Jour 1 de la Convention : « ils vont vraiment le faire en fait ! »

, par Alexandre Costa

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [English] [français]

Jour 1 de la Convention : « ils vont vraiment le faire en fait ! »
Ouverture de la Convention européenne de la Jeunesse ©Joël Hellenbrand

150 citoyens en provenance de 38 pays sont rassemblés au Parlement Européen pour démarrer un projet fou : écrire, d’ici dimanche, une constitution pour l’Europe.

Les délégués de la Convention européenne de la Jeunesse incarnent la diversité du continent. Ils sont la voix d’une génération élevée dans un monde en paix et en progrès, où les frontières - une partie, tout du moins - se sont effacées.

Une réalité présente dès la cérémonie d’ouverture : “L’Europe est au plus bas” a déclaré Céline Geissmann, vice-présidente des Jeunes Européens - France. Crise économique, populisme endémique et tensions internationales ont noirci le tableau politique du continent. “Nous sommes à un tournant, notre Union doit apprendre, maintenant ou jamais, à intégrer sa jeunesse dans le processus de prise de décision” a completé Carina Autengruber, vice-présidente du Forum Civique européen.

Discours d’ouverture de Céline Geissman (à 5:30).

Dans les couloirs de la Convention, un même refrain : trop souvent, nous avons entendu les responsables politiques parler au nom de notre génération. Ceci, sans comprendre nos aspirations, notre ambition pour le futur de l’Union.

Les participants s’engagent pour remettre à plat le projet européen. Dans la même mesure, l’organisation des débats est résolument innovante. Le Malik Management Institute conduit la Convention à travers 12 Icosahedron©. Ces modules d’échanges multiplient les formats d’expression pour tirer le meilleur parti du groupe. Dans ces groupes, on se penche tant sur les fondements démocratiques de notre Union que sur les valeurs qui peuvent fédérer le continent et sa population.

Au moment où vous lisez cet article, les membres de la Convention font le point sur les avancées du premier jour. On vous raconte la suite de l’aventure demain. Une Constitution s’écrit ici.

Commenter cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom