Jeunesse européenne, amitiés européennes...

Rencontre du « Parlement franco-germano-polonais des jeunes » des Yvelines

Marly-le-Roi et Versailles (78), les 21, 22 et 23 janvier 2006

, par Pauline Gessant

Rencontre du « Parlement franco-germano-polonais des jeunes » des Yvelines

Créé spontanément à l’occasion du 40e anniversaire du Traité de l’Elysée (et élargi à la Pologne, l’année suivante), le Parlement franco-germano-polonais des Jeunes des Yvelines s’est réuni pour sa 4e session en commissions -les 21 et 22 janvier 2006- à l’INJEP de Marly le Roi...

...puis en séance plénière -le 23 janvier 2006- à la mairie de Versailles, en présence de personnalités locales et européennes (l’ambassadeur de la République de Pologne, le ministre plénipotentiaire d’Allemagne, des élus locaux, des représentants de la Commission européenne et du Parlement européen).

Réunis à l’initiative de la « Maison de l’Europe » des Yvelines et des « Jeunes Européens France », une cinquantaine de lycéens d’origine française, allemande et polonaise, issus de formations et d’horizons divers (lycées classiques, lycées professionnels et lycées internationaux) se sont retrouvés au cours de ces journées pour débattre de sujets européens avec des experts et des personnalités.

Au cœur des débats, le regard porté sur nos voisins, l’avenir du « Triangle de Weimar » suite aux élections polonaise et allemande, le modèle européen d’intégration, la réforme de la PAC et l’Europe telle qu’elle est rêvée par les jeunes.

De nombreuses propositions originales

Parmi les nombreuses propositions formulées par les jeunes parlementaires, dans des thématiques très diverses telles que l’éducation, les médias et la culture, la politique ou l’économie, retenons :

- La mise en place d’un programme d’histoire-géographie commun à tous les pays européens et prévoyant des enseignements spécifiques sur la construction et le fonctionnement de l’Union européenne.

- L’organisation de référendum le même jour dans tous les pays de l’Union européenne pour les questions européennes importantes (constitution, élargissement...).

- L’institution d’une journée franco-germano-polonaise.

- L’établissement d’un système d’échanges volontaires entre lycées différents afin de favoriser l’intégration des jeunes et les échanges entre cultures.

- Choisir systématiquement des pays de l’immigration pour les pays mis à l’honneur, annuellement, par la France pour favoriser la connaissance de leur histoire et de leur patrimoine culturel par les citoyens français.

- La création d’un budget européen spécifique pour la PAC et pour lequel les pays agricoles paieraient plus.

- L’harmonisation du prix des timbres et la création d’un « euro-timbre » utilisable dans toute l’Union.

- La création d’un vrai « Impôt européen » de quelques euros par personnes pour renforcer le lien entre les citoyens et l’Union européenne.

- Le rêve d’une Europe unie comme si elle n’était qu’ un seul pays et qui aurait un gouvernement européen, une défense et une armée européennes, ainsi qu’un budget européen conséquent.

Ces propositions devraient maintenant être envoyées aux parlementaires européens et aux sections nationales du « Mouvement Européen International » afin que les aînés puissent s’inspirer des idées audacieuses des jeunes parlementaires des Yvelines.

Apprendre à se connaître, dépasser les frontières...

si les grands hommes montrent la voie, c’est aux citoyens d’emprunter le chemin

Les jeunes parlementaires ont également insisté sur l’importance de lutter contre les préjugés et d’aller à la rencontre des autres, idée qu’ils ont eux-mêmes appliqué en se mélangeant entre nationalités et lycées au cours du week-end à la fois de travail en commissions et de temps libres partagés.

Dans cette optique, une commission a choisi de se pencher sur des projets culturels susceptibles d’être menés dans le cadre du Parlement franco-germano-polonais des jeunes.

Ainsi un projet théâtre mettant en valeur la diversité des patrimoines culturels des trois pays et dépassant les habituels clichés ainsi qu’un projet cinéma autour d’un cycle de représentations cinématographiques sur des thématiques communes ont été envisagés.

Étant donné l’enthousiasme des jeunes parlementaires, nul doute que ces projets (qui nécessitent un engagement des jeunes au-delà de la session du Parlement...) devraient voir le jour.

Ces jeunes parlementaires ont en effet pris conscience de leurs responsabilités pour construire l’Europe dont ils rêvent. Pour reprendre la conclusion d’une des commissions « si les grands hommes montrent la voie, c’est aux citoyens d’emprunter le chemin ».

Vos commentaires

  • Le 8 mars 2006 à 09:55, par Ronan Blaise En réponse à : Rencontre du « Parlement franco-germano-polonais des jeunes » des Yvelines

    Et juste souligner que cette quatrième séance plénière du « Parlement franco-germano-polonais des jeunes des Yvelines » (qui s’est tenue à Versailles, le 23 janvier 2006) en présence de MM Jan Tombinski (Ambassadeur de la République de Pologne) et Hans Wilhelm Beuth (Ministre plénipotentiaire de la République Fédérale d’Allemagne)...

    ...a fait l’objet d’un très large compte-rendu dans le n°624 (daté du lundi 6 février 2006 ; cahier central : page IV) de la lettre « Sept jours Europe », feuille hebdomadaire d’informations de la représentation en France de la Commission européenne.

    Lien : http://europa.eu.int/france/index.htm

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom