Elections grecques : les résultats

, par Tobias Gerhard Schminke, traduit par Hervé Moritz

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [français]

Elections grecques : les résultats
La nouvelle répartition des sièges au Parlement grec.

Alors que l’intérêt des électeurs et tout autant des Européens pour les élections législativesgrecques diminue, le vote d’hier recèle quelques surprises. La plus importante est bien entendu, la constitution une fois de plus d’une coalition comprenant SYRIZA (GUE) et le parti eurosceptique ANEL (ECR).

SYRIZA a largement battu le parti chrétien-démocrate ND pourtant attendu.

La troisième force est Aube dorée, un parti d’extrême droite. L’alliance électorale sociale-démocrate PASOK-DIMAR a su légèrement élargir son électorat et devance de peu le parti d’extrême gauche KKE.

Le perdant de ce scrutin est aussi le parti social-libéral Potami (S&D). Inattendu, le partenaire de coalition d’Alexis Tsipras, le parti conservateur ANEL (ECR), parvient à rester au Parlement. Les libéraux d’EK dépassent pour la première fois la barre des 3%. Tout aussi inattendu, le parti d’extrême gauche LAE manque l’entrée au Parlement. LAE avait fait session avec SYRIZA en août. D’autres partis restent insignifiants.

Commenter cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom