Partenaires

Le Congrès de l’UEF : Pour une Fédération européenne

, par Jacques Chauvin

Le Congrès de l'UEF : Pour une Fédération européenne

Samedi, la section française de l’Union européenne des fédéralistes, se réunissait à Lyon pour élire ses nouveaux dirigeants et surtout définir sa ligne politique pour les deux prochaines années...

Samedi 27 janvier, à Lyon, a eu lieu le Congrès de l’UEF-France. Les militants de la section française de l’Union européenne des fédéralistes se sont réunis pour débattre et élire les instances dirigeantes du mouvement pour les deux prochaines années.

Pour une fédération européenne

L’UEF a réaffirmé son engagement en faveur de la création d’une Fédération européenne afin d’affronter les défis du XXIe siècle. Après avoir soutenu la campagne pour la ratification du traité constitutionnel européen comme un pas supplémentaire, bien qu’insuffisant, dans la direction de la création d’une véritable intégration politique de l’Europe, les fédéralistes sont aujourd’hui confrontés à une crise profonde de l’intégration européenne.

Pendant que les dirigeants ont décrété une pause de réflexion qui semble s’éterniser, les citoyens se désintéressent de l’Europe et, en France, les débats présidentiels occultent la question européenne, afin, semble-t-il, de ne pas diviser les camps. Pourtant, l’urgence est réelle et sans la création rapide d’une Fédération européenne, le projet de paix, prospérité et progrès incarné par l’Union européenne risque de se dissoudre.

Contre l’intergouvernementalisme, pour le référendum paneuropéen.

C’est ce message que les fédéralistes réunis à la Maison de l’Europe de Lyon ont souhaité réaffirmer. En répétant son rejet de la méthode intergouvernementale qui a conduit l’Europe dans l’impasse, l’UEF France s’est engagée en faveur de la campagne pour un référendum paneuropéen sur la Constitution européenne promue par l’UEF-Europe.

Un tel référendum, outre à permettre la ratification de la Constitution et son entrée en vigueur dans les États ayant voté en faveur du texte constitutionnel, représente l’affirmation d’un corps constituant populaire européen. Les citoyens doivent désormais être au cœur de l’intégration européenne. L’UEF France participera activement à la campagne pour recueillir un million de signatures en faveur de l’organisation d’un tel référendum dans toute l’Union.

Néanmoins, l’entrée en vigueur de la Constitution européenne, ratifiée par référendum paneuropéen, ne signifiera pas création d’une Fédération européenne. Quel que soit le sort réservé à la Constitution, l’UEF s’engage à œuvrer sans relâche pour faire émerger la volonté de créer la Fédération européenne, consciente qu’une telle intégration ne pourra naître que si un groupe d’États volontaires s’affirme.

Un renouveau pour l’UEF-France

Le Congrès de l’UEF-France a également voulu souligner son soutien aux Jeunes Européens et aux résolutions politiques votées lors de la dernière Assemblée Générale, réunie à Rouen en Novembre 2006. Le fait que de nombreux militants, issus des Jeunes Européens, aient adhéré récemment à l’UEF est un signe encourageant de renouveau et témoigne de la convergence d’analyse entre ces deux associations ayant récemment signé un partenariat.

Le Congrès a enfin désigné Jacques Chauvin comme président, en remplacement d’Yves Lagier qui ne souhaitait pas se représenter après 4 ans et demi à la tête de l’UEF. Jacques Chauvin sera assisté par David Soldini, en qualité de vice-président, tandis que Michel Morin s’occupera du secrétariat général et Dominique Thaury veillera sur la trésorerie.

Les nombreux militants se sont quittés conscients de la place indispensable que les fédéralistes doivent occuper dans le débat public. La France a besoin d’Europe et l’Europe a besoin de fédéralisme. Ce message doit s’imposer en France et renverser définitivement le monopole culturel du nationalisme.

L’UEF se doit d’être à l’avant-garde d’un tel mouvement, car l’urgence est réelle.

Illustration : visuel officiel de l’UEF

Mots-clés

Vos commentaires

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom