Bibliothèque numérique sur l’Europe : l’exemple luxembourgeois

avec le « Centre Virtuel de la Connaissance sur l’Europe »

, par Fabien Cazenave

Bibliothèque numérique sur l'Europe : l'exemple luxembourgeois

Alors que les Médias parlent, de temps en temps, de la concurrence entre Google et l’Union européenne au sujet de la bibliothèque numérique universelle, il existe sur le web différents projets qui sont déjà une source intéressante de documentation. Tel est le cas du « Centre Virtuel de la Connaissance sur l’Europe », établissement public luxembourgeois.

« Dès aujourd’hui, il nous appartient de nous mobiliser pour permettre à l’Europe d’affronter les défis du futur. Avec les travaux de la Convention, nous ouvrons une nouvelle étape de la construction européenne, un nouvel âge politique d’une Europe plus efficace, plus démocratique, qui prenne toute sa place sur la scène internationale. L’enjeu est bien celui là. Changer d’âge, changer d’esprit, c’est ce qu’attendent les citoyens de l’Europe tout entière qui savent que l’Europe peut leur apporter ce qu’aucun d’entre nous, ce qu’aucun État ne peut seul leur apporter. »

C’est Dominique de Villepin, alors Ministre des Affaires étrangères, qui avait lancé - le 13 juin 2003 - ce plaidoyer européen à la fin des travaux de la Convention pour l’avenir de l’Europe (vidéo disponible sur le site www.ena.lu/mce.cfm).

Enfin, une vraie médiathèque européenne !

Ainsi Spinelli, Jean Monnet et bien d’autres encore peuvent être vus ou entendus sur ce site, simple d’utilisation et bilingue (en français et en anglais). Les documents sont en langue originale avec au moins une traduction en anglais. Pareillement, un système de recherche efficace vous permet de trouver ainsi tous les documents disponibles pour un auteur en particulier.

Pour une fois, une bibliothèque numérique remplit le pari de la facilité d’accès et de la gratuité. Par exemple, si vous tapez « Fédéralisme », vous trouverez plus d’une dizaine de documents... De même, vous trouverez aussi la fameuse « Déclaration » de Robert Schuman et d’autres éléments d’information qui vont des années 1940 à 2005.

Quand le Luxembourg joue pour l’Europe...

Avec, en plus, des schémas et des tableaux simples pour présenter toutes les organisation européennes, vous bénéficierez là d’un véritable outil pour découvrir les grandes étapes de la construction européenne. Cette initiative luxembourgeoise laisse présager ce que pourrait être un grand projet de bibliothèque numérique soutenu par tous les pays de l’Union européenne...

Nous pardonnerons ainsi facilement aux créateurs du site d’autoproclamer leur « European Navigator » (ENA) comme rendant accessible une « information de haute qualité scientifique et pédagogique sur l’histoire de la construction européenne ». Néanmoins, nous saluerons le fait que cette ENA rassemble plus de 9000 documents sur l’évolution vers l’Europe unie, de 1945 à nos jours.

Inutile de vous dire que lorsque vous irez sur ce site, vous aurez bien du mal à n’y passer que 30 secondes... Et cliquez bien !

Mots-clés

Vos commentaires

  • Le 5 mars 2006 à 20:53, par philippe En réponse à : Bibliothèque numérique sur l’Europe : l’exemple luxembourgeois

    bien heureux d’inspirer le Taurillon ...

  • Le 5 mars 2006 à 22:59, par Fabien En réponse à : Bibliothèque numérique sur l’Europe : l’exemple luxembourgeois

    C’est effectivement suite à un post sur votre blog que j’ai eu l’idée d’aller visiter ce site... et que j’ai écrit cet article !

    Les bonnes initiatives se doivent d’être mutualisées dans le réseau européen du web.  ;-)

  • Le 6 mars 2006 à 07:35, par Valéry-Xavier Lentz En réponse à : Bibliothèque numérique sur l’Europe : l’exemple luxembourgeois

    Le site propose notamment des textes de fédéralistes dans la Résistance, etd es documents sur les congrès de Montreux de l’UEF et le Congrès de La Haye : documents préparatoires (qui montrent les différents entre fédéralistes et unionistes) et les résolutions issues du Congrès qui montrent le chemin parcouru depuis.

    Il manque quelques textes (notamment les fédéralistes ne sont plus suivis après les années 1950) mais le site est particulièrement intéressant. On y trouve par exemple 4 ou 5 projets différents de constitution européenne dont le projet Spinelli de 1984 qui montre que le tout peut tenir en 50 pages.

    Quelqu’un sait-il s’il existe une compilation de textes édité quelque part ? Sinon il faudrait pouvoir l’éditer.

  • Le 6 mars 2006 à 13:14, par Manu En réponse à : Bibliothèque numérique sur l’Europe : l’exemple luxembourgeois

    excellent idée ! Et ça pourrait même avoir du succès ! On s’y colle ?

  • Le 6 mars 2006 à 13:55, par Orlando En réponse à : Bibliothèque numérique sur l’Europe : l’exemple luxembourgeois

    Je suis ravi, en tant que citoyen européen d’origine luxembourgeoise, de lire que ce site (ena.lu) trouve un écho favorable au sein de votre mouvement. Je l’ai conseillé à maintes reprises à des étudiants français et j’espère que l’UE prendra une initiative identique qui aura l’envergure d’un continent. En tout cas merci au taurillon et à Fabien Cazenave de souligner l’importance de ces projets.

  • Le 6 mars 2006 à 14:21, par Irene En réponse à : Bibliothèque numérique sur l’Europe : l’exemple luxembourgeois

    Dommage que la technologie Flash utilisee ne permette pas a tous les pc d acceder au site ena. Peut etre avez vous identifie une strategie de contournement ?

  • Le 7 mars 2006 à 09:31, par ? En réponse à : Bibliothèque numérique sur l’Europe : l’exemple luxembourgeois

    Bonjour, A ce jour, l’ensemble des navigateurs webs présents sur les différents systèmes (Windows, Mac OS X, Linux) disposent de leur version du plug-in Flash (version 7) nécessaire pour faire fonctionner ce site. Si votre machine est peu puissante, une option dans le menu « Fichier » permet d’optimiser sensiblement la vitesse d’affichage, et donc le confort de navigation et la fluidité des objets animés. Amicalement

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom