Les Jeunes Européens rencontrent les nouveaux eurodéputés à Strasbourg

, par Les Jeunes Européens - France

Les Jeunes Européens rencontrent les nouveaux eurodéputés à Strasbourg

Les Jeunes Européens Fédéralistes ont rappelé aux nouveaux députés européens leurs obligations vis-à-vis des citoyens et interpellé Jerzy Buzek, le nouveau Président du Parlement européen

A l’occasion de la session de rentrée du nouveau Parlement européen ce mardi 14 juillet 2009 à Strasbourg, une vingtaine de membres des Jeunes Européens Fédéralistes, membres des JE Strasbourg ou venant de Bruxelles, ont accueilli les nouveaux députés à l’entrée du Parlement européen et leur ont rappelé la nécessité impérative de rapprocher les citoyens de l’Europe.

Les Jeunes Européens Fédéralistes se devaient d’être là pour la première session plénière du nouveau Parlement européen et de rappeler aux nouveaux députés leur responsabilité : le nouveau Parlement devra lutter pour retrouver la confiance des citoyens, 30 ans après sa première élection au suffrage universel direct. Dans une démocratie, le pouvoir appartient aux citoyens. Par conséquent, une démocratie sans citoyen n’a pas de pouvoir.

Pour une Europe forte répondant aux préoccupations des citoyens

Cette action fut l’occasion d’attirer l’attention des nouveaux députés sur l’importance d’une Union européenne plus forte. Dans une lettre ouverte adressée au nouveau Président du Parlement Européen, Jerzy Buzek (lien vers : http://www.jeunes-europeens.org/spip.php?article1617), les Jeunes Européens Fédéralistes soulignent les sujets qui peuvent rétablir la confiance entre les citoyens et les institutions européennes, en particulier le Parlement européen :

- Une politique économique européenne pour assurer la croissance, l’emploi et un développement durable en particulier au bénéfice des jeunes populations ;
- Une Agence européenne de l’énergie et de l’environnement pour assurer un leadership mondial dans la lutte contre le réchauffement climatique et pour gérer une Réserve énergétique européenne afin garantir à l’UE une indépendance stratégique.
- Un droit d’initiative citoyenne afin de faire entendre la voix des citoyens européens ;
- Un service civil européen pour promouvoir la citoyenneté européenne parmi les jeunes ;
- Une réforme du mode de scrutin afin d’éviter des débats nationaux lors des prochaines élections européennes.

Seules des actions et des avantages concrets de l’UE dans nos vies quotidiennes pourront nous rendre fiers et amoureux du projet européen.

Les Jeunes Européens Fédéralises demandent également au Parlement européen d’exercer son droit de lancer la procédure de révision des traités - comme le prévoit le traité de Lisbonne - pour donner à ces réformes l’indispensable cadre constitutionnel et législatif, et pour donner aux citoyens européens un véritable gouvernement fédéral.

Des citoyens amoureux de leur Europe !

Vingt ans après la chute du mur de Berlin, la nomination d’un Polonais à la tête du Parlement européen est un formidable symbole de l’unité retrouvée de l’Europe qui connait aujourd’hui la liberté et la démocratie sur tout son territoire. Aux députés européens maintenant de faire vivre cette démocratie et de rendre les citoyens européens amoureux de cette aventure unique au monde.

Montrant l’exemple, les Jeunes Européens Fédéralistes ont invité les nouveaux députés à se joindre au nouvel intergroupe fédéraliste du Parlement et à participer aux « Apéro Europe » que les Jeunes Européens-Strasbourg organiseront dès la rentrée pour susciter la rencontre entre les députés, des étudiants, des artistes et tous les citoyens.

Illustration : Les Jeunes Européens Fédéralistes (JEF) dans l’enceinte du Parlement Européen

Source : JEF Europe

Vos commentaires

  • Le 21 juillet 2009 à 03:00, par KPM En réponse à : Les Jeunes Européens rencontrent les nouveaux eurodéputés à Strasbourg

    « Par conséquent, une démocratie sans citoyen n’a pas de pouvoir. »

    Oui. Ou bien : « Par conséquent, un pouvoir sans citoyen n’est plus une démocratie. »

    À nous, et à nos représentants, de veiller à ce que l’Europe reste bien une démocratie.

  • Le 26 juillet 2009 à 07:11, par Martina Latina En réponse à : Les Jeunes Européens rencontrent les nouveaux eurodéputés à Strasbourg

    Merci pour cet article, envoyé par le TAURILLON malgré ses congés qu’il a pourtant bien raison de prendre : car la nouvelle législature européenne aura besoin de toutes ses forces juvéniles !

    « L’amour de l’aventure » extraordinaire à laquelle nous avons l’honneur de participer avec lui et sur laquelle s’achève l’article va devoir grandir et réussir dans un cadre contradictoire : d’un côté le poids de l’euroscepticisme, de l’autre la présidence polonaise et l’ouverture permanente de certains bureaux parlementaires au siège de Strasbourg, ces trois données peuvent susciter un courage encore plus généreux chez les Européens et leurs eurodéputés.

    Car l’amour ne s’adresse jamais à une idée, mais à une ou plusieurs personnes - fussent-elles morales, et en l’occurrence à celles dont le dénominateur commun est à la fois le plus petit et le plus grand possible ; le nom et la première figure d’EUROPE (LA FILLE A LA VASTE VUE) réunissent en effet :

    la transparence, inhérente certes à la naissance orientale d’EUROPE, mais surtout de plus en plus nécessaire aux actions tant sociales que politiques du Parlement Européen pour être développées, connues et appréciées par tous les Européens,

    la liberté qui remplaça la peur dans le coeur de la jeune Orientale, qui l’associe par les techniques phéniciennes d’ordre alphabétique autant que nautique au jaillissement de la démocratie athénienne, enfin qui permit à L’EUROPE la floraison de la raison requérant, de la part des Etats et des citoyens européens, la permanence et la vigilance de leur responsabilité créative,

    en un mot couronnant l’envoi qui élargit cet excellent article, l’amour toujours attentif, actif, inventif, de nos DIVERSITES personnelles ou culturelles et de notre BIEN COMMUN pour construire notre UNION.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom