L’Union européenne s’apprête à abandonner 18 millions de ses ressortissants !

Communiqué de presse du Mouvement Européen-France

, par Mouvement Européen - France

L'Union européenne s'apprête à abandonner 18 millions de ses ressortissants !
« empty plate », curtfleenor, certains droits réservés

Le Mouvement Européen-France appelle le gouvernement français à continuer ses efforts pour trouver une solution pérenne tant à la crise financière et budgétaire dans laquelle l’Europe se débat que pour obtenir le maintien du « Programme Européen d’Aide aux plus démunis ».

L’Union européenne comprend 80 millions de pauvres (16% de sa population).

L’incapacité des 27 ministres de l’agriculture à trouver un compromis pour la poursuite du "Programme Européen d’Aide aux plus démunis » (PEAD) est affligeante.

Elle l’est d’autant plus qu’elle succède à l’absence de décision sur le plan d’aide à la Grèce examinée les 16 et 17 septembre dernier à Wroclaw lors de la réunion des ministres de l’économie et des finances des Etats membres.

Les gouvernements européens semblent paralysés par l’ampleur de la crise économique, financière et sociale que traverse à l’heure actuelle l’Union européenne.

Des bruits circulent sur l’éventualité d’élections anticipées en Grèce ou sur l’organisation d’un référendum demandant aux Grecs s’ils veulent sortir ou non de l’euro ! I Si ces bruits se vérifient, il s’agit d’une véritable démission de la classe politique grecque de ses responsabilités non seulement vis-à-vis de ses citoyens mais aussi des 17 Etats membres de la zone euro qui l’assistent.

La montée des populistes et des mouvements extrêmes en Europe ne peut être que confortée par cette « Europe-pyromane » qui entretient elle-même les tendances eurosceptiques !

Pour participer au combat contre ces forces destructrices qui se répandent en Europe, Le Mouvement Européen-France organise son université d’automne les 22 et 23 octobre à Dijon précisément sur le thème de "la solidarité : un moteur pour l’Union européenne ?". Il est grand temps que les Européens se mobilisent et se battent pour consolider l’aventure qui nous lie tous et qui a su apporter prospérité et développement en Europe.

Le Mouvement Européen-France appelle le gouvernement français à continuer ses efforts pour trouver une solution pérenne tant à la crise financière et budgétaire dans laquelle l’Europe se débat que pour obtenir le maintien du « Programme Européen d’Aide aux plus démunis ».

Le Mouvement Européen-France interpellera tous les candidats à l’élection présidentielle de 2012 sur la place de la France en Europe et sur leurs propositions pour conforter l’intégration européenne.

Vos commentaires

  • Le 26 septembre 2011 à 09:15, par Valéry-Xavier Lentz En réponse à : L’Union européenne s’apprête à abandonner 18 millions de ses ressortissants !

    Du point de vue de la subsidiarité, pourriez-vous préciser s’il vous plaît en quoi ce type d’action devrait relever des compétences européennes ? N’est-ce pas plutôt des programmes mieux réalisés à l’échelle des États-membres voire des régions ou des communes ?

  • Le 26 septembre 2011 à 09:45, par Aymeric L. En réponse à : L’Union européenne s’apprête à abandonner 18 millions de ses ressortissants !

    @VXL : On pourrait tenir exactement le même discours sur l’agriculture et l’énergie (« qu’il faut relocaliser »), l’environnement (la pollution a avant tout des impacts locaux), les fonds structurels, le programme URBAN, le programme européen d’ajustement à la mondialisation, la police...

    La subsidiarité n’a pas de mode d’emploi. La subsidiarité est ce que nous en faisons. Si l’Europe ne veut pas soutenir l’aide alimentaire, qu’elle assume sa décision sans se cacher derrière un principe bien abstrait.

  • Le 26 septembre 2011 à 14:21, par Valéry-Xavier Lentz En réponse à : L’Union européenne s’apprête à abandonner 18 millions de ses ressortissants !

    C’est précisément parce qu’il n’existe pas de mode d’emploi de la subsidiarité que chaque politique mérite un examen au cas par cas, et un réexamen de temps à autre.

    Je n’ai pas de réponse particulière sur cette politique là, je me pose simplement la question. En effet j’ai du mal à identifier la valeur ajoutée d’une intervention à l’échelle du continent sur cet aspect précis sauf à la considérer comme une simple redistribution financière.

  • Le 26 septembre 2011 à 15:35, par Aymeric L. En réponse à : L’Union européenne s’apprête à abandonner 18 millions de ses ressortissants !

    Certes, mais pourquoi se poser ce type de question uniquement lorsqu’il s’agit de dépenses sociales liées à des besoins vitaux ?

    D’accord pour l’approche cas par cas, mais appliquons-la alors à toutes les politiques.

    Car ce fonds n’est pas le seul qui fasse doublon. Les fonds structurels (notamment dans les pays développés comme la France) sont encore plus emblématiques de cette approche mille-feuille. Combien de programmes pour quels montants ? Combien d’intermédiaires ? Combien de projets véritablement européens ? Combien de dépenses administratives par projet ?

    Je préfère financer de l’aide alimentaire gérée de manière centralisée plutôt que des colloques sur la gouvernance multiniveau !

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom