Editorial : semaine Autriche

Le Taurillon publiera entre le 24 et le 30 novembre une série d’articles sur la république alpine

, par Guillaume Amigues

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [français]

Editorial : semaine Autriche

Au sortir d’un automne mouvementé, le Taurillon revient sur ce pays souvent méconnu, mais qui a un rôle crucial de pivot à jouer de part sa situation géographique et historique.

L’explosion de la grande coalition précipitée par la question européenne, la percée de l’extrême droite aux élections du 28 septembre et la mort du « héros populiste » Jörg Haider ont attiré l’attention européenne sur la république alpine au cours des derniers mois. L’Autriche est depuis deux mois à la recherche de son prochain gouvernement, et l’avenir politique du pays reste largement incertain.

Un euroscepticisme prononcé et inquiétant

Alors que l’Autriche retombe actuellement dans un relatif anonymat, le Taurillon choisit de se pencher sur ce pays où un certain divorce semble se dessiner avec l’Union européenne : opposition prononcée aux élargissements, scepticisme quant à l’avenir de l’Union, utilisation populiste de l’Europe comme bouc-émissaire...

Il est important de souligner que ces problèmes ne sont pas propres à l’Autriche, et qu’on les retrouve à des degrés divers dans la plupart des États membres. Cependant, il semble que ces travers y soient particulièrement développés, et que la tendance actuelle ne permette pas de prévoir leur atténuation.

Un rôle important à jouer au cœur de l’Europe

Ceci est d’autant plus inquiétant que l’Autriche, dont l’importance est généralement sous-estimée, a un rôle central à jouer dans l’Union Européenne en raison de ses spécificités économiques, géographiques et historiques.

Ancien cœur d’un vaste empire multinational d’où a émergé un rêve européen précoce (Pan Europa), l’Autriche n’a-t-elle pas des enseignements à livrer pour l’Union européenne ? Ne peut elle pas également jouer un rôle de trait d’union entre la vieille Europe et les récents entrants, elle qui s’est prudemment tenue entre les deux blocs au cours de la guerre froide ? Plus dramatiquement, les tendances populistes d’un pays impliqué dans le déclenchement des deux derniers conflits mondiaux ne devrait-elle pas retenir davantage notre attention ?

Comprendre la relation complexe Autriche/UE

Le Taurillon et sa version allemande le Taurin Magazin vont proposer une analyse de la relation complexe entre l’Autriche et l’Union européenne. Les différents articles publiés vont tenter de saisir les origines de la situation actuelle, en analysant le passé autrichien sous trois dimensions : l’empire multinational, le berceau d’idées européennes et la neutralité. Concernant la situation actuelle, les thèmes principaux comme l’immigration seront abordées et une large place sera faite à l’étude des facteurs d’influence de l’opinion autrichienne vis-à-vis de l’Union : politique, presse. Les éclairages apportés permettront, espérons-le, de mieux comprendre ce partenaire important situé au cœur de l’Union européenne.

Illustration : drapeau de l’Autriche. Source : Wikipedia.

Mots-clés

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom