Dictature en Biélorussie : mobilisation générale des Jeunes Européens

, par Les Jeunes Européens - France

Dictature en Biélorussie : mobilisation générale des Jeunes Européens

Pour la cinquième année consécutive, des jeunes de toute l’Europe se mobiliseront le soir du 18 mars, pour marquer leur soutien au peuple biélorusse et à ses dissidents, victimes de la dernière dictature d’Europe.

A l’instigation des Jeunes Européens Fédéralistes (JEF-Europe), association regroupant 25 000 jeunes de tous les pays européens, les militants descendront dans les rues de leur ville, bâillonneront les statues emblématiques en signe de soutien au peuple biélorusse, et mettront en commun en temps réel les photos prises de ces actions sur leur site : www.jef.eu. Cette action, symbolisée par le slogan : « Europe - it’s time for freedom ! Stop Lukashenko ! », sera comme chaque année réalisée le 18 mars, date anniversaire de la réélection plus que contestable en 2006 du président Alexandre Loukashenko.

En France, cette manifestation sera organisée par les Jeunes Européens, section française de la JEF-Europe et section jeune du Mouvement Européen, comptant plus d’un millier de militants répartis dans une vingtaine de sections locales à travers tout le pays.

Avec des actions menées dans plus de 120 villes à travers le monde en 2009, cette action continue de gagner en visibilité. Comme chaque année, elle sera relayée au sein des médias d’opposition biélorusses et constitue un rendez-vous attendu par ses dissidents, qui peuvent y voir le signe que les peuples européens ne les oublient pas. Elle est l’occasion de rappeler l’attachement de l’Europe au respect des valeurs fondamentales de la démocratie et des droits de l’Homme.

Un soutien aux dissidents en Biélorussie

Ce soutien est d’autant plus d’actualité que le président biélorusse, Alexandre Loukashenko, a signé le 1er février un décret qui établit un contrôle étendu du contenu d’Internet et des possibilités d’accès au réseau, qui entrera en vigueur au 1er juillet 2010. Le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a par ailleurs déclaré le 12 février qu’une rupture des relations entre l’UE et la Biélorussie n’était pas à exclure.

Si vous souhaitez participer/assister à cette opération, nos sections locales, et notamment parisiennes, sont à votre disposition pour vous faire vivre l’événement avec eux.

Illustration : Visuel de l’action « Stop Lukashenko » 2009 à Reykjavik.

Vos commentaires

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom