Sortir de la crise européenne

, par Yves Lagier

Sortir de la crise européenne

Il ne sert à rien de se voiler la face :la grande réflexion sur l’avenir de l’UE est au point mort. On doit légitimement se poser la question de l’intérêt du débat sur le « sauvetage » de la Constitution.

La citoyenneté européenne est en effet en crise car les peuples européens sont déssaisis de la réalité politique de l’Union. La Commission échappe au contrôle démocratique des citoyens. Le Parlement a un pouvoir limité, ses députés sont inconnus. En un mot la logique diplomatique supplante la logique démocratique. Autant de raisons qui ont été, en partie,à l’origine du NON français.

Il faut aujourd’hui redonner du sens au projet d’Europe : une Europe politique donc nécessairement fédérale.

Seul en effet un état fédéral peut être doté d’une réelle capacité d’action (avec l’instauration d’un impôt européen) pour répondre aux exigences suivantes : faire face aux bouleversements mondiaux, défendre le modèle social européen, instaurer plus de démocratie dans le fonctionnement des institutions.

Je suis aujourd’hui persuadé que l’Europe n’avancera qu’avec une Europe politique à plusieurs vitesses,avec un noyau dur au centre. Les « coopérations renforcées » sont insuffisantes, car soumises aux intérêts nationaux, divergents par définition. Il n’y a pas d’alternative.Il faut attribuer la politique économique et fiscale, la politique extérieure et de sécurité à des institutions européennes dotées du pouvoir démocratique, c’est à dire soumises au contrôle des citoyens. Ce processus n’aboutira qu’ avec des initiatives émanant des pays fondateurs.

La classe politique démontre son inaptitude à franchir ce pas.C’est donc à la société civile d’agir.

En conclusion cessons de nous perdre dans des discussions aussi stériles que vaines sur les modifications à apporter à un traité qui est en « survie artificielle ». Rejoignons le combat de celles et ceux qui notamment à l’UEF lanceront les 3 et 4 décembre à Gênes la Convention des Citoyens Européens.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom