de responsabilité de l’ensemble de notre classe politique pour ne pas faire entrer le débat public dans des considérations si caricaturales. Le partenariat franco-allemand et l’amitié qui lie nos deux pays doivent être défendus comme les garanties les plus importantes de l’avenir de la construction européenne.

Vos commentaires

  • Le 11 juin 2013 à 11:28, par Alex35 En réponse à : Achtung : l’antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !

    « Les Allemands, c’est un modèle pour ceux qui ne s’intéressent pas à la vie »

    Excusez moi du peu mais il me semble votre analyse un peu rapide, regardons les mots, les Allemands, c’est un modèle... on parle donc du "modèle" allemand (non des allemands eux mêmes) et donc du système qui va avec, on parle donc du système politique germanique. Enfin "pour ceux qui ne s’interessent pas à la vie" c’est assez rude mais vu qu’on parle du système politique... et bien il est en accord avec ce qu’il a déjà précédement dit, il n’est pas d’accord avec ce modèle qu’il voit aller dans le mur.

    Ou voyez vous de la haine ? Une critique ne s’exacerbe que par l’analyse que l’on peut en faire, il faut savoir garder son objectivité et considérer tout les points de vue dans leur globalité avant de pondre un truc pareil (la je parle de votre article).

    Merci de m’avoir lu.

  • Le 11 juin 2013 à 13:23, par Cyril07 En réponse à : Achtung : l’antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !

    JL Mélenchon dénonce exactement l’inverse, la germanophobie montante, il ne faut pas assimiler La politique de Mme Merkel et... le peuple Allemand. Bref, ce modèle Allemand est une mascarade et très dangereux pour les allemands eux même. Savez vous que dans les pays du sud de l’Europe il se brule chaque jour des drapeaux allemands en raison des politiques d’austérité dirigées par Merkel ? Savez vous que le nationalisme grimpe comme à chaque fois qu’on applique de telles politiques sur un peuple ? En Grèce les Néonazis ont 6% (18 députés) et font le salut à Hitler en pleine assemblée ! C’est ça que Mélenchon dénonce. Pour ceux qui préfèrent un bon discours de Mélenchon il y a celui ci à ce sujet en Italie :

    www.dailymotion.com/fr/relevance/search/melenchon+italie/1#video=xx9rxi

  • Le 11 juin 2013 à 13:30, par Bilvo En réponse à : Achtung : l’antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !

    J’ai été choqué par les propos de Melenchon et au vue des réactions sur les réseaux sociaux je suis loin d’être le seul. Nos amis allemands ont été également dégoutés. Les commentaires sur l’article relayant cette info par Spiegel sont éloquents.

  • Le 11 juin 2013 à 14:36, par ragnarrokr En réponse à : Achtung : l’antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !

    Pour compléter le commentaire d’Alex35, et montrer que Mélenchon parle bien du « modèle » allemand, voici les mots qui suivent la citation de l’article :

    « Mais, pour ceux qui s’intéressent à la vie, personne n’a envie d’être allemand. Ils sont plus pauvres que la moyenne, ils meurent plus tôt que les autres, ils n’ont pas de gosses, et leurs immigrés foutent le camp parce qu’ils ne veulent plus vivre avec eux, c’est dire »

    La question est de savoir pourquoi les Jeunes-Européens font un article partisan anti-Mélenchon ? On n’arrive pas à se faire connaitre, donc on se fait de la pub avec un tel article en pensant attirer du jeune anti-Mélenchon ?

  • Le 12 juin 2013 à 11:09, par Patrick PELLÉ En réponse à : Achtung : l’antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !

    Bonjour, Je suis on ne peut plus surpris que qd sarkozy s est fait elire sur : la france n a pas a avoir honte de son histoire, car elle n a ni commis de génocide ni inventé la solution finale... vous soyez resté doux avec lui... alors que pour les allemands, contrairement a ce que vous semblez dire, ils partagent assez le point de vu de mélenchon... dixit die tagszeitung... regardez bien les commentaires des gens... arrètez de vous tromper d ennemie...

  • Le 12 juin 2013 à 13:47, par alex En réponse à : Achtung : l’antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !

    Il n’y va pas de main morte contre le modèle allemand c’est le moins que l’on puisse dire. Mais il à le droit de vouloir une Europe unis dans des valeurs qui ne sont pas celles de l’Allemagne actuelle, cela ne me choque pas. Je suis évidemment européiste, mais le modèle français doit être notre seul futur et ne serait être comparer à nul autre modèle dans le monde n’y remis en question par nos voisins, c’est quelque chose avec laquelle je ne transigerais pas. En outre on laisserais les allemands pénard si on ne nous rabattais pas les oreilles avec leur merveilleux modèle à longueur de journée. Oui à une europe au 35h, social et doué d’institutions publiques puissantes !

  • Le 13 juin 2013 à 03:00, par Xavier C. En réponse à : Achtung : l’antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !

    Les partisans de Mélenchon me surprendront toujours par à leur capacité à faire des pirouettes pour défendre leur chef.

    @Ragnarrokr Tout de même : « leurs immigrés foutent le camp parce qu’ils ne veulent plus vivre avec eux, c’est dire » On peut bien reconnaître une qualité à Mélenchon : il sait s’exprimer et il choisit bien ses mots. S’il avait voulu qualifier le "modèle allemand" et non les Allemands eux-mêmes, il l’aurait dit clairement.

    Alors au lieu de dire "les immigrés ne veulent plus vivre avec les Allemands", il aurait mieux valu dire "les immigrés ne veulent pas vivre en Allemagne à cause du modèle social".

    Qu’il insulte les Allemands pour vivre médiatiquement ne me surprend guère. N’oublions pas que c’est le genre à traiter les Bretons de nazis parce qu’ils sont fiers de leur culture ! N’oublions pas non plus qu’il considère Chavez comme un grand démocrate.

  • Le 14 juin 2013 à 10:20, par AbdAlmalik En réponse à : Achtung : l’antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !

    Je rejoins Cyril07 Cette tribune est franchement hypocrite, car cela fait 4 ans maintenant que chaque fois qu’il dénonce la politique libérale du gouvernement Allemand, il prend des pincettes pour expliquer qu’il n’a rien contre le peuple allemand ou le pays, mais juste contre le gouvernement et la politique appliquée. Allez voir partout, les articles de journaux et les interviews, et vous constaterez par vous-même... Donc article vraiment anti-Mélenchon (y’a qu’à lire le début : « démagogie exaspérante » ça s’applique aussi à l’article hein..) qui sort les propos de leur contexte quand, pour une fois, je le reconnais, JLMélenchon n’a pas fait l’effort de faire la distinction...

  • Le 16 juin 2013 à 18:53, par Bernard Giroud En réponse à : Achtung : l’antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !

    Je reprends pour partie un excellent article paru dernièrement dans un magasine spécialisé

    « « « La France et l’Allemagne ont un avenir commun. On apprend dans le rapport de Jean-Louis Beffa, président d’honneur de Saint Gobain et de Gerhard Cromme, président du conseil de Siemens sur la compétitivité et la croissance en Europe. que nos destins sont liés en matière d’énergie, d’investissements, dans le domaine des échanges commerciaux bilatéraux, de financement des entreprises ou d’innovation.

    Les deux patrons plaident pour que leurs deux pays définissent ensemble une stratégie commune sur tous ces sujets comme s’ils ne faisaient qu’un, comme si la France et l’Allemagne ne constituaient qu’une seule grande puissance.

    (notre voisin est notre premier partenaire commercial, notre premier débouché, ou l’on comprend que nos taux d’emprunt sur les marchés sont bas parce que nos bons du trésor bénéficient indirectement de la bonne tenu des "bund" allemands (les investisseurs ne peuvent pas avoir seulement ces derniers en portefeuille). » » »

    Mélenchon ne doit pas savoir que le seul « service »annuel (le paiement des intérêts) de la dette française avoisine les 50 milliards d’€ soit les 3/5 environ de notre déficit de la balance commerciale. (De façon anecdotique, sa grande gueule de petit coq lui fait ignorer aussi, que lorsque l’on demande de l’argent en prêt à quelqu’un c’est un peu comme si on lui demandait de quoi finir le mois pour manger).

    « « « Si la France et l’Allemagne fusionnait, le nouvel ensemble constituerait la première puissance exportatrice au monde, il compterait 147 millions d’habitants et produirait 5 900 milliards de dollars de richesse par an. Cela ferait de la France-Allemagne la troisième puissance mondiale, juste derrière les Etats-Unis et la Chine. En paraphrasant Audiard, "quand les pays qui font 6 000 milliards de dollars de PIB parlent, ceux qui n’en font que 3 000 les écoutent.. » » »."

    Merci de me dire s’il faut des explications supplémentaires, des précisions et la permission d’ébaucher un modèle qui plaiderait plus pour une bonne association. le niveau de certains commentaires me semble si faible, qu’on se demande si un certain nombre d’entre eux ne sorte pas d’enfants de classe préparatoire à la sixième.

  • Le 16 septembre 2013 à 20:10, par jom En réponse à : Achtung : l’antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !

    je suis français, j’habite et travaille/chòme depuis 8 ans en Italie, j’ai appris l’allemand au lycée à Paris puis à la fac à Toulouse : je ne me sens pas antigermanique et le style de Mélenchon peut me laisser troublé, mais après 5 ans de crise, la catastrophe grecque et les drames portugais et espagnol, le « modèle allemand » comme solution à l’ensemble de l’Europe me semble une naive ou crimimelle illusion. Le livre Made in Germany de Guillaume Duval montre bien les faces diverses de l’Alelmagne : certes la cogestion Mitbestimmung dans les grandes entreprises avec les Betriebsrat aussi occupé par les syndicalistes, cela fait rèver en France ou en Italie, mais les MiniJobs ou Jobs à 1 Euros l’heure avec la pauvreté au travail ne peuvent qu’inquiéter comme modèle, déjà en oeuvre en Europe du Sud avec comme conséquence l’aggravation de la crise, font peur. Fin juin à Berlin à l’occasion du nmariage d’un ami, les propos auto-satisfaits et méprisants des personnes rencontrées m’ont préoccuppé : l’Europe est fragile, pas pour les propos de Mélenchon mais pour des politiques favorables à la finance qui nous détruisent dans le Sud mème si elles favorisent encore les Allemands apparemment satisfaits comme les Bavarois les dimanche 15 septembre ?

  • Le 17 septembre 2013 à 09:28, par Fabien Cazenave En réponse à : Achtung : l’antigermanisme de Jean-Luc Mélenchon a encore frappé !

    @jom : bizarre votre point de vue : l’Europe serait « allemande » alors que toutes les décisions sont validées par les Etats-membres et les parlementaires européens. Ce serait plus logique si vous disiez que vous étiez contre l’Europe « de droite » aujourd’hui majoritaire, non ?

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom