Média

Euradionantes : « montrer que l’Europe peut se vivre au quotidien »

et que ses citoyens ont beaucoup à partager à travers elle !

, par Fabien Cazenave

Euradionantes : « montrer que l'Europe peut se vivre au quotidien »

Créée après le référendum de 2005, Eur@dionantes est une radio composée d’étudiants nantais de multiples origines. Leur but : parler d’Europe différemment. Le Taurillon donne à la parole à Thomas Garric, chargé de communication et webmaster de cette radio qui a reçu le prix de l’initiative européenne de l’année 2007.

Le Taurillon : Pourriez-vous nous présentez votre radio « Euradionantes » ?

Thomas Garric : Le projet d’Eur@dioNantes entend contribuer à l’édification d’une conscience citoyenne européenne faite de cultures, d’initiatives et de sensibilités diverses venant des quatre coins de l’Europe. Pour cela, Eur@dioNantes souhaite développer une plateforme d’informations européennes diffusées sur le web et sur les ondes d’une radio locale hertzienne.

Eur@dioNantes souhaite montrer que l’Europe peut se vivre au quotidien, et que ses citoyens ont beaucoup à partager à travers elle.

Nos objectifs :
- mettre en avant l’information européenne
- proposer de l’information locale avec une sensibilité européenne
- donner une plus grande visibilité à toutes les initiatives innovantes en Europe.
- valoriser la création artistique émergente européenne

La singularité d’Eur@dioNantes, c’est une information pensée avec un perpétuel mouvement entre l’échelon local et l’échelon européen.

Le projet d’Eur@dioNantes a un fonctionnement déclinable, qui pourrait être mis en place dans d’autres villes européennes. Ainsi, à terme, nous pourrions envisager de développer un réseau de ce type de médias européens.

Le Taurillon : Pourquoi avoir créé un tel média ?

Thomas Garric : Le référendum sur la Constitution européenne avait placé l’Europe au coeur des débats. Au fil du déroulement de la campagne, a germé dans l’esprit de Laurence Aubron, journaliste radio qui travaillait déjà avec de nombreux étudiants étrangers au sein d’une radio associative nantaise, l’idée que l’information autour de la question européenne méritait d’être traitée différemment.

Le Taurillon : Qui sont vos journalistes et comment peut-on participer à cette aventure ?

Thomas Garric : L’équipe d’Eur@dioNantes est composée de jeunes journalistes européens venus à Nantes en formation. Cette jeune rédaction est encadrée par des journalistes français. Pour une durée de plusieurs mois, ces apprentis journalistes doivent inventer, à Nantes, une nouvelle information européenne. Leur mission : appréhender les réalités locales et les confronter à des données plus larges pour ouvrir les perspectives, et en explorer les composantes culturelles, économiques, sociales, politiques… Les jeunes étudiants en journalisme bénéficient ainsi d’une formation unique, et ils démarrent leur professionnalisation dans un environnement européen dynamique et concret.

Pour participer à ce projet il faut être étudiant en journalisme, maitriser la langue française et surtout être intéressé par diverses questions européennes. Le dossier est téléchargeable sur le site internet d’euradionantes : www.euradionantes.eu.

Illustration : logo d’Eur@dionantes.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom