Présidence du Conseil de l’Union européenne

Ce qu’attendent les Français de la présidence du Conseil de l’Union européenne

Grande enquête de Touteleurope.fr

, par Fabien Cazenave

Ce qu'attendent les Français de la présidence du Conseil de l'Union européenne

Touteleurope.fr a réalisé une grande enquête en ligne qui a recueilli plus de 4 000 réponses. Tout au long du mois de février 2008, il vous a été proposé d’exprimer vos attentes pour la présidence française du Conseil de l’Union européenne. Éric L’Helgouach, Responsable Veille et Opinion, nous présente les résultats.

Le Taurillon : Touteleurope.fr a réalisé une grande enquête en ligne qui a recueilli plus de 4 000 réponses. Pouvez-vous nous présenter le but de cette enquête et nous dire ce que révèle cette mobilisation des internautes ?

Éric L’Helgoualc’h : En lançant cette enquête, nous avons souhaité permettre aux Français d’exprimer leurs attentes sur l’Europe, à quelques mois du début de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE). Nous avons invité les internautes à déterminer les sujets qui, selon eux, mériteraient de figurer à l’agenda de la PFUE. Les participants se sont également prononcés sur un certain nombre de mesures concrètes pour atteindre les objectifs jugés prioritaires.

4300 personnes ont répondu à cette consultation. Ce bon niveau de participation – le plus élevé pour une consultation en ligne sur Touteleurope.fr depuis la création du site en mai 2006 – montre que les citoyens sont désireux de s’exprimer sur les questions européennes, particulièrement à la veille d’une Présidence française qui permettra de ramener l’Europe dans le débat national, même si la plupart des répondants estiment que cela ne sera pas suffisant pour « réconcilier » les Français avec l’Europe.

Ce chiffre s’explique aussi par la participation en nombre de membres d’associations comme ATTAC ou Sortir du nucléaire. Ces militants bien mobilisés sur le web ont profité de la consultation pour faire passer divers messages : contre le nucléaire, contre le mode de ratification du Traité de Lisbonne, pour une Europe sociale. C’est un peu la règle du genre des consultations sur Internet : elles attirent davantage les personnes intéressées par le sujet qu’elles ne permettent la représentativité de la population – pour cela, les sondages restent plus performants.

Le Taurillon : Qu’attendent les internautes de la Présidence française ?

L’environnement arrive largement en tête

Éric L’Helgoualc’h : L’environnement arrive largement en tête des sujets jugés prioritaires par les participants. Les attentes dans ce domaine sont vraiment très fortes, comme le montrent tous les sondages récents – je pense notamment au dernier Eurobaromètre sur les questions environnementales, qui montre que cette préoccupation est partagée par tous les Européens, ou encore au sondage réalisé par l’IFOP pour Touteleurope.fr pour le lancement de notre consultation. La Présidence française aura certainement à cœur de faire avancer les dossiers européens dans ce domaine, comme le paquet « énergie climat » qui fait actuellement l’objet de négociations entre les États membres.

La deuxième préoccupation exprimée par les internautes concerne les questions sociales. Même si ces questions sont surtout du ressort de chaque État, il y a chez les internautes une réelle attente d’Europe dans ce domaine, comme le prouvent leurs nombreux commentaires relatifs aux services publics, aux délocalisations, à l’harmonisation des régimes sociaux et fiscaux.

Les autres priorités déclarées de la France, immigration et défense, suscitent peu d’attentes chez les participants. Mais si l’on compare les résultats obtenus avec ceux du sondage IFOP-Touteleurope.fr réalisé en janvier 2008, on constate que la question de l’immigration est beaucoup plus importante pour l’ensemble des Français qu’elle ne l’est pour les participants à notre consultation.

Le Taurillon : Quelles sont les grandes lignes d’intérêt qui se dégagent ?

Éric L’Helgoualc’h : Comme dans la plupart des consultations sur l’Europe, on retrouve deux profils assez distincts :
- les personnes qui souhaitent une Europe interventionniste en matière économique et sociale (une « Europe sociale », si l’on veut),
- et une autre tendance plus régulatrice, davantage préoccupée par la place de l’Europe dans le monde et la coopération entre les Européens.

Mais ces deux tendances se retrouvent autour de propositions consensuelles, qui touchent à la nature du « modèle européen » : pratiquement tous les participants souhaitent une Europe exemplaire sur le plan environnemental, soucieuse des services publics et des droits de l’homme. Pour Dominique Reynié, à qui nous avons demandé de commenter les résultats de notre consultation], cette vision du « modèle européen » tend aujourd’hui à se répandre dans d’autres pays d’Europe.

On peut aussi noter que les mesures qualifiées de « libérales » (concurrence, libéralisation, flexibilité…) sont celles qui ont recueilli le moins de suffrages. C’est sûrement significatif d’un certain état d’esprit, même si Dominique Reynié, à qui nous avons posé la question, relativise l’antilibéralisme supposé des Français.

Le Taurillon : Au final, peut-on dire que l’Europe intéresse les citoyens et qu’ils ont envie de se l’approprier ?

Éric L’Helgoualc’h : C’est une question difficile, à laquelle les résultats de notre enquête ne permettent pas vraiment de répondre, étant donné que cette consultation a surtout mobilisé des personnes déjà intéressées par l’Europe.

Éric L'HelgouachJe crois que les Français ont désormais pris conscience de la dimension européenne d’un certain nombre de problèmes environnementaux et socio-économiques. Par conséquent, ils attendent de l’Union européenne qu’elle réponde à leurs préoccupations dans ces domaines. A mon avis, ils perçoivent surtout l’Europe sur un mode utilitariste (« l’Europe des résultats ») davantage qu’ils ne s’en réclament d’un point de vue politique (« l’Europe des citoyens »). Mais le passage d’un état d’esprit à l’autre se fera peut-être un jour.

Illustration :
- logo de Touteleurope.fr
- photographie d’Éric L’Helgoualc’h.

Mots-clés

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom