Arrestation de Radovan Karadzic

Réaction de l’Action fédéraliste « Socialisme & Liberté » (AFSL)

, par Action Fédéraliste Socialisme et Liberté - AFSL

Arrestation de Radovan Karadzic

Après l’arrestation de Radovan Karadzic, nous ouvrons nos colonnes à nos amis de Action fédéraliste « Socialisme & Liberté » qui saluent cette arrestation.

L’arrestation le 21 juillet 2008 de Radovan Karadzic est une nouvelle que l’Action fédéraliste "Socialisme & Liberté" (AFSL) salue.

Recherché depuis près de treize ans maintenant, accusé de génocide et de crimes contre l’humanité, M. Karadzic va enfin devoir s’expliquer devant la justice internationale des crimes odieux dont il s’est rendu responsable.

La « purification ethnique » des territoires de Bosnie-Herzégovine et son cortège d’horreurs, massacres de civils, exécutions sommaires, utilisation du viol comme arme de guerre, déportation, camps de concentration ont été légitimés et encouragés par Rodovan Karadzic et mis en œuvre par Ratko Mladic, toujours en fuite. Nous demandons aux Autorités serbes de poursuivre leurs investigations afin de parvenir à l’arrestation de ce dernier.

Nous notons que les Autorités de la République serbe de Bosnie considèrent qu’« Il est important qu’il soit traduit en justice pour en finir avec la honte pesant sur les Serbes, qui sont les otages de sa culpabilité ». L’AFSL souligne par ailleurs l’action courageuse des Autorités de Belgrade, et adresse ses félicitations au Président Boris Tadic, Président de la République de Serbie et leader du Parti démocratique, membre de l’Internationale socialiste (IS), pour ce succès.

Il appartient désormais à la juridiction internationale en charge de mener à bien un procès équitable.

L’effort certain des actuelles Autorités serbes doit être entendu et compris par l’Union européenne et ses États membres. Il est une main tendue, une demande de soutien et un désir de paix pour tous les États et pays européens et voisins, une affirmation d’engagement et d’approfondissement démocratiques, une volonté d’intégration au sein des peuples et des États européens. L’Union européenne et ses États membres doivent y répondre positivement.

L’Action Fédéraliste, Socialisme et Liberté (A.F.S.L.) se donne pour objectifs essentiels :

- d’approfondir et de promouvoir le fédéralisme sous toutes ses formes.
- d’agir sur l’opinion publique, et plus particuliérement dans les milieux populaires et syndicaux, en faveur de l’unité fédérale de l’Europe. L’AFSL prône en outre pour la France des institutions décentralisées et des structures internes de caractère fédéral de nature à faciliter son insertion dans un ensemble européen fédéral.

Dans son action, comme dans son recrutement, elle s’affirme socialiste, démocratique, laïque et d’inspiration fédéraliste.

Illustration : photographie de Radovan Karadzic (à Moscou en 1994), issue de Wikipedia et sous licence Creative Commons. Auteur : Mikhail Evstafiev.

Vos commentaires

  • Le 30 juillet 2008 à 14:27, par Ronan En réponse à : Arrestation de Radovan Karadzic

    On ne peut qu’être satisfait de l’arrestation (enfin !) et de la convocation devant la justice internationale de cet "idéologue nationaliste" et "seigneur de la guerre" qui - en violant toutes les lois de la guerre et autres conventions internationales à ce sujet (pourtant duement ratifiées par l’Etat national dont il se réclamait) - a organisé, planifié et ordonné, à froid, la détention - dans des conditions inhumaines - puis l’assassinat massif de prisonniers de guerre (désarmés) ainsi que de civils (très clairement non belligérants), vieillards, femmes et enfants.

    Et on ne peut que dénoncer les évidentes sympathies et/ou protections administratives et politiques dont ce personnage a - jusque là - bénéficié. Lui qui (nous dit-on) poussait le vice à - chaque soir - aller prendre un verre dans un café notoirement peuplés de nationalistes "grands-serbes", allant même jusqu’à s’y asseoir sous sa propre photographie !

    Que ce qui arrive aujourd’hui à ce genre d’individu (tels les serbes Slobodan Milosevic, Ratko Mladic, Radovan Karadzic) ainsi qu’aux autres criminels "post-yougoslaves" de tous bords (on pensera - notamment - au croate Ante Gotovina ; et ce n’est là qu’un exemple parmi tant d’autres...) serve de leçon à tous ceux qui rêvent encore à la mise en place de quelque « Grande Serbie », « Grande Croatie », Grande Albanie » (« Grande Allemagne pangermaniste » ?) ethniquement homogène (ou oppressive à l’égard de ses minorités...) à coup de révolutions et guerres nationales, à coup de purification ethnique par massacres de civils.

  • Le 1er août 2008 à 19:26, par Dimitri En réponse à : Arrestation de Radovan Karadzic

    Je viens de voir ça sur Euronews :

    ça commence à être vraiment très intéressant. J’espère que le procès de Karadzic sera plus médiatisé que celui de Milosevic, dont le grand public ne connaît pas grande chose et qui n’a malheuresement pas abouti. Karadzic connaît beaucoup sur l’implication de chacun dans les attrocités commises dans les Balkans pendant la guerre 92-95. ça serait bien si on arrête Mladic aussi le plus tôt que possible, lui aussi a des choses à nous raconter.

    Bruxelles devrait maintenant faire tout pour acceler l’entrée de la Serbie dans l’Union, pour montrer à nos amis serbes que leur « isolement » européen est fini.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom