Coopération transfrontalière

La Sarre en Europe

Congrès JEF avec des mouvements de jeunes politiques

, par Traduit par Cédric Puisney, Georg Walter

La Sarre en Europe

Que se passe-t-il lorsque de jeunes politiciens issus de quatre partis politiques différents se rencontrent lors d’une conférence de deux jours ? De bruyantes discussions de campagne ? Des disputes partisanes à plein volume ? Des injures entre la pause café et le dîner ?

Tout faux ! Les 20 et 21 janvier 2007, les jeunes Européens fédéralistes (JEF) de la Sarre ont non seulement réussi à rassembler autour d’une table les mouvements de jeunes politiques sarrois - les jeunes verts, les jeunes liberaux, les jeunes socialistes et les jeunes CDU se sont admirablement bien entendus - mais ont même adopté une déclaration commune.

Erklärung zur Entwicklung der Großregion (JEF-Saar)

Comment cela a-t-il pu se passer ? A dire vrai, le thème du congrès organisé dans l’académie européenne d’Otzenhausen (EAO) était peut-être aussi responsable de l’ambiance pacifique : Les exposés et les discussions ont tourné autour des chances pour la Sarre dans le cadre de l’intégration européenne en général et autour des possibilités qui découlent de cette coopération transfrontalière entre la Sarre et ses régions voisines en particulier.

Depuis des décennies déjà, la Sarre, la Lorraine, le Luxembourg et la Rhénanie du nord-Palatinat collaborent de façon étroite. Depuis quelques années, la Wallonie (Belgique) est aussi membre de cet espace de coopération qui se définit comme « Grande région » ou « Grande région SaarLorLux ».

La coopération transfrontalière entre régions est une facette particulière et souvent peu considérée du processus d’intégration européenne.

Dans les capitales nationales, elle est souvent abordée avec un petit sourire. Mais pour des régions excentrées telle que la Sarre, ceci offre la chance de surmonter cette situation ensemble avec les régions voisines (dans le cas de la Sarre) pour devenir un lieu central en Europe.

Cela vaut tout autant pour la Lorraine, car finalement la Grande région est géographiquement implantée au milieu des métropoles européennes : Bruxelles, Strasbourg, Paris et Francfort. Les politiciens en herbe de tous partis étaient en tout cas unanimes : Les chances liées à la supression des frontières doivent être utilisées, et cela dans de nombreux domaines.

Erklärung zur Entwicklung der Großregion (JEF-Saar)

Dans une déclaration commune, ils ont notamment exigé un renforcement des moyens de transport en commun ainsi qu’un plus grand maillage des grandes écoles de la Grande région.

Mais cela ne doit pas en rester aux exigeances et aux suggestions sarroises. Cette année encore, la JEF Sarre en collaboration avec les Jeunes européens fédéralistes de Lorraine et la JEF Luxembourg, qui ont déjà participé à cette manifestation prélude, prévoient un congrès avec des représentants des jeunes partis politiques issus de toute la Grande région.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom