Pour une défense européenne intégrée et efficace

, par Les Jeunes Européens - France

Pour une défense européenne intégrée et efficace

Résolution adoptée par le Conseil d’administration des Jeunes Européens-France du 23 novembre 2008

Tenant compte du nouveau rapport de forces mondial depuis la fin de la Guerre Froide,

Prenant en considération les nouvelles opportunités (paix civile et militaire) et les nouvelles menaces (terrorisme, restriction des libertés de circulation, d’expression et d’entreprise) de cette nouvelle ère,

Regrettant que l’UE n’ait à l’heure actuelle aucun moyen de faire face indépendamment à ces menaces et que les éléments existants de la défense européenne ne puissent servir qu’à mener des opérations de faible ampleur et en aucun cas à garantir la sécurité du territoire européen,

Constatant que la défense européenne n’équivaut à l’heure actuelle qu’à 5% de l’ensemble des effectifs et moyens de défense des Etats-membres, et que son potentiel de développement est donc considérable,

Déplorant le fait que la défense de l’Europe soit essentiellement assurée par l’OTAN, donc par une structure dont les intérêts de certains membres peuvent être différents de ceux de l’UE,

Prenant en compte l’engagement des Jeunes Européens - France en faveur d’une Europe politique, intégrée et unie selon une logique fédérale, et considérant qu’une défense européenne commune constitue une étape fondamentale dans la mise en œuvre de ce processus et favorise la prise de conscience de l’identité européenne,

Les Jeunes Européens – France :

Saluent l’initiative de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne de renforcer la défense européenne, mais regrettent que la méthode employée mette l’accent sur la simple coordination des politiques nationales,

Estiment que la fonction de Défense au sein d’une communauté politique telle que l’UE est vitale pour le maintien à long terme de sa sécurité et de son indépendance,

Proposent que soit créée une défense européenne, dotée d’un commandement opérationnel unique, intégré et permanent, respectant la volonté de neutralité de certains de ses Etats-membres,

Considèrent que la participation des Etats membres de l’UE à la défense européenne est prioritaire par rapport à leur engagement vis-à-vis de l’OTAN, afin que la politique de défense européenne soit pleinement indépendante,

Souhaitent que des moyens adéquats soient mis en œuvre pour moderniser les structures de défense existantes afin de créer une armée européenne capable d’atteindre les objectifs qui lui seraient fixés,

Soulignent la nécessité que cette défense intégrée aille de paire avec une politique étrangère européenne formulant des objectifs stratégiques clairs,

Rappellent que la défense européenne n’est orientée contre aucun autre Etat ou organisation existant, son objectif visant la prévention des conflits et la gestion des crises internationales, et demandent qu’elle ait aussi pour objectif la protection du territoire européen et des Européens,

Insistent sur la nécessité de poursuivre les opérations de maintien de la paix en cours et demandent que ces opérations soient maintenues dans le cadre de la PESC afin d’assurer une continuité de l’action militaire internationale de l’UE.

Mots-clés

Vos commentaires

  • Le 12 janvier 2009 à 23:54, par krokodilo En réponse à : Pour une défense européenne intégrée et efficace

    Pour une défense européenne qui intègre le plurilinguisme !

  • Le 18 janvier 2009 à 07:26, par Martina Latina En réponse à : Pour une défense européenne intégrée et efficace

    Oui, « la gestion des crises internationales » autant que « le maintien de la paix en cours » mérite l’organisation et l’action efficaces d’une défense européenne que notre histoire révèle possible et que l’actualité montre nécessaire : possible, une défense européenne l’est au terme de conflits aussi graves que nombreux ; nécessaire, une défense européenne l’est d’autant plus que L’EUROPE a su construire la paix et qu’elle peut donc indiquer ou frayer le chemin de la réconciliation, surtout là où ses anciennes implications ont favorisé la haine, et spécialement dans la région qui recèle tant de ses sources nourricières, à commencer par le rivage oriental de la Méditerranée - berceau notamment d’EUROPE, mais de nouveau mis à feu et à sang. Plus que jamais, pour reprendre la citation de G. Bernanos déjà confiée au TAURILLON, la Paix est « un risque, une aventure », à courir ensemble, en Union européenne courageuse et responsable, donc formée d’« EUROCITOYENS ».

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom