C. Lalumière : « Les 9 et 10 mai devant l’Hôtel de Ville de Paris, ce sera la fête de l’Europe ! »

, par Fabien Cazenave

C. Lalumière : « Les 9 et 10 mai devant l'Hôtel de Ville de Paris, ce sera la fête de l'Europe ! »

Après le succès de l’édition 2007 du Village européen sur le parvis de l’Hôtel de Ville, la Ville de Paris et la Maison de l’Europe renouvellent leur coopération à l’occasion de la Journée de l’Europe. Le Taurillon vous propose à cette occasion une interview de Mme Lalumière, présidente de la Maison de l’Europe à Paris.

Taurillon : Chaque année, la Maison de l’Europe à Paris organise un grand évènement le 9 mai. Que va-t-il se passer cette année ?

Catherine Lalumière : Cette année, pour le 9 mai, la Maison de l’Europe de Paris, en collaboration avec la Ville de Paris, organise une grande manifestation sur le parvis de l’Hôtel de Ville, un village européen. Cette fête de l’Europe, qui durera deux jours (les 9 et 10 mai) s’adresse aux publics les plus variés, aux jeunes et aux moins jeunes, aux personnes qui connaissent l’Europe et à celles qui ne la connaissent guère, bref à tout le monde ! L’accent sera mis sur plusieurs thèmes :
- l’Europe du progrès, illustrée par les très belles réalisations et les projets d’EADS et de l’Agence spatiale européenne. Une fusée Ariane 5 sera exposée et Mme Claudie Haigneré parlera des astronautes européens et des vols habités.
- l’art de vivre en Europe, avec la présentation de produits alimentaires de grande qualité (des AOP, appellation d’origine protégée) de plusieurs pays européens.
- l’Europe solidaire dans le monde, montrant le rôle de l’UE en matière d’aide au développement. Il reste beaucoup à faire dans ce domaine malgré les efforts des Européens en faveur des pays les moins développés !
- la mobilité en Europe, une question importante pour les jeunes qui pourront s’informer et se documenter sur les programmes d’éducation et de jeunesse auprès du Rectorat de Paris et de la Commission européenne dans un espace animé par plusieurs associations étudiantes.

Taurillon : Pourquoi le 9 mai est-il la "fête de l’Europe" ?

Catherine Lalumière : La date du 9 mai a été choisie pour fêter l’Europe car Robert Schuman a prononcé sa célèbre Déclaration le 9 mai 1950. Ce discours historique est considéré comme le fondement de la CECA (Communauté européenne du charbon et de l’acier) puis du processus qui conduira au Traité de Rome instituant la CEE (Communauté économique européenne).

Taurillon : Pour donner plus de visibilité au 9 mai, faudrait-il le rendre férié par exemple à l’instar du 8 mai ?

Catherine Lalumière : La formule de deux jours fériés juxtaposés, les 8 et 9 mai, n’est peut être pas très réaliste. En revanche, il serait très significatif de concentrer à la date du 9 mai à la fois la commémoration de la fin de la Seconde guerre mondiale et celle du point de départ de la construction européenne. Historiquement les deux événements sont liés et le symbole serait fort.

Taurillon : La France va bientôt prendre la présidence du Conseil de l’Union européenne. Est-ce que cela sera un peu la "fête de l’Europe" en France durant 6 mois ?

Catherine Lalumière : J’aimerais beaucoup que la Présidence française de l’Union européenne soit une fête de l’Europe en France pendant six mois, vécue comme telle par tous les Français ! Mais ce sera difficile, le climat général est plutôt morose et un sentiment d’inquiétude concernant leur avenir domine chez les Français. L’Europe n’est pas leur préoccupation du moment car, faute d’une information et d’une sensibilisation suffisantes, ils ne font pas, ou très mal, le lien entre le destin national de leur pays et celui de l’UE. La présidence permettra-t-elle de progresser dans cette direction ?

Il faudrait que les dirigeants français portent un message politique offensif et des options fortes en faveur du développement économique, social et environnemental de l’Europe et de son rôle international dans le monde. Pour l’heure, il est trop tôt pour dire si nous allons dans cette direction. Comme on a pu le constater lors de sa récente prestation télévisée, le président Sarkozy ne s’est quasiment pas exprimé sur le sujet.

Village européen à Paris les 9 et 10 mai 2008

Après le succès de l’édition 2007 du Village européen sur le parvis de l’Hôtel de Ville, la Ville de Paris et la Maison de l’Europe renouvellent leur coopération à l’occasion de la Journée de l’Europe, avec la collaboration du Parlement européen et de la Commission européenne.

Ce rendez-vous des Européens au cœur de Paris permettra au grand public et aux jeunes de découvrir l’Europe et de…

… Vivre l’Europe en participant à des animations festives, ludiques, culturelles, scientifiques et à des débats sur : l’Europe du progrès, l’Europe solidaire dans le monde, la citoyenneté européenne, l’art de vivre en Europe.

… Rencontrer l’Europe en échangeant avec plusieurs personnalités européennes : le vice-président de la Commission européenne Jacques Barrot, le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes Jean-Pierre Jouyet, des députés européens, l’astronaute Claudie Haigneré, le directeur général de l’ESA Jean- Jaques Dordain, des dirigeants d’EADS, de Coordination Sud…

… Goûter l’Europe à travers des produits régionaux présentés par des pays européens.

… Imaginer l’Europe du futur autour de la maquette de la fusée Ariane, du projet Galileo et des missions nouvelles de l’Agence spatiale européenne.

… Voir l’Europe en regardant « De l’autre côté » de Fatih AKIN, un film symbolique du jeune cinéma européen. Cette projection en plein air, le soir du 9 mai, sera précédée d’un débat avec des acteurs culturels et politiques.

25 000 visiteurs sont attendus lors de cette manifestation inscrite dans une actualité européenne forte : la présidence française de l’Union européenne dès juillet 2008 puis les élections européennes de juin 2009.

Cet événement est organisé en partenariat avec : les présidences slovène et française de l’Union européenne, le Parlement européen, la Commission européenne, le Comité économique et social européen, le Rectorat de Paris, l’Agence spatiale européenne (ESA), EADS, des représentants de Chypre, du Danemark, d’Estonie, d’Italie, des Pays-Bas, de Slovénie, de Slovaquie, les associations AEGEE, Animafac, Café Babel, Confrontations Europe, Coordination Sud, Le Parlement européen des jeunes, Les Jeunes Européens - France, Les Petits Débrouillards, l’UCPA.

Pour plus de renseignements : le site de la Maison de l’Europe

Illustration : affiche officielle de l’évènement qui se déroulera les 9 et 10 mai devant l’Hôtel de Ville de Paris.

Vos commentaires

  • Le 2 mai 2008 à 11:28, par Philippe En réponse à : C. Lalumière : « Les 9 et 10 mai devant l’Hôtel de Ville de Paris, ce sera la fête de l’Europe ! »

    Le 9 mai est déjà fêté comme la fin de la Seconde Guerre Mondiale ... en Russie.

    Elle est commémorée par les Baltes comme le début de presque 50 ans d’occupation, je ne suis pas sûr que la conjonction serait bien vue à Vilnius, Riga et Tallinn entre la fête de l’Europe, la fin de la Seconde Guerre Mondiale et le début d’une terreur qui fut surement égale en sauvagerie ...

    A l’heure où chacun en appelle à la création d’un véritable esprit européen, on constate que chacun reste encore de son côté du continent ...

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom