Avenir de l’Europe

Réforme de l’Union européenne : le temps du compromis est terminé – Avançons avec ambition.

Lettre ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement, au Président de la Commission européenne, au Président du Parlement européen.

, par JEF Europe

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [English] [français]

Réforme de l'Union européenne : le temps du compromis est terminé – Avançons avec ambition.

La jeunesse attend plus de l’Europe. Les Jeunes Européens Fédéralistes (JEF-Europe) ont envoyé une lettre-ouverte à la Chancelière Angela Merkel, à tous les gouvernements européens, au Président de la Commission européenne, au Président du Parlement européen et les sherpas (ceux connus) pour leur demander de ne pas dénaturer la constitution européenne. Le 16 juin, leurs réponses seront rendues public par une action pan-européenne de soutien à la proposition de référendum pan-européen.

Madame la Chancelière,

On dit que le futur appartient à la jeunesse. Mais dans les prochains jours les outils pour dessiner ce futur seront entre vos mains. Dans l’optique du prochain sommet européen, nous voudrions vous rappeler de garder en tête notre futur, quand vous discuterez les réformes institutionnelles de l’Union européenne.

L’Europe dans laquelle nous avons grandi fait face à des défis bien différents de ceux du passé. L’Europe aujourd’hui souffre d’une grave crise de légitimité et beaucoup de nos amis se sentent coupés de l’Europe parce qu’ils se sentent éloignés de la politique en général. Nous croyons qu’il est grand temps de passer à l’action et de donner à l’Europe une Constitution incluant les réformes institutionnelles ambitieuses dont elle a besoin et qu’elle mérite. Nous vous demandons de nous donner les instruments nécessaires pour faire face aux défis de notre futur.

Voici nos demandes pour sauver la Constitution européenne. Nous vous demandons de les emporter avec vous à Bruxelles !

1. 50 ans de patchwork, c’est assez ! L’Union européenne a besoin d’une transformation fondamentale, et non d’un simple exercice de camouflage. Ainsi le traité constitutionnel doit être le point de départ d’une réforme institutionnelle ambitieuse et le résultat devrait être un document unique et compréhensible que nous pourrions présenter et discuter dans les lycées.

2. Pas de conférence intergouvernementale derrière des portes closes ! Comment espérer que quelqu’un s’engage à communiquer vos réformes s’il n’a pas été partie prenante au processus ? Réformer l’Union européenne sans impliquer les citoyens et les parlements devrait demeurer une pratique du passé. N’abandonnez pas les réussites de la méthode conventionnelle et ouvrez à la fois les réunions et les documents au public et aux parlements européens.

3. Impliquez les citoyens dans le changement de la règle du jeu ! Soumettez le texte à un référendum consultatif dans tous les pays européens le même jour que les élections du Parlement européen en 2009. Seul un réel débat pan-européen peut nous aider à éviter les erreurs de la dernière ratification.

4. Donnez nous les instruments dont nous avons besoin pour faire face aux défis de demain ! Seul un transfert ciblé des pouvoirs au niveau européen peut nous donner les mécanismes nécessaires pour affronter le changement climatique, les nouveaux modes d’approvisionnement en énergie et la sécurité ainsi que pour poursuivre une politique d’immigration humaine.

5. Donnez nous une voix forte dans le monde ! Pour influencer les questions qui détermineront notre futur et afin de faire une différence dans le monde dans lequel nous vivons, l’Europe a besoin de parler d’une unique voix. Appelez-le comme vous le voulez, mais l’institution d’un ministre des affaires étrangères est la clé de notre rôle – ou pas – dans le monde.

6. Protégez nos droits ! La Charte des Droits Fondamentaux est un engagement audacieux vis-à-vis des citoyens européens et un élément fort de notre identité commune – Rendez là applicable légalement pour tous les citoyens de l’Union européenne.

L’Europe est à la croisée des chemins et vous avez le privilège d’influencer réellement sa direction dans les prochains jours. Que l’Europe se reconnecte avec ses citoyens, qu’elle soit unie et dise non à l’égoïsme nationaliste et à la désintégration, qu’elle s’attaque aux grands défis auxquels nous faisons face aujourd’hui, qu’elle le fasse avec fierté et que nous le fassions « ensemble » !

Le sommet de la jeunesse de mars 2007, représentant la jeunesse de toute l’Europe, a soutenu ce message. Maintenant nous vous demandons de choisir le bon virage et de faire passer d’abord l’intérêt commun des générations futures européennes !

Nous vous prions d’accepter, Madame, nos salutations européennes.

Jan Seifert Président de la JEF-Europe

Illustration : pièce commémorative italienne sortie à l’occasion des un an de la Constitution. Source : Image créée par la Banque Centrale Européenne se trouvant sur Wikimedia Commons

Mots-clés

Vos commentaires

  • Le 9 juin 2008 à 16:17, par mBaf En réponse à : Réforme de l’Union européenne : le temps du compromis est terminé – Avançons avec ambition.

    C’est une bonne idée qui mérite le soutien de la part de tous les citoyens et citoyennes et ce d’autant plus à la veille du référendum irlandais.

    Le référendum paneuropéen resurgit finalement assez souvent dans les débats. A ce propos, je me permets de mettre un petit coup de projecteur sur une association allemande fondée par un professeur autrichien dont le but est de déclencher une initiative citoyenne afin de contribuer à la démocratisation nécessaire au fonctionnement européen. Pour plus de détails j’invite tous ceux que cela intéresse à venir visiter le site www.we-change-eruope.eu.

    N’hésitez pas à laisser vos commentaires !

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom