21 septembre, journée mondiale de la paix :

Donnons à l’Europe les moyens d’agir !

Actions trans-européennes des Jeunes Européens Fédéralistes en faveur d’une politique étrangère unique.

, par Les Jeunes Européens - France

Donnons à l'Europe les moyens d'agir !

À l’occasion de la journée mondiale de la paix, le 21 septembre 2006, les Jeunes Européens descendent dans les rues de toute l’Europe, de Skopje à Edimbourg.

En France, les mains liées pour symboliser l’incapacité européenne à agir sur la scène internationale, des militants aux couleurs de l’Europe manifesteront à Paris (devant le Ministère des Affaires étrangères à 10h00) comme à Strasbourg, au même moment, sur l’ensemble du continent.

Des banderoles portant le message « L’Europe pour la paix dans le monde – Donnons-lui une politique étrangère unique ! » porteront la voix de ceux qui veulent que l’UE agisse pour la paix, la justice et le droit international sur la scène mondiale.

Pour Pauline Gessant, présidente des Jeunes Européens – France, « l’intégration européenne est le projet de paix le plus réussi de l’histoire de l’humanité. Mais aujourd’hui, les dirigeants européens sont incapables de jouer un rôle plus actif pour la paix dans le monde. Il est temps de délier les mains de l’UE et de lui permettre d’être un acteur fort pour la paix et la justice mondiale. Pour cela, il faut une Politique étrangère européenne unique. »

Peace day action / Paris

Toutes les études montrent que les jeunes Européens se soucient de ce qui se passe dans le monde, et attendent de l’Europe qu’elle agisse.

De la France à la Moldavie, en passant par les Balkans, où de nombreux jeunes sont tombés, victimes de l’incapacité de l’Europe à agir, cette Journée mondiale de la paix doit être l’occasion d’agir pour que l’Europe devienne une voix puissante sur la scène internationale.

La Constitution européenne aurait permis à l’Europe de parler d’une seule voix grâce au Ministre européen des affaires étrangères.

« Il faut absolument, estime Pauline Gessant, que l’Europe se dote d’une Constitution qui permette à l’Europe de prendre ses responsabilités, des responsabilités que les dirigeants européens ne semblent pas prêts à assumer.

C’est donc aux citoyens qu’il devra revenir de décider si l’Europe mérite d’avoir du poids sur la scène mondiale, en adoptant une Constitution européenne par un référendum pan-européen en 2009. »

« Avec cette action pan-européenne, conclut-elle, nous montrons qu’une action conjointe renforce notre message. Et cela vaut aussi pour la politique étrangère européenne ! Il faut que les dirigeants européens mettent de côté leurs égoïsmes nationaux et leur manque de vision : il faut qu’ils permettent à l’Europe d’agir pour la paix dans le monde en lui donnant une politique étrangère unique. »

Les Jeunes Européens – France (JE-F) sont une association loi 1901 qui rassemble les jeunes désireux d’agir en faveur de la construction européenne. Ils militent en particulier pour la construction d’une Europe politique et fédérale.

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 23 septembre 2006 à 23:39, par Emmanuel Vallens En réponse à : article paru dans les Dernières Nouvelles d’Alsace

    Pour info (http://www.dna.fr) :

    Strasbourg Journée mondiale de la Paix : banderole au restaurant universitaire

    Les jeunes fédéralistes européens ont voulu marquer de leur empreinte la Journée mondiale de la Paix, célébrée chaque année le 21 septembre. Hier, menés par Emmanuel Vallens, membre du bureau national de ce mouvement (présidé par le PS Pierre Moscovici, qui a remplacé l’UDF Anne-Marie Idrac), trois étudiants ont accroché une banderole devant le restaurant universitaire de l’Esplanade, boulevard de la Victoire.

    Pour ces jeunes europhiles convaincus, la lutte pour la paix ne peut passer par de simples imprécations : « Il faut donner à l’Europe une armée commune qui dépendrait d’un gouvernement européen ».

    Alors, pour signifier l’« impuissance » actuelle de l’Union Européenne, Yulia, une jeune militante étudiante d’origine biélorusse, s’est lié les mains au drapeau européen. Sous l’oeil interloqué du public du resto U.

    Dernières Nouvelles d’Alsace, Édition du Ven 22 sept. 2006

  • Le 28 septembre 2006 à 12:21, par Rédaction du Taurillon En réponse à : Dépêche de l’Agence Europe (22/09)

    Le 21 septembre, « Journée de la Paix », les Jeunes Fédéralistes Européens (JEF) ont organisé une action paneuropéenne pour la paix, notamment en France, dans la République tchèque, en Lituanie, en Slovénie, en Serbie, dans l’ancienne République yougoslave de Macédoine, en Roumanie et en Suisse.

    Les mains liées, « et symboliquement empêchés d’agir », les jeunes ont brandi des symboles européens devant des ministères des Affaires étrangères et d’autres lieux publics de toute l’Europe, plaidant « Que l’Europe agisse pour la paix : Une seule politique étrangère européenne maintenant ! » , indique un Communiqué de presse.

    « L’intégration européenne est le projet de paix le plus réussi de l’histoire du monde, mais en même temps les leaders européens ne parviennent pas à jouer un rôle plus actif pour la paix dans le monde. (…) Toutes les enquêtes montrent que la jeunesse européenne s’intéresse à ce qui arrive dans le monde et veut que l’Europe soit capable d’agir », affirme Jan Seifert, président des JEF, qui réclame donc une Constitution européenne et un ministre européen des Affaires étrangères.

    COPYRIGHT AGENCE EUROPE(c)

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom