La coordination n’est pas le futur de la diplomatie européenne

, par Fabien Cazenave

La coordination n'est pas le futur de la diplomatie européenne
Catherine Ashton durant un voyage officiel en Chine en 2012 - source : Flickr du SEAE

Le site de nos amis des Euros du village a créé l’événement dans l’eurosphère ces derniers jours en publiant un reportage d’une trentaine de minutes sur le Service Européen pour l’Action Extérieure (SEAE), le service diplomatique de l’Europe. La qualité du reportage allait de paire avec les intervenants, ce qui donne une belle mise en perspective de la difficulté à mettre en place la diplomatie européenne.

En creux de ce reportage, la question de la l’incapacité politique à décider pour l’Europe est posée. On sent bien qu’il est très difficile pour « Bruxelles » d’agir rapidement car elle doit avant de le faire coordonner toutes les diplomaties nationales. Or, comme pour tout coordination, il faut faire un tour de table et à 28 pays, il est évident qu’il y aura des divergences. Et comme il ne faut pas avoir de dissension interne pour rendre crédible sa position sur la scène internationale, il est quasi-impossible d’agir rapidement pour Mme Ashton, en charge du SEAE.

La question du pouvoir politique européen

Il serait beaucoup plus simple s’il n’y avait pas de concurrence entre diplomatie européenne et diplomaties nationales. Avec une seule armée plutôt que 28 (même si nous en avons surtout deux principales avec la France et le Royaume-Uni), l’Europe ne serait plus obligée de rester dans la position du « soft power ». Aujourd’hui, elle excelle dans l’aide humanitaire ou l’envoi d’experts pour la formation des pays en développement. Des domaines où l’intervention s’échelonne du moyen au long terme.

Pour qu’un diplomate puisse prendre une décision rapidement, il doit pouvoir savoir tout de suite quelle est la position du pouvoir qu’il sert. Or, entre la Commission, le président du Conseil européenne et les 28 chefs d’Etats et de gouvernements, impossible de prendre la température en un seul coup de fil…

Le SEAE a besoin pour devenir un véritable ministère européen des Affaires étrangères d’un président ou d’un premier ministre qui valide la direction prise dans les négociations.

Au nom de l’Europe
Lien original : http://www.eurosduvillage.eu/Au-nom-de-l-Europe-Le-Service,6053.html Un documentaire exclusif d’Euros du Village Créé en 2010-2011, à la suite de l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, le service diplomatique de l...

Diplomatie européenne et « coordination » de diplomaties nationales, la mauvaise équation

Un pouvoir politique légitime au niveau européen nécessite d’avoir une démocratie complète, avec un gouvernement européen responsable devant les eurodéputés. La coordination d’Etats souverains est bien trop complexe. Elle permet surtout aux grands Etats nationaux à jouer leur propre carte sur l’échiquier mondial. Et quand c’est impossible pour la France ou le Royaume-Uni, les services diplomatiques se retournent alors vers Bruxelles…

Que cela soit pour la défense européenne ou la diplomatie, nous sommes confrontés au même problème : en l’absence de pouvoir européen plus légitime que celui national, on passe des heures à se coordonner de plus en plus pour au final avancer tout de même.

Ceci est un pari bien audacieux de croire que la coordination aboutira à ce que les Etats nationaux soient touchés par la lumière européenne. La réalité est la suivante : pourquoi les Etats nationaux se sépareraient de leur diplomatie même si au final et à long terme ils y auraient intérêt ? Pendant ce temps, les diplomatie française et britannique continuent à se gargariser de leur pouvoir d’influence. Ce dernier est réel mais diminue de plus en plus. Jusqu’à ce qu’il soit trop tard ?

Mots-clés

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom