Fédéralisme

Joan Marc Simon : « Le fédéralisme a plus de sens au XXIe siècle qu’au XXe siècle »

Le XXIIe congrès européen de l’UEF a lieu Paris du 10 au 12 octobre 2008

, par Fabien Cazenave, Traduit par Marion Gerace

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Joan Marc Simon : « Le fédéralisme a plus de sens au XXIe siècle qu'au XXe siècle »

Le XXIIe congrès européen de l’Union des Fédéralistes Européens (UEF) a lieu Paris du 10 au 12 octobre 2008. Joan Marc Simon, secrétaire général, a accordé un entretien au Taurillon pour nous dire en quoi « le fédéralisme a plus de sens au XXIe siècle qu’au XXe siècle ».

Le Taurillon : Le XXIIe congrès européen de l’UEF a lieu Paris du 10 au 12 octobre 2008. Pourriez-vous nous présenter ce qu’est l’UEF ?

Joan Marc Simon : L’UEF est une organisation qui, depuis 1946, a joué et continue de jouer un rôle majeur dans la construction politique de l’Union européenne. Le but final est de créer une Europe fédérale. Aujourd’hui, comme dans le passé, l’UEF est convaincue que la démocratie et les règles de droit devraient s’appliquer à tous les niveaux, et que les décisions supranationales soient conçues de manière responsables et transparentes.

Pour cette raison l’UEF international, avec l’aide de ses 20 sections nationales, fait campagne pour une Europe Fédérale.

Joan Marc SimonLe Taurillon : Qu’est ce que cela veut dire d’être Fédéraliste au XXIème siècle ?

Le fédéralisme a même plus de sens au XXIe siècle qu’au XXe siècle. Dans ces temps de la mondialisation où tout est mondialisé excepté la démocratie, il est vital que les institutions supranationales élues de façon responsable et démocratique soient crées pour remplacer l’anarchie qui règne actuellement dans les relations internationales.

Depuis la seconde guerre mondiale, l’UE a avancé sur le chemin de la création d’un état fédéral. Nous avons désormais un marché commun, une monnaie unique, un Parlement européen élu... mais nous manquons encore :
- d’une politique étrangère et d’une sécurité commune,
- d’un gouvernement européen qui serait apte à mettre en place un programme politique,
- d’une gouvernance fiscale et économique qui serait capable de diriger et d’équilibrer la politique monétaire européenne...

Devenir fédéraliste au 21ème siècle signifie se battre pour améliorer la politique européenne afin d’être capable de donner plus d’espoirs et répondre aux besoins des citoyens.

Le fédéralisme européen est le complément parfait des institutions locales, régionales et nationales. C’est en déléguant les compétences au niveau approprié que les citoyens ne perdront pas de pouvoirs, ils en gagneront. Garder ces compétences à un niveau où les institutions ne peuvent rien faire ne peut qu’endommager la crédibilité de ces mêmes institutions et par conséquent du système tout entier.

Être fédéraliste ne veut pas dire qu’on s’arrête aux frontières de l’UE. Le fédéralisme européen est le premier pas vers un fédéralisme mondial et des relations justes et équitables dans un monde en paix.

L’appartenance de l’UEF au Mouvement Fédéraliste Mondial est le résultat de cet idéal global, la démocracie à tous les niveaux et pour tout le monde est la raison d’être des fédéralistes au XXIe siècle.

Le Taurillon : Le Taurillon et les Jeunes Européens - France soutiennent la campagne « Who is your candidate.eu ? ». « Pourriez-vous nous présenter cette campagne et nous dire quel est son but ?

La campagne « Qui est votre candidat ? » est une grande campagne européenne dans le but d’apporter de la démocratie dans l’élection du président de la Commission européenne. De nos jours, le président de la Commission européenne est élu, derrière des portes fermées, par le Conseil européen. L’UEF, ainsi que ses partenaires dans l’organisation de la campagne, demandent aux partis politiques européens d’annoncer leurs candidats à la présidence de la Commission européenne et lier son élection aux résultats des élections du Parlement européen en juin 2009.

Le taux d’abstention lors des dernières élections du Parlement européen démontre que les citoyens d’Europe ne voient pas pourquoi ils devraient voter aux élections EP car leurs votes n’ont aucun impact sur la direction politique de l’Union. Il est important que le parti qui gagnera les élections du Parlement Européen ait la chance d’instaurer un programme politique avec un pouvoir exécutif qui l’appliquerait.

Cela ne peut être fait qu’avec une Commission européenne qui ait un profil politique un représentant élus par les citoyens,. C’est pour cette raison que nous demandons aux partis européen de répondre à la question « Qui est votre candidat ? ».

Illustration :
- logo de l’UEF
- logo de la campagne Who is your candidate.eu

Mots-clés

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom