La Biélorussie veut croire en l’UE

Témoignage de Feliks Krasouski, 26 ans Biélorusse

La Biélorussie veut croire en l'UE

L’Union européenne est un acteur important sur la scène mondiale, c’est une communauté forte et efficiente, et je suis content que le Bélarus ait un tel voisin. En outre, je suis ravi que l’UE ait commencé à s’ouvrir plus au Bélarus, et des signes positifs de compréhension réciproque et de coopération efficace.

De mon point de vue, l’UE est un système bien organisé et effectif de pays préoccupés par les droits humains, la sécurité et le bien-être. Rien n’est parfait dans le monde, et l’UE non plus : il y a des problèmes économiques et des questions sociales dans l’UE comme dans tout autre pays.

Cependant, ce qui me détermine à croire en l’UE est la certitude, pour chaque Etat membre, de toujours pouvoir s’appuyer sur le soutien et l’aide des autres Etats membres européens.

Et mon rêve est qu’un jour nous nous comprendrons et nous nous accepterons les uns les autres tels que que nous le sommes ! Et nous apprendrons chacun des autres sans mode d’emploi ni contraintes.

Mots-clés

Vos commentaires

  • Le 24 décembre 2010 à 20:21, par BLYSKO En réponse à : La Biélorussie veut croire en l’UE

    Bonjour, je me demande en tant que Français, quelle est la part de la population bielorusse qui partage ces sentiments pro européens,la question est difficile et la réponse encore plus. J’ai l’impression qu’une majorité de bielorusse est méfiante voire hostile a U.E , pour des raisons historiques ,le pays a toujours fait partie de URSS, comme l’ukraine qui est le berceau del’orthodoxie, en fait ce n’est pas le problèmre que l’ UE s’est ouverte à la Bielorussie, ce serait plutot que c’est la Bielorussie qui ne veut pas de l’ UE, je m’explique : pour revenir au résultats des elections présidentielles , Lukaszenko réelu avec plus de 77 % des voix celà semble irréaliste, même avec la manipulation du pouvoir, la partialité de la TV d’état , il semble impossible que les candidats et adversaires de Lukaszenko aient reçu si peu de suffrages. Maintenant ils sont en prison pour 8 d’entre eux. Il y a forcément eu manipulation , ne serais-ce qu’avec le vote des étudiants qui a lieu 48 heures avant le scrutin ,en cas de refus la sanction peut etre le renvoi de l’université ,il ya peut etre ici eu une manipulation des urnes , mais celà ne veux pas dire que Aleksander lukaszenko n’a pas un réel soutien dans la population les ouvriers , les paysans, qui est rassurée par le niveau de vie , le prix du gaz russe , du travail pour tous etc.... Lukaszenko n’est pas pret de partir, car la Russie est derriere tout ça .

  • Le 29 décembre 2010 à 14:13, par Horia-Victor Lefter En réponse à : La Biélorussie veut croire en l’UE

    Bonjour,

    qu’on soit francais, roumain ou plus globalement europeen, la question que vous posez n’est pas si difficile...mais l’une que pour une partie parmi nous on se pose d’autant plus depuis les elargissements qui se sont acceleres les dernieres decennies. Par contre, s’il y a une difficulte c’est dans la maniere dont la question peut etre formulee...mais la je crois que vous avez, volontairement ou pas, ecarte le probleme. Je m’explique. Cette question de la volonte de rapprochement vers l’UE peut a la fois concerner la volonte de la population, ce qui, d’autre part, se distingue de la volonte du President Loukashenka, qui a l’impression/ veut donner l’impression mettre en oeuvre la volonte de ses sujets, fait de plus en plus faux, a mon avis.

    Ensuite, la reponse a cette question est, et la je vous donne raison, difficile d’une part, de par la complexite du probleme social et, d’autre part, de par la difficulte d’effectuer des recherches sur le terrain, encore plus maintenant avec cette vague renforcee de repressions apres les elections.

    Comme pour les elections, il y a majoritairement deux categories de populations : celle a base rurale ou ouvriere et celle composees majoritairement d’intellectuels et jeunes. Pour la premiere, celle-ci est pro-russe mais parce qu’elle vit de la memoire du passe sovietique quand le Belarus a ete l’une des plus prospere des Republiques sovietiques. Aujourd’hui, peut-etre l’une des raisons qui restent encore debout est celle du petrole et gaz, car les salaires/retraites elevees, la il faudrait se referer a l’ouvrage de R Hervouet ;-). Interessant est-il que parmi les protestaires, il y avait aussi des personnes agees qui voulaient ainsi denoncer le deroulement non democratique des elections. Pour la seconde, ce qu’elle demande tout simplement c’est la liberte de choix, et a ce que le pouvoir arrete avec ces cours de doctrine et ideologie. Le rapprochement de l’UE, question completement distincte de l’integration, est synonyme du respect des droits humains et d’une education independante de tout controle de la part de l’Etat. Un aspect interessant, que j’avais releve lors d’une petite etude effectuee printemps dernier, montre que pour certains l’UE s’apparente a l’URSS, par l’accaparation des pays de l’Europe orientale par les occidentaux. l’UE ne rend pas non plus les choses simples par le retard dans la liberalisation des visas, avec des gouvernements comme celui francais qui se reveille bien souvent de refuser des demandes de visa pour simplement aucune raison...comment devraient-ils ces gens penser de l’UE ?

    En ce qui concerne les elections, le resultat obtenu par Loukashenka, de 79,67% (http://www.belarus.by/en/press-center/belarus-elections-news/lukashenko-wins-belarus-president-election-final-vote-count-says_i_0000001940.html), n’est qu’un semblant de processus electoral ou le vote par anticipation, comme d’ailleurs vous le dites, et je vous en remercie, est le symbole de la non democratie et de la possibilite parfaite pour falsifier les votes. La loi prevoit ce mecanisme des cinq jours avant le jour des elections (art 53 code electorale, si je me rappelle bien). Ce que je trouve deplorable ici, c’est la position de l’Europe qui aurait donne de l’argent si seulement Loukachenka avait admis quelques gestes democratiques...ce qui a ete le cas...jusqu’aux violences qui ont suivies les elections...Celles-ci ont ete l’effet des accords conclus entre la Russie et le Belarus et ce qui a permis a ce dernier de se laver de toute promesses faites a l’Occident...car peut-on comparer trois milliards une fois avec deux a quatre milliards chaque annee...je crois pas ;-) voyons maintenant le scandal des detenus russes dans les prisons belarussiennes.

    Si les autres candidats ont obtenu aussi peu de suffrages, c’est l’effet d’une part de la fragmentation de l’opposition, interessant aurait ete si on avait eu les vraies chiffres, et, de l’autre, pour que Loukachenka puisse asseoir sont autorite et s’imposer pour la quatrieme fois comme seul interlocuteur...d’ou un probleme pour repeter le scenario de Cote d’Ivoire.

    Enfin, les contactes avec la Russie, quoiqu’on dise, ne peuvent pas disparaitre, et de cela, meme les pro-europeens, en sont pleinement conscients. Ce n’est que l’histoire ou la dependance de petrole ou gaz, mais c’est simplement que la Russie n’acceptera pas...on voit maintenant comment la Russie (Poutine pour etre plus exact) essaie de soumettre l’autonome Loukachenka.

    Pour conclure, une bonne partie de la population n’est pas hostile a l’UE, et cette partie est en croissance avec le temps. Mais la il faut tenir compte que leur priorite est de faire le menage dans leur propre cour, avec l’aide de l’UE ils esperent, tout en ne negligeant pas les relations avec la Russie, et ils veulent aussi eviter l’instabilite et les problemes economiques qui sont survenus par exemple en Ukraine.

    Voila, quelques elements. N’hesitez pas de m’ecrire, je suis disponible pour repondre a toute autre questions : horia_v_lefter chez yahoo.fr

  • Le 2 janvier 2011 à 13:16, par BLYSKO En réponse à : La Biélorussie veut croire en l’UE

    Bonjour, depuis que j’ai posté ce message , la situation en Bielorussie s’est aggravée , les elections sont passées les journalistes sont partis mais la repression reste , les huits candidats a la présidentielle sont en prison , certains d’entre eux sont en grève de la faim, un d’entre eux a été enlevé par des hommes du pouvoir alors qu’il était a l’hopital central de Minsk et a disparu. Sa femme est très inquiète. Il faut rappeler ici les risques encourus par les opposants au régime de Lukaszenko : brutalités,prison , mauvais traitements , perte d’emploi, ses enfants chassés de l’université , c’est l’horreur. Ici a L’ouest on se rend pas tout a fait compte que c’est une dictature qui est au pouvoir à minsk. PLUSQUE JAMAIS NOUS DEVONS SOUTENIR LES DEMOCRATES, LES JEUNES, LES ETUDIANTS,ET TOUTE LA POPULATION EN BIELORUSIE QUI VEUX VIVRE EN DEMOCRATIE ! ILS ONT BESOIN DE NOTRE SOUTIEN !!

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom