Comment ça l’Eurozone va mal ?!

le Taurillon révolté contre les mensonges des politiques

, par Jonathan Leveugle

Comment ça l'Eurozone va mal ?!

L’euro est une monnaie trop forte face au dollar. Nos entreprises ont du mal à exporter. L’Eurozone se porte plus mal que le reste du monde. Telles sont les affirmations que nous serinent à longueur de temps politiques et médias. Qu’en est il ?

Tout économiste vous dira d’abord qu’il faut attendre au moins deux ans pour avoir des chiffres macroéconomiques fiables. Il ne s’agit avant que de vagues estimations. Les tableaux de l’économie française de l’année 2010, publiés par l’Insee, font d’ailleurs état des chiffres de 2008. Que nous apprennent-ils en pleine crise financière ?

L’euro n’a pas pénalisé l’UE pendant la crise !

Dans cette zone économique qui va si mal, la croissance du PIB en 2008 a été de 0,5%. Pas de quoi se réjouir, certes, mais elle fut de 0,4% aux Etats-Unis et de -0,7% au Japon. La crise a touché toutes les économies développées et n’a pas particulièrement frappé les pays de l’Union économique et monétaire.

Autre chiffre : en pleine crise économique, la production industrielle baisse de 1,7% dans la zone euro contre 3,2 aux Etats-Unis et 3,4 au Japon. Nous serions handicapés par notre monnaie trop forte qui pénalise nos industries et favorise les délocalisations. Force est de constater que si notre industrie peut subir de lourdes difficultés, l’euro n’en est pas la cause : la crise a touché plus fortement la zone dollar et le Japon.

Et la France ? La faute à l’euro ?

Regardons maintenant le cas particulier de la France. Cette dernière a exporté en 2008 pour une valeur de 406,1 milliards d’euros dont 197,4 milliards vers la zone euro, soit 48,6% de ses exportations, contre seulement 23,9 milliards d’euros avec les Etats-Unis, soit 5.9%. Avec quels partenaires commerciaux la France a-t-elle un déficit commercial ? Est-ce la faute de l’euro trop fort ?

Nous avons un déficit de 22.6 milliards d’euros avec la Chine. La raison principale est notre dépendance, comme de l’ensemble des pays occidentaux, aux produits manufacturés à faible coût. L’euro n’est pas responsable puisque le dollar se trouve dans la même situation. En 2010, le déficit commercial des Etats-Unis avec la Chine est estimé à 275 milliards de dollars. Et justement, un euro fort permet de faire baisser la facture.

Proportionnellement, Washington paye une note plus salée pour des produits dont nous sommes tous dépendants. Une monnaie forte nous permet de payer moins cher nos importations.

Les deuxième et troisième déficits commerciaux sont avec l’Allemagne (-18.9 milliards d’euro) et la Belgique (-9.7 milliards d’euro). On peut difficilement accuser l’euro trop fort pour des pays partageant la même monnaie. Les risques de change sont absents.

Les quatrième et cinquième sont la Norvège (-6.7 milliards d’euro) et la Russie (-6.7 milliards d’euro). Encore une fois l’euro fort n’y est pour rien, puisque le déficit commercial s’explique par notre dépendance énergétique (pétrole et gaz) envers ces deux pays. De même, la facture énergétique serait plus importante pour la France si elle avait une monnaie plus faible. Dépendante du pétrole norvégien et du gaz russe, l’appréciation de l’euro permet de réduire les coûts à l’importation.

Ainsi, quand on regarde plus en détails les causes d’un déficit de la balance commerciale française, l’euro n’en fait pas partie. En accusant l’euro on cache les véritables causes du malaise de l’économie française. L’euro fort permet d’atténuer les couts d’une facture énergétique conséquente. Plus qu’un mal il peut se révéler bénéfique à certains égards.

Il ne s’agit pas de nous réjouir de ces chiffres mais bien de constater que la zone euro et la France ne pâtissent pas de leur monnaie.

D’ailleurs quel plus bel exemple que l’adoption de l’euro par l’Estonie au premier janvier 2011 Si l’euro est la cause de tous les maux économiques, pourquoi de nouveaux pays veulent ils l’adopter ?

STOP AUX MENSONGES !

Photo : euro man

Crédits : rockcohen, certains droits réservés

Mots-clés

Commenter cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom